Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors]

"

ment du haut Languedoc & quitte la Lieutenance generale de Guyenne, p. 294. Ses raifons pour en ufer de la forte, ibid. & fuiv. Le Roy fait de vains efforts pour le brouiller avec le Roy de Navarre, p. 297. Il obtient du Roy de Navarre la Lieutenance generale de fes armées, p. 300. Le Prince de Condé le fait appeller en duel: Sa réponse à ce Prince, ibid. & fuiv. Il tient à Caftres une Affemblée generale de fon Gouvernement, p. 301. Il y reprefente la neceffité de lever des troupes, il fe met à leur tête & défend le Païs, p. 302. & fuiv. Il affifte aux Conferences de Paix, p. 306. Il fe reconcilie avec le Duc d'Anjou, p. 307. Il affifte à l'Affemblée des Calvinistes à Montauban p. 308. Il accompagne le Duc d'Anjou dans les Païs-bas, p. 309. Il obtient de ce Prince la permiffion de fe jetter dans Cambray, p. 312. & fuiv. Il eft fait prifonnier en voulant executer ce deflein, p. 315. & fuiv. Il est presenté au Duc de Parme qui le reçoit trèscivilement 317. Il eft conduit à

¿

+

Bouchain, , p. 318. Il y eft traité durement par le Commandant de cette Pla ibid. Il choifit d'être prifonnier du Marquis de Roubais, p. 319. & fuiv. Il eft transferé à Vallenciennes & enfuite à Hefdin, p. 320. Le Roy lui offre de le tirer de Prifon, s'il veut lui promettre de ne plus porter les armes pour les Calviniftes, ibid. & fuiv. Sa réponse au Duc d'Anjou qui lui confeilloit de prendre ce parti, p. 321. Il s'occupe durant fa prifon à la lecture des livres qui traitent de la Politique & de l'Art Militaire, p. 322. Il recouvre fa liberté en païant cinquante-trois mille écus pour fa rançon, p. 323. Il revient à la Cour où il eft bien reçû du Roy & des Favoris, ibid. & fuiv. Il est peu accueilli de la Reine Mere ; pour quelle raifon, p. 26. Il va trouver le Roy de Navarre à Nerac, p. 328. &fuiv. Avis qu'il donne à ce Prince rouchant les intrigues de la Reine fon Epouse avec les Partifans de la Ligue, p. 332. & fuiv. Il fe juftifie des confeils qu'il avoit donnez à ce Prince, p. 340

ira

ce,

& fuiv. Reflexions qu'il fait à cette occafion, p. 341. Il conclud de la fuite de la Reine de Navarre qu'on a deffein de renouveller la guerre, p. 343. & fuiv. Il affifte à l'Assemblée de Saint Paul de Cap-de-Joux, p. 344. Il perfuade aux Calvinistes de ne point armer les premiers, mais d'attendre la décla ration de la guerre, p. 350. Confeils qu'il donne au Roy de Navarre, på 351.& fuiv. Il affemble des troupes que I le Prince de Condé refufe de joindre aux fiennes, p. 356. Ses terres font menacées par l'armée du Duc de Mayenne, ibid. Il refufe d'accepter la Neutralité, ibid. & fuiv. Il donne de bons avis qu'on neglige, p. 359. Il s'empare de Tulle fans canon, p. 360. Il empêche le Ro de Navarre de s'oppofer à l'armée du Duc de Mayenne, ibid. & fuiv. Il commande en Chef l'armée des Calviniftes, p. 362. & fuiv. Il fait la vifite des Places, & pourvoit à leur défense, ibid. Il s'empare de plufieurs Villes, p. 367. Il affifte aux Conferences de Saint Brix, p. 375. IL

་་

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

A

va par ordre du Roy de Navarre cons ferer avec la Reine Mere à Fontenay › & fuiv. Hardieffe avec laquelle P. 377. il parle à cette Princeffe, p. 379. & fuiv. Il continue la guerre dans la Guyenne & reprend Caftillon par efcalade, p. 383. Il eft bleffé à la cuiffe d'un coup d'arquebufe à l'attaque du fort Nicole, ce qui caufe la difperfion de fes troupes, p. 384. Il conduit des troupes au Roy de Navarre, p. 386. Il met en fuite les troupes du Duc de Mercœur & s'empare du bagage, p. 387. La même armée jointe avec celle du Duc de Joyeufe ne peut s'ppofer à fon paffage, p. 388. Avis qu'il donne dans le Confeil du Roy de Navarre, p. 389. & fuiv. Ses exploits à la bataille de Coutras, p. 393. & fuiv. Il prend foin de la fepulture des corps du Duc de Joyeufe & de fon jeune frere tuez à cette bataille, p. 397. Il donne au Roy de Navarre des confeils qui l'empêchent de tirer tour le profit qu'il auroit pu de fa Victoire, p. 398. & fuiv. Il entre dans le Perigord & affiege Sarlat, p. 401. & fuiv.

[ocr errors][merged small]

Il en leve le fiege & joint avec les trou-
pes le Prince de Condé, p. 402. Il
ga
gne l'entiere confiance des Calvinif-
tes, p. 409. Il va à la Rochelle, où il
travaille auxReglemens politiques pour
le maintien de la Religion Calvinifte,
p. 412. & fuiv. Il obtient du Marêchal
de Montmorency des fecours pour le
Roy de Navarre, p. 414. & fuiv. Sa
blessure se rouvre avec un grand dan-
ger de fa vie, p. 420. Il fe retire dans
les terres pour penfer à fa guerifon,
ibid. Il ne laiffe pas de travailler à y
lever des troupes pour le fervice du
Roy, ibid. & fuiv. Il juftifie dans le
parti Calvinifte les démarches du Roy
de Navarre devenu Roy de France, p.
46. & fuiv. Il recouvre fa santé, T.
2. 1.
4. p. 2. & fuiv. Il amene de Guyen-
ne des troupes à Henry IV. p. 3. Ilap-
prouve le changement de Religion du
Roy, p. 5. & fuiv- Il lui confeille de
pouffer avec vigueur le fiege de Paris,
p. 7. & fuiv. Il lui confeille de lever ce
fiege & de marcher avec toute fon ar-
mée au-devant du Duc de Parme, p. 12.

« AnteriorContinuar »