Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

porté ses armes au-delà de l'Italie , on fit encore Ans de un nouveau dénombrement pour connoître la Rome puissance des Romains. Il se trouva deux cent quatre-vingt-douze mille trois cent trente-quatre Chefs de famille , quoyque depuis la fondation, de la Ville on n'eût pas cessé de faire la guerre. Ce fut alors que commença la premiere guerre Punique sous le Consulat d’Appius Claudius & de Quintus Fulvius. Appius livra bataille aux Carthaginois dans la Sicile,

remporta la vi. stoire lur eux,

& sur Hieron Roy de Sicile, Sc Ientra dans Rome en triomphe.

8

Toient appellés les mirent en possession de la Citadelle. A Rome , le Sénat faifoit quelque difficulté de secourir des Esclaves soulevés contre leurs maitres , & reconnus pour des voleurs publics. Mais le peuple qui ambitionnoit de joindre, à quelque prix quç ce fût la Sicile avec l'Italie, voulut absolument qu'on fe prévalût de cette occasion , sans se mettre en peine de la justice de l'alliance , & de la protection qu'on lui demandoit. Sous prétexte donc de secourir les habitans , ou plûtôt les rebelles de Mesline , les Romains déclarerent la guerre aux Carthaginois. Tel fut le premier sujet de guerre entre ces deux Républiques.

Dans ce même tems M. & Decius Brútus inventerent pour honorer les funerailles de leur perc, le cruel spectacle des Gladiateurs dont on avoit ignoTé l'usage juiqu'alors.

8. Cette Victoire des Romains sur les Carthagihois fut la premiere qu'ils remporterent hors de l’Italie , parce que Rome y porta ses armes pour la pre. miere fois.

490. 1 L'année suivante , sous le Consulat de a Va- a De lerius Marcus & d'Octacilius, les Romains rem. Manius porterent de grands avantages en Sicile, Les Valerius

Maxi

[ocr errors]

4

de Ma

nins 0qu'elle fût secouruë par Hanno Général des Cartha- tacilius ginois.

Craffuse

[ocr errors]

nitani , Catanenses , & præterea quin. quaginta civitates in fidem acceptæ sunt. Tertio anno in Sicilia contra Hieronem bellum paratum eft. Is cum omni nobi. litate Syracusanorum pacem à Romanis impetravit, deditque argenti talenta ducenta, Afri in Sicilia victi sunt , & de his secundo Romæ triumphatum eft.

Quinto anno belli Punici , quod contra Afros gerebatur , primum Romani Caio Julio , & Cneio Cornelio Asino Consulibus, in mari dimicaverunt, paratis navibus roftratis

, quas Liburnas vocant. Consul Cornelius fraude deceptus est. Duilius , commiffo prælio, Carthaginenfium ducem vicit , XXXI. naves cepit , quatuordecim mersit", octo millia hostium cepit, tria millia occidit : neque ulla victoria Romanis gratior fuit, quod invicti terrâ , jam etiam mari plu. rimùm poffent.

2. La troisiéme année, &c. ) Hieron voyant que les Romains avoient pris une infinité de places ; & se trouvant assiegé dans Syracuse après la perte d'une bataille , fut obligé de faire la paix avec les Romains, & persista dans leur alliance pendant cinquan

3: La cinquiéme année, &c.,) L'an 492. Les Romains équiperent une flote de cent vingt Galeres ou Vaisicaux, qu'ils bátirent sur le patron d’un Vaisseau Carthaginois qui avoit écé pouré par la Tempête sur les côtes d'Italie. Ces Vaisseaux étoient aulli pesants que ceux des ennemis étoient legers ; car les Carthaginois avoient bâti les leurs sur le modéle de ceux des Liburniens ; ( ces peuples se fervoient pour aller en course d'une forte de Vaisleau fort leger qu'ils avoient inventé , & pilloient par ce moven les

Tau.

[ocr errors]
[ocr errors]

te ans.

Taurominicains, les Cataniens & cinquante au- Ans de tres Villes se rendirent à eux & leur préterent Rome. serment de fidelité.

2 La troisiéme année de la guerre Punique., 491, on reprit les armes contre Hieron dans la sicile. Ce Prince obtint la paix qu'il avoit été obligé de demander avec toute la nobielle de Syracuse, & donna aux Romains deux cent talens d'argent. Les Carthaginois furent encore vaincus dans la Sicile , & l'on en triompha dans Rome pour la seconde fois.

3 La cinquiéme année de la guerre Punique, 49.3. sous le Consulat de Caius Duellius & de Cneius Cornelius Alina ; les Romains équiperent une flote de vailleaux, qu'ils appelloient Liburniens, & combatirent sur mer pour la premiere fois. 4 Le Consul Cornelius fut furpris par trahison, & Duellius ayant livré bataille aux ennemis, vainquit Annibal Amiral des Carthaginois, leur pris trente- un vaisseaux , en coula quatorze à fond, leur tua trois mille hommes , & fit fept mille prisonniers. Jamais victoire n'apporta plus de joye aux Romains , qui accoutumez à vaincre lur terre , fe voyoient encore fort puitlans sur mer.

