Imágenes de páginas
PDF
EPUB

>

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

détails relatifs aux causes au diagnostic ; au prognostic , & au traitement de la maladie. Il établit la nature des ulcères qui proviennent de la maladie vénérienne , & il fait voir en quoi ils diffèrent de ceux qui primitifs , constituent les chancres. Il compare la matière que ces ulcères rendent avec celle qui sort des chancres , & des bubons. L'opinion de notre Auteur est à cet égard bien différente de celle qui est communément reçue, il prétend qu'elle n'est nullement vénéneuse d'après plusieurs faits établis sur l'observation & le raisonnement ; faits qui nous paroissent décisifs, & mériter l'attention des Praticiens , & que nous leur laissons à discuter , d'après la communication qu'ils en auront prise dans l'ouvrage même. Cette partie n'est pas moins intéressante que les autres, on y trouve beaucoup d'observations curieuses sur des véroles anciennes, guéries par la fage combinaison du mercure, avec les diverses substances que les circonstances variées demandent. Les propriétés de la racine de gayac , de la falsepareille, de l'opium , & du kina, loin d'être oubliées font détaillées d'une manière à ne rien laisser à desirer.

Une maladie aussi connue que la maladie vénérienne, dont toutes les formes & apparences ont été étudiées & comparées ensemble sous tous leurs rapports, devroit sans doute avoir sa séméiotique dans un état de perfection, de manière à ne laisser aucun côté à l'erreur. Cependant combien de fois n'arrive-t-il point que les Praticiens les

plus

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][merged small]
[ocr errors]

pour affecter

[ocr errors]

plus consommés prennent le change , & ainsi loin de

porter à une maladie les remèdes que sa nature connue exige', ils vont' puiser à une source etrangère des moyens qui aggravent le mal , loin de le diminuer. Cette méprise semble plus fréquente en Angleterre, & dans les pays chauds que par-tout ailleurs. La méthode astringente & répercussive, si en vogue parmi les Anglois , & le grand relâchement des organes qui facilite l'abforption , chez les Peuples du midi , font

que

le virus ne trouvant nul obstacle à son admission pénètre les détours les plus cachés de la machine,

affecter les parties qui sont les plus disposées à le recevoir. De-là , nombre d'affections qui en imposent, & qu'on confond avec les maladies des mêmes parties qui né tiennent en rien du caractère vénérien. Notre Auteur qui a vu nombre d'exemples de pareils écarts, & les suites fâcheuses qui en font résultées, a cru devoir terminer son travail

par un résumé des maladies qui ressemblent à celles qui sont entretenues par un vice vénérien, & qu'on a prises pour elle. Il considère les causes qui ont pu conduire les Praticiens dans de pareilles erreurs, & indique le moyen d'éviter cette surprise.

En publiant cette Traduction, notre intention a moins été notre avantage pésonnel, que l'utilité dont peut être au Public un Ouvrage travaillé comme celui-ci, sur une longue & heureuse expérience. Nous aurions desiré lui donner plus de clarté , & tronquer bien des répétitions, nous

[ocr errors]

1

[ocr errors]
[ocr errors]

aurions voulu changer aussi beaucoup de termes qui étant propres à l’Auteur , ne pouvoient être bien compris de ceux qui ne l’ont point entendu. Nous avons pris cette licence dans bien des endroits où le fond de la théorie pouvoir s'entendre malgré cette substitution, mais dans d'autres où ces termes étoient absolument nécessaires , nous avons préféré les laisser , crainte d'altérer l'essentiel, & de nous exposer à des reproches justement mérités. Quelque attention qu'on ait mise à la révision des feuilles, nous ne pouvons nous empêcher d'avouer les erreurs qui s'y sont glissées ; nous en avons passé plusieurs , purement typographiques , pour ne noter que celles qui pourroient changer le sens

si l'on n'y prenoit pas garde, aufli pour peu que

le Lecteur soit arrêté par quclque difficulté, nous l'engageons de consulter l'a notice que nous en avons donné. Puissent nos efforts valoir l'accueil que nous désirons:

[ocr errors]

1

Si

[ocr errors]

SECT. VI. De la cause de la qualité vénéneuse,

fi elle provient de la fermentation ,
l'action des solides...

ou de

CHAPITRE I I.

De la manière dont l'infe&ion vénérienne se

communique :...

[ocr errors]

CHAPITRE III.

26

Des différents aspects sous lesquels se présente la

maladie vénérienne.. SECT I. Des variétés de la maladie, dans les

di.férentes conftitutions..

27

CHAPITRE I V.

De la maladie vénérienne , considérée comme

cause de quelques autres maladies....

28

PARTIE I I.

CHAPITRE PREMIER :

31

33

De la gonorrhée....
SECT. I. De l'intervalle entre l'application du

poison, & son effet.....
Sect. II. Dela difficulté de distinguer la gonorrhée

virulente, de la imple.. SECT. III. Pourquoi la fuppuration n'eł nas frivie

dans la maladie a&uelle des memes eilets

35

« AnteriorContinuar »