Imágenes de páginas
PDF
EPUB

ou l'or & l'azur prodiguez, ou la maniere dont les Ouvriers ont enrichi l'un & l'autre. Ce Cabinet eft de figure octogone, & eft éclai ré par une voûte en maniere de dôme. Il est tout entouré de gla. ces; & dans les niches il y a des gradins qui font chargez de bijoux, de même que quantité de confoles.

"

Sur la cheminée, qui est de marbre verd moderne * on voit une magnifique Nef d'or qui pese 150 marcs, & dont on admire la fculpture & la cizelure. On y voit encore des agathes de toutes fortes, qui forment ou repréfentent mille chofes différentes; des cri ftaux précieux par eux-mêmes, & plus encore par l'art avec lequel on les a taillez; de petites figures de

Le marbre verd moderne s'appelle improprement marbre d'Egypte. On le tire fur les côtes de Gennes près de Carare. 11 eft d'un verd foncé, & taché d'un gris de lin, & d'un peu de blanc.

bronze antiques, des figures d'or couvertes de pierreries; & au milieu il y a un magnifique Bureau rempli d'une infinité de pierres gravées, & de Médailles antiques. & modernes, admirables par leur fuite & par leur beauté.

O y voit encore un grand baffin d'argent, qu'on appelle le Medaillon; il fut trouvé dans le Rhône en mil fix cens cinquante fix : le bas-relief repréfente la continence de Scipion, qui s'étant rendu maî tre de Carthagene en Espagne, y trouva une fille parfaitement belle, & qui étoit fiancée à un grand Seigneur Portugais. Quoique ce grand Capitaine ne fût âgé que de vingt-quatre ou vingt-cinq ans, il la remit entre les mains de fes parens fans l'avoir touchée, & lui donna pour dot une fomme confiderable, outre celle qu'on vouloit lui donner pour fa rançon. M. Spon a cru, ce me femble, avec

beaucoup de raifon, que ce baffin qui a deux pieds de diametre étoit un bouclier. Il fe fonde fur ces lettres qu'on y voit. CL. V. qui felon lui fignifient Clypeus votivus, ou Clypeum vovit. Il appuye cette explication fur plufieurs revers de Medailles, où ces lettres doivent s'entendre de cette maniere. On voit enfin dans ce Cabinet un très-grand nombre de Tableaux, tous rares & curieux.

Une Vierge affife avec le petit Jefus & faint Jean, par Raphaël. Ce Tableau eft haut de dix-neuf pouces fur quatorze pouces de large; il eft fur bois.

Jefus-Chrift guériffant la bellemere de faint Pierre, par Paul Veronefe, haut d'un pied deux pouces, & large d'onze pouces. Voila comme j'ai expliqué le fujer de ce Tableau, conformément à PEvangile. Cependant un homme qui depuis moi a écrit fur ce mê

[ocr errors]

me fujet, a avancé que c'étoit la fille de faint Pierre. Je voudrois bien qu'il nous eût fait la grace de nous dire fur quoi il fe fonde; a. t-il trouvé fur quelque Antique un Evangile nouveau ?

La fainte Famille, par Paul Veronefe, haute de deux pieds,& large de deux pieds huit pouces.

Saint François, par le Carache, haut d'un pied & demi, & large d'un pied.

Une fainte Famille & faint Michel, par de Vinci, haut de trois pieds, & large de deux pieds un pouce.

Saint Euftache qui defcend de cheval, & fe met à genoux à la vûe d'un cerf qu'il découvre dans la foreft ayant un Crucifix au milieu de fon bois, par Viole; haut de deux pieds, & large de deux pieds.

La Vierge tenant fon divin Fils dans fes bras, par André Mante

gne, fur bois; haut de deux pieds huit pouces & demi.

Un Crucifix,par Paul Veronefe; haut de trois pieds un pouce,large de deux pieds onze pouces & demi. Saint Hubert à genoux auprès de fon cheval qui boit,par Viole,haut de huit pouces, large d'un pied. Il eft fur marbre.

La Vierge tenant le petit Jefus, & ayant à fa gauche faint George, fainte Catherine, & faint Benoît à genoux, par Paul Veronefe; haut de trois pieds deux pouces,& large de trois pieds.

L'Ange & Tobie, par André del Sarto; haut de trois pieds trois pouces, & large de deux pieds un pouce.

Le Sacrifice d'Abraham, par Anibal Carache. La mort d'Ab. falon, par le même. La Vierge avec fon Fils, & plufieurs Saints, par le Parmefan. La defcente de Croix, par Vandeik La Circon

« AnteriorContinuar »