Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

commode à leur foiblesse ; & qui croiroit les CH.XXiy, exposer à périr , s'il les traitoit avec dureté. Ou,

croit entendre, en lisant cette admirable ré.

ponse, ce que disoit S. Paul aux Thessaloniciens:. 3.Th:1.2,7.

Nous nous sommes rendus petits parmi vous, com

me une nourrice pleine de tendresse pour ses enGen. 40. 4. fants On se trompera toujours , en employant

d'autres moyens pour conduire les brebis de Jesus-Christ. Elles font confiées à la charité, à la patience , à la douceur , à l'humilité. L'orgueil, la domination, un zéle amer & indiscret les feront périr,

[ Que mon Seigneur marche, s'il lui plait, de

vant son ferviteur donc.] Voilà l'explication de Mat. 10.41. ce salutaire avis de Jesus-Christ à les Apôtres :

Vous sçavez que ceux qu'on regarde comme les maîtres des peuples , les traitent avec empire , so que leurs princes ont sur eux un pouvoir absolu. · Il n'en est pas de même parmi vous. Au contraire, quiconque voudra devenir le plus grand, gu'il soit votre serviteur ; don quiconque voudra devenir le premier , qu'il soit l'esclave de tous, Il n'est pas possible d'ôter de l'Evangile cette di stinction, 'Il n'en est pas de même parmi vous. Les Pasteurs cefferont de l'être , quand ils affeEteront d'être Princes, Les deux autoritez ne se. meleront jamais, sans que l'une fasse tort à l'autre ; & celle qui est plus conforme à la nature, écoyffera presque toujours les sentiments de celle qui n'est fondée que sur la foi , la patience & Shumilité,

[ocr errors]
[ocr errors]

CHAPITRE X X V.

PEN

[ocr errors][ocr errors]

Enlévement de Dina, res suites. Idoles

enterrées. Jacob va de Sichem à Béthel.
Mort de Rachel & d'Isaac. Gen. 34.
35. 36.
ENDANT que Jacob habitoit près
de Sichern, Dina sa fille fortit

pour
voir les femmes de ce pays-là. Sichem Andy mon-
fils d'Hemor l'ayant vûe , l'enleva.
Après l'avoir déshonorée , il tâcha de
la consoler , & de la sagner par ses ca-
resses ; & son cœur demeurant forte.
ment attaché à elle , il pressa son pére
de la lui faire épouser. Jacob ap
l'outrage qu'on avoit fait à sa fille : mais
comme les enfants étoient alors aux
champs avec lears troupeaux, il ne
parla de rien jusqu'à ce qu'ils fussent
de retour. Dès qu'ils sçûrent la nou-
velle , ils revinrent des champs . irri-
tez de l'action honteuse que Sichem
avoit commise contre la maison d'Il-
rael, & résolus d'en tirer vengeance.

Hemor avec Sichem son fils étant venu trouver Jacob & ses enfants, leur dit : Sichem mon fils a conçû un grand amour pour votre fille. Donnezla lui , je vous prie , pour épouse : al

Qüj

[ocr errors]

a

[ocr errors]
[ocr errors]

liez-vous avec nous : donnez-nous vos CH. XXV. filles en mariage , & prenez les nôtres. Habitez avec nous : le pays eft à vous:

: cultivez la terre, trafiquez-y , & acquérez-y des fonds. Sichem de son côté disoit au pére & aux fréres de la fille: Que je trouve grace devant vous ; & je donnerai tout ce que vous voudrez. Augmentez le douaire ; demandez des présents : j'accepterai de bon cour toutes les condicions que vous m'imposerez. Donnez-moi seulement la fille en mariage. Les enfants de Jacob disimulant leur ressentiment dans le dessein de les tromper , répondirent : Nous ne pouvons donner notre fæur à un homme incirconcis : c'est une chose deffendue parmi nous. Mais fi vous voulez devenir semblables à nous, & faire circoncire tous les mâles qui sont parmi vous; nous vous donnerons nos filles en mariage, & nous prendrons les vôtres : nous habiterons ensemble , & nous ne serons plus qu'un peuple. Si vous ne voulez point recevoir la Circoncision, nous reprendrons notre fille, & nous nous retirerons. Hemor & Sichem acceptérent l'offre fort volontiers, & aliérent de ce pas en faire la proposition au peuple de la ville. Tous y consentirent, & furent circoncis. Trois

[ocr errors]
[ocr errors]

jours après , qui est le temps où la dou-
leur de la plaie est la plus violente, CH. XXV.
Simeon & Levi fréres de Dina, en-
trérent hardiment dans la ville l'épée
à la main, tuérent tous les mâles, en-
tre autres Hemor & Sichem, & em-
menérent leur fæur. Après cet horri-
ble massacre, les autres enfants de Ja-
cob pillérent la ville pour venger l'ou-
trage fait à leur fæur; enleverent les
bestiaux, & tout ce qui étoit dans les
maisons ; & emmenérent prisonniers
les petits enfants & les femmes. Jacob
affligé de ce qui venoit d'arriver , dic
à Simeon & à Levi: Vous m'avez jecié
dans le trouble, en me rendant odieux
aux habitants du pays. Nous sommes
peu de monde : ils se ligueront contre
moi , & viendront m'attaquer ; & je
périrai avec toute ma famille. Ses en-
fants lui répondirent : Sera-t-il dit
qu'on traiterā notre fæur comme une
prostituée ? Il en garda le souvenir juf-

Voyez chi qu'à la mort ; & le temps ne put effa- 36. ce qu'il cer de son esprit l'horreur d'une telle dit à Simeon barbarie.

Dieu lui dit ensuite : Partez d'ici & allez à Béthel. Vous y demeurerez , & vous y dresserez un aucel au Scigneur qui vous apparur , lorsque vous fuyiez È saü votre frére. Jacob dit donc

[ocr errors]

& à Levi,

[ocr errors]

à tous ceux de la maison : Otez da miCh. xxv. lieu de vous les dieux des étrangers ;

purifiez vous, & changez d'habits; & nous irons à Béthel , où j'éleverai un autel à Dieu qui m'a exaucé au jour de mon affliction, & qui m'a accompagné dans mon voyage. Ils lui donnérent donc toutes les idoles qu'ils avoient; & Jacob les enterra sous un chêne près de Sichem. Puis ils fe mirent en chemin ; & Dieu répandit ia terreur par toutes les villes voisines; en forte que personne n'ofa les poursuivre. Ils arrivérent ainfi à Béthel, ou

Jacob dresla un autel ; & Dieu lui apparoissant en ce lieu pour la seconde fois, lui renouvella les promesles qu'il avoir faites à Abraham & à Isaac. Jacob éleva un monument de pierre au lieu même où Dieu lui avoit parlé ; & il versa dessus du vin & de l'huile.

L'année suivante il partir de Béthel Au du Mon. avec toute la famille; & lorsqu'ils fu

rent arrivez près d'Ephrata , apellée depuis Bethléem, Rachel fut surprise par les douleurs de l'enfantement. Comme elle avoit beaucoup de peine à accoucher , la fage-femme lui dit: Ayez bon courage : car vous aurez encore un fils. Rachel qui se sentoit mourir, noinma l'enfant Benoni c'est-ào

de 2274.

>

« AnteriorContinuar »