Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Quintus Luctarius Aulus Manlius Consules creati belluna Faliscis intule. runt : quæ civitas Italiæ opulenta quondam fuit : quod ambo Consules intra sex dies quàm venerant , transegerunt , quindecim millibus hoftium cælis, teris, pace concessa , agro tamen ex medietate sublato.

сх.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

pargne & le Fisc épuisés : Sunt contra qui opinentur , ad manubi as a rapinas necessitate compulfum , summâ £rarii Fifcique inopia. D'autres confondent ces deux mots, parce que le Prince disposoit également du Filc & de l'Epargne, quoiqu'ils fussent partagés pour conserver quelque reste de l'ancienne liberté.

Du tems de la République il n'y avoit qu'une sorte de trésor , qui étoit le trésor public , on l'appelloit Ararium publicum , mais le gouvernement ayant changé par les guerres civiles qui avoient dissipé les revenus , & épuisé le trésor, & l’Empire ayant passé aux Césars , cela donná occasion à une 'nouvelle dépense , pour l'entretien de la maison du Prince & de ses Officiers. Ce qui obligea Auguste de faire un partage de tous les revenus de l'Empire , d'en dona ner une partie au peuple , & d'en reserver l'autre pour lui. De-là sont venus ces deux sortes de trésors , l'un qu'on appelloit Ararium publicum , & qui étoit pour le peuple, l'autre qu'on noinmoit Fifcus, le Fisc, & qui étoit pour le Prince.

[ocr errors]
[ocr errors]

a Quintus Luctatius & Aulus Manlius furent Ans de: ensuite créés Consuls , & marcherent contre les Rome. Falisques , dont la ville capitale fut autrefois une des plus riches de l'Italie. Ces deux Consuls ter- a Q. Lviminerent cette guerre en fix jours , tuerent quin

Cerco & ze mille hommes , & accorderent la paix à ce

Manlius qui restoit , après leur avoir ôté neanmoins cette Torquapartie de leur pays qui étoit entre Rome & Fa- tus Attilerie.

tatius

[ocr errors]

CWS.

[ocr errors][ocr errors]

F

[ocr errors]

>

II-2 202001200220

ఆధ్యాం
EUTROPII

LIBER TERTIVS..
INIT o igitur Punico bello , quod

per XXIV. annos contractu mest Romani jam clarisfimâ gloriâ noti , legatos ad Ptolomæum Ægypti regemmiserunt, auxilia promitrentes : quia rex Syriæ. Antiochus ei bellum intulerat. Ille: gratias Romanis egit , auxilia non accer pit : jam enim fuerat pugna transacta.. Eodem tempore potentissimus rex Siciliæ Hiero Romam venit ad ludos fpec

I. A Ptolomée , &c. ) Il étoit fils de Ptolomée Phi-. ladelphe qui mourut l'an de Rome 5.07. & il fut fon fuccefieur à la Couronne d'Alexandrie : Ce Prince avoit deux fæurs , Laodice & Berenice. Antiochus II. épousa la premiere , & convint avec Philadelphe de la répudict. & d'épouser la seconde: Après la mort": de Pliiladelphe, Antiochus II, rappclla sa premiere femme Laodice, qu'il aimoit beaucoup plus que l'au-ITC ; mais elle , plus outrée de son éloignement qu'appaisée par ce rappel, craignant d'ailleurs l'inconstance & la légereté de son mari , le fie mourir par le poison. Elle en avoit eu deux fils, avant que d'être ** répudiée , Seleucus II. surnommé Cullinicus', & Anriochus surnommé Hierax. Elle fit tomber la Couronne de Sýrie sur le premier, & l'engagea à faire mourir Berenice , qu'elle regardoit comme sa rivale ; çette infortunée fut tuée avec un fils qu'elle avoit, dans l'Azyle de Daphné où elle s'étoit retirée. Cetrebarbárie cauía un foulevement général dans la Sy..** rie. Plusieurs villes fe rendirent à Ptoloméé III. celui dont il s'agit ici, lequel alla venger la mort de la jeune fæur par celle de l'ainée, & outre quarante mille talons d'or & quantité de vases précieux, rap-porta de son expédition deux mille cinq cens fimu.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small]

