Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]
[blocks in formation]

Quoique l'objet principal de cet Ouvrage ne foit pas de les fixer, on peut affûrer fans vanité, qu'il fert infiniment à les faire connoître.

S

Quant aux Origines que je donne aujourd'hui au Public j'aurois bien voulu y faire entrer toutes celles qui font vraiment honneur à nos ancêtres : mais j'ai été obligé de me reftreindre au genre particulier de celles, que , que M. Gibert s'efforce d'introduire. Je m'étois même propofé de les placer avec les autres à la tête de l'Hiftoire des Gaules que j'ai annoncée; mais quelques réflexions faites de-puis, m'ont déterminé à les donner féparément, & à les faire fervir à preffentir le goût du public.

Je m'apperçois ici que j'ai dit à la page 130, que les femmes

[ocr errors][merged small]
[ocr errors]

des Amnites célébroient les myfteres dans l'ifle de Sain. Comme cette isle n'étoit poffédée,que par neuf vierges Gauloifes, qui y rendoient des Oracles, & y faifoient des preftiges qui leur attiroient un grand con cours d'étrangers; les femmes des Amnites occupoient une autre ifle, qui étoit au voisinage de celle de Sain..

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

CH A P I T R E I.

Des GALATES. §. I. L E nom de Galates a été

d'abord propre aux seuls Gaulois,quipasserent delaGrèce dans['Asie, quoiquece ne soitpas le premier nom qu'ils y ont porté. Il est vraisemblable que le nom de Galates est dérivé ou de celui d'un des Chefs, qui .conduisirent les Gaulois dans D Afie, ou du nom de la Province de l'Asie

qu'ils occuperent. p. I 5. II. Les Iberes n'étoient point

Galates.

P. 4

§. III. Comme des trois peuples des Gaules, les Celtes étoient les feuls connus, ils communiquerent leur nom aux Belges & aux Aquitains. Il n'y avoit dans les Gaules de vrais Galates, que les Aquitains & les Belges.

p. 5 S. IV. Il eft vifible que le Latin Gallus, & le Grec Galate , ont une même origine & la même fignification. P. 7 §. V. L'origine que différens Auteurs produifent féparément des Celtes & des Galates, eft de Pinvention des Grecs. Jufqu'à Cefar, il n'y eut que les habitans de la troifiéme partie des Gaules appellée Celtique, qui fuffent connus.La diftinction entre les trois différens peuples des Gaules,n'a été obfervée que pendant un tems fort court. Epo

que du nom de Galate: P. 7 §. VI. Examen d'un paffage confidérable de Diodore de Sicile, où il eft parlé des Galates. Ce paffage ou eft corrompu, ou Diodore n'avoit aucune teinture de PHiftoire des Gaulois. Le nom de Galates n'étoit point en ufage lors de la guerre, qu'Alexandre porta dans la Thrace. Les Gaulois étoient fort connus des Grecs & des Romains plufieurs fiécles avant cette guerre.. Les Gaulois ont pénétré dans Afie dès le tems d'Alexandre.

P. 11.

§. VII. Quelques Hiftoriens poftérieurs n'ont qualifié de Celtes les peuples de la Germanie, que depuis que les Romains eurent établi, que le Rhin ferviroit de barriere aux peuples d'en-deçà & d'au-delà du Rhin. §. VIII. Vrai fens d'un paffage

P. 18.

« AnteriorContinuar »