Imágenes de páginas
PDF
EPUB

pour courir à l'envi au chemin du Seigneur par la pratique des bonnes e louables observances ; afin que cette petite réforme aille toujours croissant devant Dieu a le monde , '& que l'odeur de vôtre vie exemplaire excite les ames à vous imiter tout à la gloire de Dieu. Je prie le Créateur vous combler toutes des celeftes benedictions. Ayez, je vous prie , memoire de moy en vos devotes prieres. Adieu.

[merged small][ocr errors][merged small]

Pour exciter ses filles à la pratique de leur régle & consticutions, elle leur a écrice l’Exhortation suivante , qu'on a fait inserer au Livre des Conftitutions, afin qu'elle soit lūë tres fouvent en communauté.

M

ES TRES - CHERES SOEURS, épouses de ce grand

Roy Jesus-CHRIST. Grande chose avons promis à Dieu , chofe plus grand il nous a promises. Gardons donc ce qu'avons promis avec un ardent defir, foúpirant à ses biens , lesquels nous a promis. Les plaisirs de ce monde font bréves, mais la peine qu'acquierent ceux qui les ensuivent est perpetuelle. Les peines que nous soátenons pour Jesus-Christ sont l'observance de nos régles de constitutions , & la pénitence que nous faisons due gera bien peu ; mais la gloire que pour ceci sera donnée de Dieu, fera éternelle. Plusieurs font appellez au royaume des cieux, mais peu font élús , pour ce que bien

peu ensuivent Jesus CHRIST en verité de ceur : mais à la fin Dieu donnera à un chacun selon ses auvres , tant aux bons, qu'aux mauvais, ou la gloire, os le feu éternel, de toute forte de confusion. Ces choses qu'avons promises, combien qu'elles soient grandes, néanmoins ne font rien en comparaison de la récompense éternelle que Dieu nous veut donner, fe nous les observons fidélement. Agisons donc virilement, & ne nous défions de nos forces , pour ce que le Pere éternel qui nous a créées, & nous a donné l'évangelique perfection , lequel connoît la fragilité de nôtre nature , non - seulement nous fera fortes & puissantes avec son aide , mais aussi nous donnera ses

domas

[ocr errors][ocr errors]

dons célestes en la grande abondance , qu'ayant surmonté tous empêchemens , non-seulement pourrons abéir à fon bien-aimé Fils, mais l'ensuivre & l'imiter avec tres grande, allegrele de fimplicité de cæur, méprisant parfaitement ces choses visibles

da temporelles, et toujours apirantes à icelles , qui font , leftes éternelles en Je su s-CHRIST, qui le Dieu du vrai Homme, lumiere de.plendeur om de gloire , jo blancheur de l'és terne de lumiere, miroir sans macule, & image de Dieu , lequel eft constitué du Pere éternel Juge & Législateur de tous les home mes , auquel le. Pere & le Saint Esprit ont donné témoignage. Ainsi comme en luy font nos merites., aide , exemple de vie fad veurs et loyers, ; ainfi de même soient en luy-tonie: nórre pensées méditation en imitation, auquel toutes chofes font douces , facia les o legeres, doctes , saintes parfaites s lequel eft lumiere di attente des Gentils, fin de la foy , salutaire de Dieu, Pere due fiecle futur : finalement nôtre esperance faite à nous de Dieu , fa, pience á justice , sanctification & redemption ; lequel vit & re, gne avec le Pere le Saint Esprit , cpéternel, confubftantiel ; coégal ; cớ un Dieu, auquel foit fempiternelle loiange , honneur O gloire , ès fiecles des fiecles. Amen.

Nous partîmes de Douay la veille de la Toussaines, pour als Cambrázo ler à Cambray. Nous y pasfâmes la fête dans l'abbaye du faino Sépulcre , où monfieur l'abbé nous fit coute sorte d'honnêcetez, Nous y vînnes les manuscrits qui font à la bibliothéque , & l'é, glise qui est fort jolie. Mais comme nous n'avions pas dessein de travailler davantage, nous ne fûmes point voir monsoigneur l'archevêque, ni la ville. La saison étoit trop avancée , les jours trop courts, les chemins rompus, le temps froid, pour pouvoir continuer des travaux aussi pénibles & fatiguans que ceux que nous faisions. Ainsi nous prîmes la résolution de nous recirer. Le jour des Morts nous fümes à l'abbaye de Vaucelle de l'or- Vaucelle, dre de Cisteaux. On prétend qu'il y avoit autrefois sepe cens religieux, & je n'ai pas de peine à le croire. L'église qui a quatre cens pieds de long , est magnifique. Les lieux réguliers & l'enclos étoient autrefois d'une grandeur prodigieuse. Les pierres des murs de l'enclos ont servi à construire la citadelle de Cambray. Il y avoit cinq granges pour recueillir les grains , femblables à celle qui reste aujourd'hui , qui a trois cens pieds de long. L'abbé est un venerable vieillard, qui a de l'esprit & du sçavoir. Le lendemain nous fûmes à l'abbaye d'Honcourt , ruinée Honcorsi. II. Partie.

