Tableau historique de l'esprit et du caracter̀e des littérateurs françois: depuis la renaissance des lettres jusqu'en 1785; ou recueil de traits d'esprit, de bons mots & d'anecotes littéraires, Volumen3

Portada
Chez Poinçot, 1785

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 90 - Je suis jeune, il est vrai, mais aux âmes bien nées La valeur n'attend pas le nombre des années.
Página 127 - L'argent, l'airain, le fer amenèrent les vices; Ramène l'âge d'or, et qu'il dure à jamais. ÉPITAPHE DE JEAN-BAPTISTE ROUSSEAU G 'I-GIT l'illustre et malheureux Rousseau, Le Brabant fut sa tombe, et Paris son berceau. Voici l'abrégé de sa vie, Qui fut trop longue de moitié : II fut trente ans digne d'envie Et trente ans digne de pitié...
Página 379 - ... d'homme de lettres. Il ya eu de plus grands poètes que Voltaire; il n'y en eut jamais de si bien récompensés, parce que le goût ne met jamais de bornes à ses récompenses.
Página 93 - La rime n'est pas riche , et le style en est vieux : Mais ne voyez-vous pas que cela vaut bien mieux Que ces colifichets dont le bon sens murmure , Et que la passion parle là toute pure? Si le roi m'avoit donné Paris sa grand...
Página 183 - Pleurez, pleurez, mes yeux, et fondez-vous en eau! La moitié de ma vie a mis l'autre au tombeau Et m'oblige à venger, après ce coup funeste, Celle que je n'ai plus sur celle qui me reste.
Página 61 - ... trente pistoles, vint les lui demander, en disant qu'elle en avait besoin pour se marier à un valet de chambre qui la recherchait. — Tu as donc d'autre argent, lui dit-il; car où diable est le valet de chambre qui voudra devenir ton mari pour trente pistoles ? — Hé ! mais, répondit-elle, j'ai encore outre cela deux cents ducats.
Página 224 - Montesquieu porta lui-même l'ouvrage au cardinal, qui ne lisait guère, et qui en lut une partie ; cet air de confiance, soutenu par l'empressement de quelques personnes...
Página 239 - ... enfin d'en fortir , & de renoncer à ce qu'il avoit lieu d'attendre d'une famille riche à laquelle il avoit facrifié les douze plus belles années de fa vie. On lui propofa d'entrer chez le fameux Law , pour être auprès de fon fils , qui étoit alors âgé de feize ou dix-fept ans ; & M. du Marfais accepta cette propofition. Quelques amis...
Página 379 - Qu'on parcoure l'histoire ancienne et moderne, on ne trouvera point d'exemple de prince qui ait donné sept mille écus de pension à un homme de lettres à titre d'homme de lettres. Il ya eu de plus grands...
Página 221 - Pour moi j'ai vu la pièce et j'ose en être arbitre , Voici ce que j'en crois de mieux : Pour la voir une fois on n'est que curieux, Mais qui la verra deux en portera le titre.

Información bibliográfica