Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

Vous débarquez au pied de cette tour,

à laquelle est appuyée une maison d'un genre plus moderne, qui paroît devoir être celle du Batelier. Cette fabrique est située sur le point le plus élevé d'une île, & présente, dans ses différens aspects, des tableaux trèsagréables : son style , la couleur, & fa conftrudion persuaderoient qu'elle existoit effectivement du temps de la belle Gabrielle ; son élévation & ses accessoires la font paroître très-considérable. Elle est jointe à une petite tour carrée, par une porte gothique, sur laquelle on lit :

En cette tour, droit de péage,
La belle Gabrielle avoit;
C'est de tout temps qu'ici l'on doit

A la beauté foi & hommage. A côté de cette porte , vous voyez le trophée des armes de Dominique de Vic : il est au dessus d'un monument. dont la face principale est occupée par un bas - relief représentant la bataille d'Ivry, où cet ancien Seigneur d'Ermenonville reçut un coup de feu qui lui cassa la jambe, comme on le voir par cette infcription :

C'est ici le trophée de Dominique de Vic, dit Sarrede. Il eut la jambe emportée d'un boulet de canon à la bataille d'Ivry, où il étoit Sergent de bataille. Son amour pour Henri IV. étoit li grand

que passant par la rue de la Féronnerie deux jours après la perte horrible de ce bon Prince, il

у

fut faili d'une telle douleur , qu'il en tomba presque mort sur la place même, & en expira le lendemain.

En ce bocage où ton laurier repose

Sur le joli myrte d'amour,
Ton fidèle sujet dépose

Ses armes à toi pour toujours.
O mon cher, mon bien aimé Maître !

J'ai déjà , fous ton étendart,
Perdu de mes membres le quart ;

Te voue ici mon restant être.
Que fi d'un pied marche trop lent pour toi ,
Point ne défaudrai meilleure aide

;
Car pour combattre pour son Roi,

L'amour fera voler Sarrede. L'idée qu'on se forme de l'antiquité de cette tour, n'est point du tout détruite par le style de l'intérieur ; il répond parfaitement à celui du temps où elle est censée avoir été construite.

On entre d'abord dans une cuisine gothique, voûtée, & soutenue dans le milieu

par un gros pilier , sur lequel on a écrit ce couplet : Sur l'Air : De la belle Gabrielle.

De ce bon Henri IV
Vous voyez le séjour,
Lorsque las de combattre,
Il y faisoit l'amour,

Sa belle Gabrielle
Fut dans ces lieux,
Et le souvenir d'elle

Nous rend heureux (1). La salle du Passeur, que vous traversez ensuite, est meublée en natte: l'escalier de bois qui est en dehors de la maison, vous mène dans la chambre du Batelier; elle communique au salon de la tour, décoré de six colonnes cannelées, soutenant une coupole. Alt dessus d'une des portes, on a mis un buste d'Henri IV, au dessous duquel on lit :

Un Roi qu'on aime est un Dieu fur la terre.

Un petit escalier qui donne dans le salon, vous fait parvenir sur la plate-forme du bâtiment, d'où vous découyrez un aspect magnifique , & d'autant plus agréable, que la forme circulaire de la tour en augmente la variété, parce que votre ail ne peut embrasser à la fois qu'une petite partie du pays.

Vous apercevez tout le développement de la rivière qui serpente à travers les prairies: la vallée du midi est bornée par le château ;

(1) Ce Couplet est de M. Sedaine, de l'Académie Françoise.

« AnteriorContinuar »