Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors]

avoit pour lui une estime finguliere , n'osa mettre
son fils sous la dire&tion , il craignit que ce jeune
Prince qui aimoit à folatrer , n'éprouvat trop forte-
ment l'austerité d'un tel maître. C'est pourquoy il
lui choisit un Gouverneur moins éxact. Aurelien ai-
moit tellement à tirer l'épée que les soldats lui don-
nerent le surnom d'épée à la main , pour le distinguer
d'un Capitaine qui portoit son nom.

Il fut adopté par Ulpius Crinitus l'un des plus grands
hommes de ce tems là. L'empereur Valerien qui mé-
Zenobiam

quoque, occiso marito Odenato , qui Orientem tenebat, haud longè ab Antiochia non fine gravi prælio cepit : ingressusque Romam nobilem triumphum quasi receptor Orientis Occidentisque egit ; currum præcedentibusTetrico & Zenobia : qui quidem Tęcricus etiam corrector Lucaniæ poftea fuit, ac privatus diucisfimè vixit. Zenobia autem pofteros , qui adhuc manent Romæ, reliquit.

[ocr errors]
[ocr errors]

I. Anrelien défit ensuite Zénobie , &c.) Ce Prince après avoir puni les léditieux , & rétabli l'ordre dans Rome entreprit l’éxpédition du Levant contre Zénobie. Cette Princesse que Gallien avoit honnorée de la qualité d'Auguste , lorsqu'il s'allocia à l'Empire Odenat , se maintint dans l'autorité après la mort de son mari , & regna d'une maniere très. vigoureuse & tres-glorieuse. Ses fils à cause de leur

bas-âge ne possedoient que le nom & les ornemens a Aure- vinces qui avoient été sous l'obéissance d'Odenat ;

d'Empereur. Non se lement elle conserva les Pro-
lien s'exe
pola telle. elle conquit auffi 1'Egypte , & se préparoit à d'au-

tres conquêtes , lorsqu'Aurelien lui alla faire la guer.
re. Elle perdit deux batailles , & se vit contrainte

de le renfermer dans la ville de Palmyre , a où Aucette vil

relien l'afliegea. Elle s'y défendit courageusement, fut belle

mais ne voyant pas d'apparence que cet Empereur d'un cup manquât de prendre la ville, elle en sortit

. Secrétede fléshez

mert

au

Siege de

le

qu'il

[ocr errors]
[ocr errors]

cette

ز

nagea cette affaire, le fit Lieutenant du même 'Crí- Romes. nitus qui étoit Général des Frontieres d'Illyrie & de Thrace , & le défigna Consul l'an de Rome iou.

& de J. C. 258. Aurelien ne fit pas figure sous l'Empire de Gallien , mais sous celui de Claude il eut les premiers emplois , & il commanda les armées avec

tant de gloire , qu'après la mort de cet Empereur toutes les Légions conspirerent à le mettre sur le trône , ce qui arriva l'an de Rome 1023. & de J. C. 2.90.

i Aurelien défit ensuite Zénobie dans un com- 1025 bac sanglant , & la přit près d’Antioche Reine depuis la mort d'Odenat son mari, se loutenoit encore en Orient ; ensuite il revint à Rome , où, comme un autre vainqueur de l'Orient & de l'Occident il triompha de la maniere la plus fuperbe ; Zénobie & Tetricus qui

I 02 marchoient devant son char, firent le principal ornement de son triomphe ; Tetricus für ensuite Gouverneur de la Lucanie , & vêcut très-longtems dans la tranquillité d'une vie privée ; quant à Zénobie , elle resta dans Rome où l'on voic encore de ses descendans. ment. Aurelien en fut averti , & la fit suivre avec tant de diligence , qu'on l'atteignit lorsqu'elle écoic déja dans le Bac pour passer l'Euphrate. Ce fut l'am de Rome 1025. & de J. C. 272. il lui fauva la vie, & la fit servir à loi triomphe. La lettre qu'elle lui écrivit en réponse de celle qu'il lui avoit écrite pour la sommer de se rendre , témoigne qu'elle vousoit suivre l'exemple de Cléopatre, qui aima mieux se donner la mort, que de vivre sans regner : mais: elle changea de résolution ; elle se foumit d'assez bonne grace à la nécessité d'être du triomphe d'Aurelien. Elle y parut fi chargée de pierreries , que quoiqu'elle fût robuste elle avoit de la peine à soutenir ce fardeau. Il etc. vray qu'il faut compter pour beaucoup les fers d'or qu'on lui mit aux pieds, & les chaînes d'or qu'on lui mit aux mains. Le Pere Pagi soutient que cette Princesse fut menée en triomphe lan de J. C. 274. deux ans après qu'elle fut tombée entre les mains d’Aurelien. Cet Empereur lui donna proche de Rome une maison de campagne , ou elle pallä

un

ornement

[ocr errors]
[ocr errors]

Hoc imperante etiam monetarii im Urbe rebellaverunt , vitiatis pecuniis , & Felicissimo Rationali interfecto : quos Aurelianus vietos , ultima crudelitate compescuit; plurimos nobiles capite damnavit : fævus & sanguinarius , ac necefsarius magis in quibufdam , quàm amabilis Imperator : trux omni tempore , etiam filii sororis interfector : disciplinæ tamen .militaris & morum dissolutorum magna ex parte corrector. Urbem Ro. mai muris firmioribus cinxit,templumsoli ædificavit ; in quo infinitum auri gemmarumque constituit. Provinciam Da. ciam , quam Trajanus ultra Danubium fecerat, intermisit , vaftato omni Illyrico & Mælia , defperans eam posse retineri : abductosque Romanos ex urbibus. & agris Daciæ in media Mælia collocavit : & eft in dextera Danubio in mare fluenti, cùm antea fuerit in læva.

ز

doucement le reste de ses jours. On dit que sur les preuves qu'elle donna , Aurelien fit mourir beaucoup de personnes.

Ce fut une belle Princesse , chaste, sçavante , courageuse, quoique par politique eile bật beaucoup de vin en quelques rencontres au reste très-mauvaise belle-mere, témoin la haine contre Herode son beau fils. Voyez ce que j'en ay dit dins les Remarques fur Tetricus ci-devant.

Aurelien sachant qu'on lui faisoit un reproche d'a

voir porté les armes contre une femme , & d'en aEloge voir triomphé, écrivit ces mots au Sénat pour lui q:4 Arre- marquer qu'on ne l'eût pas blâmé , si l'on eût bien lien fait connu à quelle femme il avoit eu à faire. Audio P. (. de Zéno- dit-il , mihi objici quod non virile munus impleverim , Zose, nobiam triumphando. Ne illi qui me reprehendunt satis las.

[ocr errors]

>

[ocr errors]

Sous le regne d'Aurelien les Monnoyeurs

Ans da ayant alteré les especes & tué Felicissimus Ratio- Romas nalis , se souleverent : mais Aurelien arrêta la fédition, il fit passer les rebelles par les derniers fupplices ; il condamna à mort plusieurs personnes de qualité ; cruel & fanguinaire on le regarda comme un Prince plus nécellaire

que

bon; inhumain en tout tems , il poussa la cruauté julqu'à faire mourir son neveu. Il réprima neanmoins les déreglemens & la débauche , & réforma en partie la discipline militaire ; il fortifia les murs de Rome 2 & fit bâtir un temple qu'il dédia au Soleil, & qu'il enrichit de quanrité de lames d’or & de pierres précieuses ; il abandonne la Dace dont Trajan avoir fait une Province Romaine , après l'avoir conquise jusqu'au delà du Danube ; & désesperant de pouvoir la conserver parce qu'on avoit ruiné l'Illyrie & la Mælie , il tira ce qu'il y avoit de Romains dans les villes & les campagnes de la Dace

& les établit dans le milieu de la Mesie : ainsi la Dace qui étoit fous Trajan à la gauche de l'Embouchure du Danube, est prélentement à la droite.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

darent , fi fiirent qualis illa est mulier, quam prudens in confiliis , quam constans in difpofitionibus

quam erga milites gravis, quam larga quum neceffitas poftulet , quam tristis quum feveritas poscat. Poßum dicere ilius effe quod Odenatus Persas: vicit , ac fugato Sapore Ctefiphontem ufque pervenit. Pofjum asserere tanto apud Orientales d Ægyptiorum populos timori mulierem fuisse , ut fe non Arabes , non Sarraceni , non Are meni commoverent.

2. Et fit bâtir un Temple qu'il dédia au Soleil , &c. ) Sa premiere éducation fut apparemment la cause du culte qu'il rendoit à cette Divinité. Sa mere qui étoit Prêtresë du Soleil , lui avoit lans doute-inspiré dès l'enfance 'une dévotion particuliere pour ce Dieu.

Lorsqu'il remercia Valerien qui l'avoit désigné Consul, il se servit de ces termes : Dii faciant com Deus certus folut * Senatus de me fic judicet Comme s'il eût voulu marquer que les autres Dieux étoicnt douteux, hors le Soleil feul.

Dans la bataille qu'il 'gagna proche d'Emefle sur les

[ocr errors]

>

[ocr errors]

Occiditur servi sui fraude , qui ad quosdam militares viros amicos ipfius nomina protulit annotata, falsò manum ejus imitatus , tanquam Aurelianus pararet ipsos occidere ; itaque ut præveniretur ab iisdem , interfectus est in itineris medio quod inter Constantinopolim &Heracleam eit stratæ veteris , locus Cænophrurium appellatur ; mors tamen ejus inulta non fuit. Meruit quoque inter Divos referri; imperavit annos quinque, menses sex. troupes de Zénobie, on prétend qu'il fut secouru par une Divinité qui encouragea les soldats & qui fic que l'Infanteric foutint la Cavalerie prête à s'enfuïr. Dès qu'il fut entré victorieux dans Emese, il alla au Temple du Soleil , & y trouva la même figure de Divinité qui lui avoit été favorable dans le combat. C'est ce qui l'engagea à fonder des Temples dans ce licu là, & à faire construire depuis à Rome un Temple au Soleil. Il fit rebâtir aussi dans Palmyre le Temple du même Dieu. Voyez Vopifcus dans la vie d' Aurelien.

3. Aurelien fut enfin tué, &c. ) Aurelien avoit en Thrace une grosse armée qu'il vouloit conduire contre les Perses après l'hyver , lorsqu'il fut tué par les

pratiques de Minestée son fécretaire. Ce fut au mois a Vopifcus de Janvier de l'année 275. de J. C. & de Rome in Aurel. 102 8. Voici ce qui donna lieu à la conspiration. sap. 36.

Aurelien avoit fait des ménaces à Mnestée. Celui. ci fe croyant perdu , a parce qu'il sçavoit bien que les ménaces de ce Prince étoient suivies de l'effet

résolut de le prévenir, & fit accroire à plusieurs perb Id.ibid. sonnes qu’Aurelien les vouloit faire mourir. Il leur

montra une liste où il s'étoit mis lui-même & les
exhorta à sauver leur vie. C'étoient toutes person-

ou qui avoient encouru l'indignation d’Au-
relien, ou qui avoient lieu de croire par l'inpor-
tance de leurs services qu'ils étoient fort bien dans
fon esprit, & qui au fond n’avoient rien à craindre,

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

nes b

« AnteriorContinuar »