LIVRE TROISIE'ME.
A premiere guerre Punique qui avoit duré

vingt-quatre ans étant enfin terminée, les
Romains dont la gloire s'étoit déja répandue par 513.
tout, envoyerent des Ambassadeurs i å Prolo-
mée Roy d'Egypte pour lui promettre du secours,
parce que Antiochus Roy de Syrie lui avoit dé-
claré la guerre ; mais ce Prince remercia les Ro-
mains , & n'accepta point le fecours qu'ils lui
offroient , parce qu'il avoit déja terminé son dif-
ferend par un combat.

2. Dans ce même tenis Hicron Roy de Sicile s 16. très puissant , vint à Rome pour y prendre le lacres des Dieux enlevés autrefois d'Egypte par Cambyfes Roy de Perse. Les Egyptiens lui en íçurent li bon gié, qu'ils lui donnerent le nom d'Evergetes , qui veut dire bien-faisant , Il eût enrierement dépouillé Seleucus , fi quelques soulevemens de l'euflent rap-pellé chez lui. Seleucus ayant perdu ensuite une flote , & ayant encore été battu sur terre , pria fon frere Antiochus Hierax de lui amener du secours. Celuici leva une Armée de.Gariois Asiatiques , mais comme il les voulut employer contre Seleucus, il en fut abandonné, & fut contraint de se retirer auprès d'Artamene Roy de: Cappadoce. Il passa ensuite en Egyp

où il fut arrêté prisonnier ; & s'étant échappé, il'tomba entre les mains de quelques voleurs qui l'é. gorgerent. Il y a apparence qu'on doit rapporter cette Ambassade des Romains, ou au tems de cette guerre de Ptololomée III. contre Seleucus II. & fon frere Antiochus Hierax

au regne de Ptolomée Philopator qui défit Antiochus surnommé le Grand, près de Raphie ville de Syrie, sur la fin de la troisiéme année de la 140 Olympiade, l'an de Rome 5 37. folon Polybe liv. s. Ce combat fut très-sanglant.

2. Dans ce méme tems , &C.) Quelques Auteurs metzept. 12: venuë d'Hicron à Rome l'an F 14. sous le..

1

[ocr errors]

te

[ocr errors]

ou

[ocr errors]
[ocr errors]

tandos, & ducenta millia modiorum tritici Populo dono dedit.

Lucio Cornelio Lentulo, Fulvio Flacco Consulibus , quibus Hiero Romam venerat etiam contra Ligures intra Italiam bellum geftum eft, & de his triumphatum. Carthaginenses cum bella reparare tentabant , Sardinienfes , qui ex conditione pacis Romanis parere debebant ad rebellandum impellentes. Venit tamen legatio Carthaginensium Romam , & pacem impetravit.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Consulat' de C. Claudius Cento , & de M. Sempronius Tuditanus. D'autres la mettent l’anis 16. sous le Confulat de L. Cornelius Lentulus Candinus , & de Q. Fulvius. Flaccus.

3. Sous le Consulat de, &c.) Cette même année s 16. O. Fulvius fit la guerre en Ligurie , & fit mettre le feu aux forêts qui fervoient de retraite aux ennemis.

La Ligurie étoit anciennement une partie de la Gaule Cisalpine , qui est maintenant comprise dans PItalie, c'est ce qu'on appelle aujourd'hui la côte de Genes, & quelques Etats voisins.

L'année suivante les Romains eurent encore affaire aux Liguriens qui étoient fortifiés par la situation de leur pays rempli de montagnes , & qui oferent

Tito Manlio Torquato , Caïo Attilio Balbo Consulibus , de Sardis triumphatum est : & pace omnibus locis facta , Romani nullum bellum habuerunt , quod his post Romam conditam semel tantum Numa Pompilio regnante contigerat.

1. Après qu'on eut triomphé de la Sardaigne, on ferma le Temple de Janus pour marque d’unc_paix générale, qui néanmoins ne dura gueres. Cc Tcm

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »