Érotopsie, ou Coup-d'œil sur la poésie érotique, et les poètes grecs et latins qui se sont distingués en ce genre, Tema 80

Portada
1802
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 29 - D'un ton un peu plus haut, mais pourtant sans audace, La plaintive élégie, en longs habits de deuil, Sait, les cheveux épars, gémir sur un cercueil. Elle peint des amants la joie et la tristesse, Flatte, menace, irrite, apaise une maîtresse. Mais pour bien exprimer ces caprices heureux, C'est peu d'être poète, il faut être amoureux.
Página 84 - HORACE eu tous genres excelle; De Cythérée exalte les faveurs-, Chante les Dieux , les héros, les buveurs; Des sots auteurs berne les vers ineptes , Nous instruisant par gracieux préceptes , Et par sermons de joie antidotes.
Página 205 - ... lois pénales de la Pensylvanie, avec des observations sur l'impolitique et l'injustice des peines capitales ; en forme de lettre à un ami, par Robert J.
Página 46 - ... large nez me tombe sur les lèvres; mais aussi, tel que je suis , je fais paître un troupeau de mille brebis dont je bois le lait délicieux. Dans l'été , en automne , dans la plus rigoureuse saison, j'ai toujours des fromages frais; mes éclisses sont toujours pleines. Il n'est...
Página 102 - Cupido, O in corde meo desidiose puer! Quid me, qui miles nunquam tua signa reliqui, Laedis? et in castris vulneror ipse meis?
Página 83 - La beauté la plus sévère Prend pitié d'un long tourment, Et l'amant qui persévère Devient un heureux amant. Tout est doux et rien ne coûte Pour un cœur qu'on veut toucher ; L'onde se fait une route En s'efforçant de chercher ; L'eau qui tombe goutte à goutte Perce le plus dur rocher.
Página 45 - Assis sur la cime d'un rocher , et regardant la mer, tous les jours, dès l'aurore il chantait ses ennuis. « O charmante Galatée ! pourquoi rejetez-vous un cœur qui vous aime ? Vous êtes plus blanche que le lait , plus tendre qu'un agneau, plus légère que la chèvre qui bondit ; mais plus âpre que le raisin vert.
Página 74 - Amour, tout sent tes feux, tout se livre à ta rage; Tout, et l'homme qui pense , et la brute sauvage, Et le peuple des eaux, et l'habitant des airs. Amour , tu fais rugir les monstres des déserts : Alors, battant ses flancs , la lionne inhumaine Quitte ses lionceaux et...
Página 110 - ... combien est heureux le destin de ta mère ! Heureuse encor la sœur qui te nomme son frère ! Mais heureuse sur-tout , heureuse mille fois , L'épouse , s'il en est , digne assez de ton choix ! Si je dois renoncer à devenir ta femme , Au moins qu'un doux larcin récompense ma flamme! La naïade se tut : il se trouble, il rougit : Mais son trouble lui sied ; sa rougeur l'embellit. Son visage ressemble à la pomme vermeille , A la rose dont Flore embellit sa corbeille , Au rouge de Phœbé , quand...

Información bibliográfica