Imágenes de páginas
PDF
EPUB

DESCRIPTION

DES CHATEAUX ET PARCS

DE VERSAILLES ET 37491

DE MARLY:

CONTENANT

UNE EXPLICATION HISTORIQUE de toutes les Peintures, Tableaux, Statues, Vases & Ornemens qui s'y voient; leurs dimenfions; & les noms des Peintres, des Sculpteurs & des Graveurs qui les ont faits.

Enrichie de plufieurs Figures en Taille douce. Dédiée à S. A. S. Monfeigneur le Comte de Toulouses Par M. PIGANIOL DE LA FORCE.

CINQUIEME EDITION.
TOME PREMIER,

A PARIS;

Chez la Veuve de FLORENTIN DELAULNE, rue Saint-Jacques, à l'Empereur.

M. D C C X XI V.

AVEC PRIVILEGE DUROT.

[merged small][ocr errors][ocr errors]

A

SON ALTESSE SERENISSIME

MONSEIGNEUR

LE COMTE DE TOULOUSE

PAIR ET AMIRAL

DE FRANCE.

MONSEL

Dans l'impatience où j'étois de donner à VOTRE ALTESSE.

ONSEIGNEUR,

SERENISSIM E des marqués publiques de mon attachement "inviolable ) de mon profond respect, pouvois-je choisir un fujet qui lui fût plus agréable que la Description du Palais du plus grand Roy du monde ?

Dès votre plus tendre enfance, MONSEIGNEUR, vous avez eu une admiration particuliere pour tout ce qui venoit de votre augufte Pere. Vous tachâtes d'imiter fes grandes actions, deflors que vous futes en état de les connoître ; & dans un âge qui ne femble destiné qu'aux jeux & aux amufemens, VOTRE AL

SERENISSIME

[ocr errors]

TESSE

avoit déja également signalé fa prudence & fon courage.

[ocr errors]

Ce feroit ici l'endroit où je devrois parler de ce jour* mémorable où vous fautes fi bien vous fervir de l'une de l'autre, que la fupériorité des Ennemis ne fervit qu'à rendre votre victoire plus glorieufe. Je devrois encore rappeller tant d'actions de valeur & d'intrépidité, qui ont répandu fi glorieufement votre réputation dans toute l'Europe. Je les pafferai néanmoins fous filence, MO NSEIGNEUR, pour ne parler que des principes qui les ont produites. Toutes éclatantes qu'elles font, elles ne feroient voir que ce que vous avez fait, au lieu que les principes feront encore connot_

Combat de Malaga gagné par fon S. A. S malgré l'avantage du vent, & de treize Vaifleaux que les Ennemis avoient de plus.

« AnteriorContinuar »