Saint

pár les Commandes. Les seigneurs d'Honcoure qui en ont été long-cemps abbez , l'one ( à ce que l'on dic) entierement pila fée ; mais comme les biens de l'église ne proficent jamais, en ruinano l'abbaye, ils se sont eux-mêmes ruinez ; car on assure

qu'ils sont réduits à la mendicité. Nous y dînâmes ; & de- là Le Mone- nous fimes coucher à l'abbaye du Mont-Saint-Martin de l'ordre Marcin, de Prémontré, où il s'étoit élevé une nouvelle réforme, qui

evoit cres-bien commencé : mais elle a été écoufée dans son berceau. Dieu en a pourtant ciré sa gloire , & il en est sorci des fujecs, qui font juger du bien qu'elle auroit fait, li on avoic laissé agir ceux qui en étoient les auteurs. C'est derriere l'enclos

de cette abbaye que l'Escaut prend sa source , qui merite d'ê. Saint Ducatin.

tre vûë. Nous fümes de-là à Saint Quentin , où il y a une fameuse collégiale, composée de soixante chanoines , & trois abbayes, deux de l'ordre de saint Benoist, & l'autre de filles de l'ordre de Cifteaux. Nous prîmes ensuite le chemin de Noyon, où nous avions dessein de travailler : mais le froid étoit déja li violene , & les personnes qui nous faisoient l'honneur de nous accompagner en étoient li incommodées, que nous prîmes le parti de les remercier de leur bonne volonté. Nous nous concencâmes de voir la bibliothéque, où il y a quelques manuscrits, & de jerter grossierement les yeux sur les archives , en atcendant un temps plus favorable. Nous paslâmes aux abbayes d'Orcamp & de Chalis , deux des plus fameuses de l ordre de Cisteaux dont nous yîmes les manuscrits. Et enfin nous nous rendîmes à Paris le 16 Novembre, pour y joüir à loisir du fruit de nos travaux.

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small]

ses Lettres Manusc. I. p. 94. la Ælipd duchelle de Brabant 2.p.77

Philosophie ml. 1. p. 245.

Ælipd de Pyrois 2. p. 778.

Abbesses de Sens ne portent point la Æneas Silvius manusc. 2. p. 206.

croix. 1. p. 63.

AMighem, abbaye de l'ordre de S. Bew

Abbon de Fleury sur Victorius 2. p. 210. noist 2. p. 194. 203.

SS. Abdon & Sennen. 2. p. 61.

S. Agathe, son chefs. p. 10si son menton

Su Abin archevêque de Embrun 2. p. ss.

Abftinence de la chair quatre jours de la Agathe de prix sur laquelle Marc-Antoine

les Chevaliers de la Foy & & Cleopatre sont represente z. 1. p. 32.

de la Paix. 2.P. 30.

Agde ,, ville épi/copale. 2. p. 63,

Abftinence de viande par les voyageurs, Agen, ville épiscopale 2. p. 4d,

parmi les Chanoines reguliers du Val s. Agile 1. abbé de Rebais: 273.5

des écoliers 1. p. 126.

Ste Agliberte abbesse de Jouare. 2. p. 745

'Abstinence du poisson parmi les Reli- S. Agnes son chef2. P. 73.

gieux de l'Alne. 2. p. 209,

S. Agnes abbesse de Sie. Croix. 1. p. 11.

Accoules, Eglise collegiale à Marseille 1. Agnes fille de S.Louis. 1. p. 208.

Agnes mere de Simon de Beaulieu enter)

Achard fondateur de l'abbaye de S. Laon

rée à Joüi.l. p.75:

de Thouars 2. p. s.

Agnes de Saintion dame de Tanlai, 1. Paz

S. Acheul, abbaye de: Chanoines regit 108.

liers 2. p. 172.

Agnes de Caude. ti p. 84.

Acqs ville épiscopale. 2. p.10:

Agnes maitresse de Charles VII. Con toma

Actes des Martyrs manusc. 2 p.110.

beau. 1. p. 3o

Adalbodus, son traité di Circulo 1.p.92. Agobard archevêque de Lyon manusc.

Adalgare évêque d'Autun . p. 231.

1. p.-244

Adalmur comtesse de Fesensac 2 p.41. S. Agricole évêque d'Avignon. 1. p. 2? 4o.

Adalocus évêque de Strasbourg. 2. p. 146. S. Agricole évêque de Châlon. 1. p. 225

La Daurade, église de Bunedi&tins dans Aigue-belle Abbaye de l'Ordre de CM-

Toulouse. 2. p. +7.

teaux, 1. p. 225.