[ocr errors]
[ocr errors]

Illes de la Dalmatie & de l'Epire. )

C'est ce qui fait dire à Eutrope qu'on appella Liburniens, les premiers Vaisseaux que les Romains bitirent.

M. de Préfontaine dit dans sa Traduction que les Romains équipereit une Flote de Vaisseaux fort légers, il n'a pas fait attention que les Romains imiterene mal leur modele , & qu'ils s'en apperçurent bien dans la suite.

4. Le Conful Cornelius , &c.) Les deux Confuls Cn. Cornelius Scipio , surnommé Afina , & c. Duellius Nepos curent ordre d'aller tous deux faire la guerre en Sicile. Le premier se laissa surprendre à Lipare 'par la trahison du Lieutenant d'Annibal, qui l'envoya prisonnier à Carthage , où on le fit mourir. Ceci arriva l'an de Rome 493. & le s. de la guerre Punique. La même année , Duellius vainquit les Carthagi

E

nois dans un combat naval & fut recevable de la Victoire à la prudence. Comme les Vaisseaux des Romains étoient fort pesans en comparaison de ceux des ennemis , & que les Romains étoient auli nouvcaux sur la mer que les Carthaginois y étoient experimentés, le Conlui qui avoit tout prévû, avoit fait pro

vision de grands crocs de fer, & d'autres machines - avec lesquelles il accrocha les Vailleaux ennemis , &

les contraignit à un combat de picd ferme , comme îi c'eût été sur terre.

Tite-Live' in Epitome liv. 17. & Aurelius Victor de Il fut le viris illufiribus , disent que l'on accorda à Duellius en premier reconnoissance de la Victoire , outre le Triomphe de tous les Naval , la prérogative de le faire conduire à fon loRomains gis au fon des futes, & à la lumiere des Flambeaux, à qui le quand il auroit foupé en ville ; mais Ciceron de Senes Lriomphe Etute cap. 13. Florus lib. 2. cap 2. & Valere Maxime Naval lib. 3. cap. 6. n. 4. afurent que Duellius de la propre fut accor- autorité" s'empara de cet usage. Cette derniere opidéi nion est plus vrai-lemblable que la premiere , puil

[ocr errors]
[ocr errors]

Caio Aquilio Floro , Lucio Scipione Consulibus, Scipio Corsicam & Sardiniam vastavit , multa millia inde captivorum abduxit , triumphum egit.

Lucio Manlio Volsone , Marco Attilio Consulibus , bellum in Africam tranflatum eft contra Hamilcarem Carthaginensium ducem

in mari pugnatum , victusque eft. Nam perditis LXIV. navibus , retro se recepit : Romani XXII. amiserunt; fed cùm in Africam transifsene, primam Clypeain Africæ civitatem in deditionem acceperunt. Consules ufque ad Carthaginem processerunt, multisque valtatis oppidis , Manlius victor Romam rediit, & feptem & viginti mil

1. Hanno Général des Carthaginois fut tué en défendant la ville d'Olbie , qui cīt dans la Sardaigns.

[ocr errors]

que si cet honneur lui eût été accordé, il y eût eu Ans de un Décret public; cependant Ciceron & les autres Roma Auteurs, que j'ay cités avec lui, n'en font point mention , & afleurent qu'il usurpa cet honneur. TiteLive & Aurelius Victor en parlent autrement moins par certitude , que parce qu'ils ont trouvé vrai-semblable que le Sénat & le peuple eusent décerné des honneurs particuliers à ce Consul.

On lui 'érigea aussi une Colomne avec une belle inscription. C'étoit une de ces Colomnes qu'on nommoit Roftrata , à cause des prouës de Navire dont or les ornoit.

S. Jerôme adverf. fovin. livre 1. rapporte de ce Consul une chose affez finguliere ; Duellius , dit-il , se plaignit un jour à Biblie sa femme, qui pouvoit pal1er dans son fiecle pour un modele de vertu & de chasteté, qu'elle ne l'avoit jamais averti qu'il avoit l'haleine mauvaise , & qu'on venoit de lui reprocher ce défaut. Je croycis lui répondit-elle , qu'il en étoit de méme de tous les hommes.

Sous le Consulat de Caius Aquilius Florus, 494. & de Lucius Scipion ; ce dernier ravagea l'isle de Corse & la Sardaigne , fit plusieurs prisonniers qu'il amena dans Rome , où il entra avec les les honneurs du triomphe.

Sous le Consulat de Lucius Manlius Volson & 49.6. de Marcus Attilius Regulus , les Romains pafa ferent en Affrique pour faire la guerre à Amil- . car Général des Carthaginois, on se batrit sur mer : Amilcar fur vaincu, & prit la fuite après avoir perdu soixante & quatre vaisseaux. Les Romains en perdirent vingt-deux, mais ayant fait une descente dans l'Affrique, ils prirent la ville de Clupée qui fut le premier prix de leur victoire. Les Consuls s'avancerent jusqu'à Carthage, & après avoir ravagé plusieurs villes, Manlius reyint à Rome victorieux .. & amena avec

Scipion lui fit faire des obfeques fort honnorables.

« AnteriorContinuar »