Les bêtes mieux connues, ou le pour et le contre l'âme des bêtes. Entretiens, Volumen1

Portada
Costard, 1770
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 351 - Secrétaires , foi foit ajoutée comme à 'l'original. COMMANDONS au premier notre Huiffier ou Sergent fur ce requis, de faire pour l'exécution d'icelles , tous ailes requis & néceflaires , fans demander autre permiilion , & nonobftant clameur de Haro , Charte Normande , & Lettres à ce contraires : CAR tel eft notre plaifir.
Página 351 - Maupeou : le tout à peine de nullité des Préfentes. Du contenu defquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit Expofant & fes ayants-caufe , pleinement & paifiblement , fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement.
Página 350 - Métal ; s'il Nous plaifoit lui accorder nos Lettres de Permiffion pour ce néceflaire. A CES CAUSES , voulant favorablement traiter l'Expofant , Nous lui avons permis & permettons par ces Préfentes, de faire imprimer ledit Ouvrage autant de fois que bon lui femblera, & de le faire vendre...
Página 350 - Ouvrage , fera remis dans le même état où l'Approbation y aura été donnée , es mains de notre très-cher & féal Chevalier , Chancelier de France , le fieur DE LAMOIGNON; & qu'il en fera enfuite remis deux Exemplaires dans notre Bibliothèque publique , un dans celle de notre Château du Louvre...
Página 350 - ... le même état où l'approbation y aura été donnée , es mains de notre très -cher & féal Chevalier , Chancelier de France , le Sieur de Lamoignon , & qu'il en fera enfuite remis deux exemplaires dans notre Bibliothèque publique , un dans celle de notre Château du Louvre...
Página 25 - Ràflemblez ici toutes les merveilles dont vous ayez jamais oui parler en ce' genre , des ftatues qui marchent , des mouches artificielles qui volent & qui bourdonnent , des araignées de même fabrique qui filent leur toile , des oifeaux qui chantent , une tête d'or qui parle , un Pan qui joue de...
Página 230 - D'abord il ya une diftinction eflentielle entre la raifon humaine & celle des brutes. Quoique le préjuge commun aille à leur donner quelque degré de raifon , il n'a point été jufqu'à les égaler aux hommes. La raifon des brutes n'agit que fur de petits objets , Si agit très-foiblement ; cette raifon ne s'applique point à toutes fortes d'objets , comme la nôtre. L <wz« des bites fera donc une fubftance qui.
Página 251 - C'eft une chofe directement oppofée à la nature d'un Dieu bon & fage , & contraire à l'ordre qu'il fuit invariablement , de donner à la créature certaines facultés , &r de ne lui en permettre pas l'exercice , fur-tout fi ces facultés , en fe déployant , peuvent contribuer à la gloire du Créateur & au bonheur de la créature. Voici...
Página 297 - ... préfente ma fenfation. Dès que j'ai vu un feul arbre , j'ai l'idée abftraite d'arbre en général , qui eft féparée dans mon efprit de celle d'une plante , de celle d'un cheval &: d'une maifon. Cette vue que l'entendement fe forme d'un objet auquel la fenfation l'applique , eft le principe de tout raifonnement, qui...
Página 185 - C'eft ainfi que les idées de la fageiïe & de la véracité de Dieu nous mènent de concert à cette conclufion générale que nous pouvons déformais regarder comme certaine.

Información bibliográfica