Imágenes de páginas
PDF
EPUB

en Angleterre , 380. V. Délibération de l’Aradémie d'Angleterre , pour examiner l'usage de la Baguette, 381. VI. Sentiment de M. Boyle, 381. VII. Ula. ge de la Baguette en Italie

, 383. VIII. Histoire d'un Hermite qui cherchoit des métaux, 383. IX, Usage d'un bâton de

coudre au Mont Sinaï. 385. Chap. VII. Si les les Baguettes ont

été de quelque usage dans les anciennes fùperftitions. Effets prodigieux produits avec des Baguettes, Usage des Scythes, des Perses des Medes, des Alains , des Illyriens, des Esclavons, des anciens Allemans , & de plusieurs autres peuples qui devinoient avec des

Baguettes. 1. Baguette ligne de la puissance donnée aux

hommes , 386. II. Effets de la Baguette de Pallas, de Mercure & de Circé, 387. III. B guerre des Egyptiers, & des Rrachmanes, 388. IV. Diverses especes de bois employées pour deviner, 388. V. Les divinations des Scythes se répandent dans la Germanie, 389. VI. Pratiques des Frisons pour découvrir les meurtriers, 390. VII. Le jugemont de la croix succede à l'épreuve des Baguettes ; divers

Conciles le condamnent, 391. CNAP. VIII. De la Baguette recour

bée, dont les anciens Romains le font servis pour deviner. .

[ocr errors]

1. L'origine de la plûpart des superstitions

paroît bonne, 411. II. Ce que l'Ecriture dit de la Baguette de Moïse a donné lieu à ce qu'on fait aujourd'hui , 413. III. Les Allemans ont cherché l'orf

r par un rapport à la Baguette de Mercure, 415. 19. Commeot ils ont crû pouvoir trouver les autres métaux, 416. V. Mercure fait trouver les chemins, les voleurs, &c. 417. VI. Raisons des dispositions de ceux qui onr le don de la Baguette , 419. VII. Diverses vûes ont fait étendre & varier l'u

sage, 420. CHAP. XI. Suite de l'origine de l'u

sage de la Baguerre. S'il y a longtemps que l'on s'en sert pour trou

ver de l'eau & des métaux ? 1. Méprise de ceux qui ont crû l'usage de

tout temps , 424. 11. Ce que les Natu. talistes rapportent de semblable , 426. III. L'usage de la Baguette a commencé par la découverte des choses morales. Tradition & variété de l'usage jusqu'à

présent, 427. Chap. XII. Sentimens de ceux qui

ont approuvé cet usage , ou qui n'ont

pas

ofé décider. Majolus, Peucer, Fludd, Libavius, Willenius , Frommann, le Pere Dechales, M. Hirnhaïm M. de Saint

Romain, &c.
CHAP. XIII. L'usage de la Baguette

enseigné & défendu par M. le
Royer. Expériences faites devant

les PP. Jésuites, par lesquelles il prétend les avoir fait entrer dans

fon sentiment, 442.. Chap. XIV. Sentiment de ceux qui

ont condamné cet usage. Agricola,
Paracelse, Roberci, Srengellius ,
Cælius, Forerus, Fabri, Kirker,
Aldrovandus , Schott, Conrad
Sperling, le Pere Menestrier, le
Pere Alexandre, & le Commena

tateur des Lettres de M. Tollius. 1. Sentiment d’Agricola , 484. II. Sentiment

de Paracelse, 455. III. Sentiment de Roberti , 457. IV. Sentiment du Pere Cæfius , 458. V. Sentiment de Forerus, 459. VI. Sentiment du Pere Kirker, 459. VII. Sentiment d'Aldrovandus, 4619

VIII. Sentimene du P. Schott, 462. CHAP. XV. D'où vient que les Au

teurs font si partagés ; & fi tous ces différens sentimens doivent

empêcher qu'on décide. I. Source de la diversité des sentimens, 474.

II. Diversité dans les principes. Philosuphes qui vouloient tout expliquer par les nombres, 475, III. Application de cette diversité. Comment chacun a raisonné touchant la Baguette , 476. IV. On ne considere

pas

allez les diverses faces d'un sujet, 478. CHAP.XVI. Que la Baguette ne peut

naturellement indiquer ni les bor

[ocr errors]

nes , ni les voleurs, ni les meur

triers, ni les choses dérobées. 1. Notion de tout ce que les bornes ont de

particulier, 481. II. Systême exposé & réfuré, 486. III. Remarques sur les changemens qui peuvent arriver aux choses

dérobées, 489. Chap. XVII. Que la Baguette ne

tourne pas naturellement, ni sur l'eau , ni sur les métaux, ni sur

quelqu'autre chose que ce fuit. 1. Kéflexions qui paroissent décisives, 492.

II. Réflexion sur la force & les effets de

l'aiman, 513. LIVRE HUITIEME. Des moyens de s'opposer aux pratiques superstitieuses, & des maximes de

l'Eglise sur ce point. CHAP. I. Es personnes qui doi

pratiques superstitieures.Comment il faut traiter ceux qui y ont recours, & quelles peines les Con

fesseurs doivent leur imposer ? 1. Obligation des Evêques pour faire cesser

les superstitions , 121. II. Détail du preinier Concile de Milan sur ce point, 52.3.. III. Devoir des Curés, Archiprêtres & Doyens ruraux, 125. IV. Prédicateurs exhortés à prêcher contre les superstitions, 527. V. Devoir des Confesseurs & de tous les Ecclésiastiques , 528. VI.

« AnteriorContinuar »