Imágenes de páginas
PDF
EPUB

je viens de parler,c'est l'Allemagne qui l'epée à la main fait ses efforts pour défendre la Couronne Impésiale. Mais quand elle voit dans un Tableau que les Victoires lui montrent , les Allemands repasser en foule sur le Pont de Strasbourg, la frayeur la saist; en vain un soldat leve l'Etendart de l'Empire;envain un autre s'efforce de fraper:les uns fuyent, & les autres sont morts ou renversez.

Sur le cintre qui fait face à la Galerie , c'est l'Espagne, qui sem. ble menacer la France avec une pique qu'elle tient. Son Lion rugit & se dresse ; mais ses soldats inisen fuite , & le guidon de Castille ren. versé, font assez connoître la foiblesse de cette Monarchie, malgré les forces de ses Alliez , représentées par les Etendarts de différen. tes couleurs , & malgré les mortiers, &c. qui font feu de toutes parts..

[ocr errors]

Dans celui qui est peint sur l’Arcade par laquelle on entre dans la Gallerie, c'est la Hollande renverfée sur fon Lion, qui d'effroi laisse tomber une partie de ses fêches; ses vaisseaux sont en feu , & les marchandises tombent dans la mer. C'est là une image de la guerre que la France déclara à la Hollande en 1672.

Ce Salon est encore orné de fix têtes de porphyre, qui représentent -fix Empereurs Romains. On les a accommodées en buste avec des draperies de bronze deré; elles sont portées par des fcabellons d'albâtre oriental. Le tout est d'une grande magnificence.

LA GRANDE GALERIE."?

Par ce Salon on entre , comme je l'ai déja dit , dans la grande Galerie. Elle a trente-sept toises de long au dedans , sur cinq de

large , & c'est constamment un des plus beaux morceaux qu'il y ait au monde dans ce genre-là

Dix-sept grandes fenêtres ceintrées,qui répondent à autant d'arcades remplies de glaces de mi. roir

reglenc l'ordonnance de l'Architecture. Les fenêtres & les arcades sont séparées de chaque côté

par vinge-quatre pilastres de marbre de Rance. Dans chacun des fonds il y a une grande arcade ornée de deux colonnes & de fix pilastres ; le tout de marbre de Rance.

Cette Galerie et voûtée d'un berceau à plein cintre , sur lequel le Brun a peint fous des figures allégoriques, l'histoire de Louis LE GRAND depuis la paix des Pirénées jusqu'à celle de Nimegue ; & cela sur neuf grands Tae, bleaux & dix-huit petits.

Le plus grand est au milieu de la voûte. L'inscription de la pre, miere partie est :

ز

LE
Le Roy P.R.END LUI - MESME

LA CONDUITE DE SES ETATS, ET SE DONNE TOUT ENTIER AUX AFFAIRES. M. DC. LXI.

Ce Prince est ici représenté dans la Aeur de la jeunesse sur un Trône ayant la main droite sur un timon de navire. Les Graces sont de bout auprès de lui, & la Tran. quillité sous la figure d'une femme aflise , tient une Grenade , symbole de l'union des peuples sous l'autorité souveraine. La France est aussi assise , elle écrase avec un bouclier sur lequel elle est appuyée , la Discorde. L'Himenee l'éclaire de son flambeau & marque qu'on écoit encore dans les réjouissances du mariage. La Seine marque par les fleurs & les fruits qui sortent de son urne , la fertilité du payis qu'elle arrose.

Le bas du Tableau elt rempli

[ocr errors]

d'enfans nuds , qui représentent par

leurs attitudes differentes les fêtes &-les plaisirs dont on jouit dans une jeune. Cour toute polie & toute brillante. Le Monarque n'est uniquement occupé que de la Gloire qui se présente à lui , & qui fait briller à ses yeux une couronne d'or enrichie d'étoiles. Minerve est à côté du Trône, & Mars est au-dessous.

Le Temps leve un des coins du Pavillon, & fait voir d'avance les grandes & les éclatantes actions du Roi. Les Divinitez , Jupiter, Junon, Neptune , Vulcain , Plus ton , Hercule , Diane & Cerès, sont attentives , & regardent du haut du Ciel ce jeune Monarque. Le Soleil sur fon char se hâte pour en être le témoin , & Mercure vole pour annoncer la gloire à toute la terre

L'inscription de la seconde par. rie de ce Tableau est :

L'ANCIEN

« AnteriorContinuar »