Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Guise, p. 337. & suiv. Il le renvoïe au Roy qui le lui demande avec Maselieres qui l'avoit arrété , p. 339. La fuite de la Reine son Epouse , & quelques avis venus de la Cour, lui font conjecturer qu'on a dessein de recommencer la

guerre, p. 342. & suiv. Ilconvoque une Assemblée de son parti à Saint Paul de Cap-de-Joux, p. 344. Il y va avec le Vicomte de Turenne, ibid. Il y expose les motifs qui l'avoient engagé à convoquer cette Assemblée,ibid. Il confulte le Vicomte de Turenne à l'occafion de l’Edit du Roy , p. 351. & suiv. Il s'unit avec le Prince de Condé & avec le Maréchal de Montmorency, P: 355

Il demande du secours aux Princes Protestans d'Allemagne , ibid. Il enyoïe Pardailhan à la Reine Elisabeth i pour la prier de l'assister d'Hommes & d'argent , ibid. Il entretient avec le Roy des correspondances très-étroites & très-secrettes, ibid. Il neglige la guerre pour ses plaisirs, p. 359. & suiv. Le Vicomte de Turenne l'empêche de s'opposer à l'armée du Duc de Mayenne,

[ocr errors]
[ocr errors]

p. 360. & suiv. Il va à Montauban pour y assembler de nouvelles forces, &laisse son armée sous le commandement du Vicomte de Turenne, p. 361. & suiv. Il se jette dans la Rochelle, & fait une grande diversion dans le Poitou , p. 372. Le Roy empêche sous-main l'execution des desseins de la Ligue contre lui, ibid. & suiv. Il confere à Saint. Brix avec la Reine Mere, p. 374. & suiv. Il negocie inutilement pour engager dans son parti les Cardinaux de Bourbon & de Vendôme, & le Duc de Montpensier, p. 385. Il gagne

abfolument le Prince de Conti & le Comte de Soissons, ibid. Il assemble son Conseil au sujet de l'arrivée des fécours d'Allemagne, p. 389. & suiv. Il gagne la Bataille de Coutras , p. 392. & suiv. Sa démence l'empêche de profiter des avantages de sa victoire, p. 397. & suiv, Il retourne en Bearn , p. 401. Il se rend à la Rochelle , où il invite le Vicomte de Turenne à se rendre

pour l'aider de ses conseils , p. 412. II de-mande à la Reine Elisabeth des fecours

[ocr errors]

1

d'argent , 4p. 14. Il demande de nouveaux secours d'Allemagne, ibid. Il envoïe le Vicomte de Turenne negocier avec le Maréchal de Montmorency,ibid. Il prend plusieurs Villes , & pouse fes conquêtes jusques sur les frontieres de la Touraine & de l'Anjou , p. 422. Il traite avec le Roy Henry III. & joint ses troupes aux liennes , ibid. & suiv. Il secourt la Ville de Tours , p. 425. Il engage le Roy à faire le siège de Paris, p. 427. & suiv. Le Roy avant que de mourir le déclare son successeur legitime , p. 429. Tous les Seigneurs lui jurent fidelité & obéissance, ibid. Șa réponse aux Députez des Catholiques , p. 433. & suiv. Voyez Henry IV. Roy de France.

Nevers. Le Duc de Nevers accompagne la Reine Mere aux Conferences de Saint Brix , T. 1. l. 3. p. 375. !! commande en Poitou contre les Calvinistes, p. 411. Il commande l'armée du Roy en Picardie, T. 2. l. 4. p. 94. !! se pique contre le Duc de Boüillon & se retire à Amiens, p. 98. Il se retire

[ocr errors]

de la Cour mecontent des Ministres, & va en Italie , l. 6. p. 397. Il prend le parti du Prince de Condé contre la Cour, p. 407. Il se retire en Champagne , p. 408. Il fait sa Paix & revient à la Cour, T. 3. l. 7. p. 11. & suiv. Il s'entremet de l'accommodement du Prince de Condé avec la Cour , p. 87. & suiv. Il se ligue avec les Seigneurs Mecontens, l. č. p. 162. & suiv. Il leve des

troupes , p. 171. Il est déclaré Rebele & Criminel de leze - Majesté, p. 183. Il revient à la Cour , p. 196. Artifices dont il use pour amuser le Comte Mansfeld , p. 274. & suiv.

La Nouë. La Nouë défend la Rochelle , T. 1. I. 1. p. 62. & fuiy. Il abandonne les Rochelois & se rend au Camp du Duc d'Anjou , p. 64. Son adreffe à s'insinuer dans les esprits du Roy de Navarre, du Duc d'Alençon & de quantité de Seigneurs Catholiques, p. 67. & suiv. II rejette les projets chimeriques du Duc d'Alençon, p. 72. & suiv. Il lui mande de se metfre à la tête des Mecontens , p. 86.

[ocr errors]

Consideration qu'à pour lui le parti Cal viniste , & en particulier le Roy de Navarre, l. 2. p. 219. & suiv. Il trouve mauvais que ce Prince s'abandonne trop

à ses plaisirs, & il veut quitter la Cour, p. 223. & suiv. Il suit le Duc d'Anjou dans les Païs-Bas, l. 3. p. 307. Il défait l'armée du Duc d'Aumale devant Senlis , p. 426. Sa mort, T. 2.

T. 2.1.4. p. go.

р

[ocr errors]

Aïs-Bas. Les Députez des Païs Bas

traitent avec le Duc d'Anjou , & lui offrent la Souveraineté des 17. Pro vinces, T. 1. l. 3. p. 303. & suiv.

Palatin. Frederic V. Electeur Palatin, épouse la Princesse d'Angleterre, T. 2. I. 6. p. 398. Il est élû Roy de Boheme , T. 3. I. 8. p. 225. & fuiv. Il prend possession de cette Couronne , p. 234. Il s'attire par-là un grand nombre d'ennemis , p. 236. & suiv. Il est mis au ban de l’Empire, p. 247. Il perd la bataille de Prague, la Couronne de

« AnteriorContinuar »