Addo roi des Maures. 2. p. go.

Aigue-vive, abbaye de l'Ordre de S. Au-
S. Adegrin religieux de Beaume 1. p. 171. gustin. 1. p. 4.,
Adelaïs fille de Hugues Capet 1. p. ssa S. Aimar, abbé de Cluny, 1. p. 228.
S. Adelin. 2. p. 2:2,

Aimeri comte de Fefensac. 2. p. 40.
Adon, la chronique manusc. 2, P. 150- Aimeri Forto, , comte de Fesenlac. 2. p. 4d.-

Кк із

P. 236.

Aimoin sur l'Apocalipse manusc. 1. p. 67. S. Amateur évêque d'Autun , son tom.
Aimon de Montagny premier abbé de S. beau 1. p. 162.
Ancoine 1. p. 260.

Le cardinal d'Amboise, son portrait 1.p.i. Ainay abbaye de l'Ordre de S. Benoist. 1, Madame d'Amboise abbesse de Charena

con l.p. 40: Aire ville des païs bas. 2. p.

182.

Ambournay abbaye de l'ordre de S. Bes Aix ville archiepiscopalé. I. p. 279, noist 1. p. 178.238. Alain abbé de la Rivou & ensuite évêque S. Ambroise ml. 2. p. 87. 112.

d'Auxerre 16p.94. donne à Clairvaux un Amedee de Roussillon évêque de Die & decret de Gratien. 1. p. 103.

de Valence 1. p. 266. Alain docteur & convers de Citeaux 1.p. Amiens ville épiicopale 2. p.171. 214.

S. Anatole évêque de Cahors. 2. p. 129. S. Alberic abbé de Cireaux 1. p. 214. 216.

Ancemond duc de Bourgogne 1. p. 257. 220,

Andecis abbaye de l'ordre de S. Benoist Alberic évêque d'Hoftiei.p. 150.

2. p. 78. Alberic abbé de Beaume. 1. p. 173. Andelau abbaye de l'ordre de S. Benoist Albert patriarche d'Anthioche. 1. p. 209. 2. p. 144. Albert abbé de Marmoutier, 1.p. 87. S. Andoche abbaye de l'ordre de S. BeAlbert de Bomerville Chevalier 1. p.71.

noift 1. p. 158. Madame d'Albret abbesse de sainte Croix Os de S. André 1.p. 3 3. saCroix 1. p. 277. de Poitiers 1. p. 11.

André Richer de Torigny évêque de Alcoran manusc. 1. p. 145. en lettres d'or.

Calcedoine 1. p. 84: 2. p. 129. traduit en latin 1.

André Prince d'Achaie 1. p. 243. 180.

P. Alcuin abbé de Ferrieres. i. p. 18. ms. André d'Antioche , chanoine du S. Se

de ses ouvrages 1. p. 27. 46. go. 155. pulchre 1. p. 243. 2. p. št. 138.

P. André prieur des Carmes de Besançon Aldrade fille de Louis iv. 2. p. 84. S. Aldric archevêque de Sens, les reliques André de Parois 2. p. 134. 1, p. 68.

S. André d'Agen abbaye 2. p. 63. S. Aleide 2:p. 205. 207.

S. André de Bruges , abbaye de l'ordre de Alet ville épiscopale 2. p. 52.

S. Benoist. 2. p.191. Alexandre abbé de Citeaux 1. p. 214. S. André aux Bois, abbaye de PremonAlger manuf, 2.p: 201.

trez 2. p. 177 Alix de Bourgogne 1. p.212.

S. André le haut abbaye de Benedictines Alix comtesse de Bourgogne 1. p. 138.

à Vienne i.p. 257. Alix de Joigny 1. p. 184,

S. André le Bas , abbaye de Benedi&tins Alix de Montbart mere de S. Bernard 1.p.

à Vienne 1. p. 257.

S. André de Ville-neuve, abbaye de l'orAlix de Vergi 1. p. 212.

1. p. 166.

dre de S. Benoist 1. p. 297. Les Alleuxs abbaye 1. p. 15.

Angelique de Vievre de Launay abbesse Alne abbaye de l'ordre de Citeaux 2.p. & restauratrice du Reconfort 1. p. 52. 208.

S. Angilbert 2. p. 174. S. Amand abbaye de l'ordre de S. Benoît Anglicus cardinal 1. p. 285. 2. p. 214.

Aniane abbaye de l'ordre de S. Benoist Amanicu archevêque d'Ausch 2. p. 16. ; 2. p. 64.

33. 34. institue l'ordre militaire de la S. Anne, ses reliques 1. p. 285. la figure Foy& de la Paix 2. p. 25.

tres belle 2. p. 96. S. Amanruese abbé 1. p. 285.

Anne de Bretagne 2. p. 177.

143.11,

« AnteriorContinuar »