Histoire critique de l'âme des bêtes: contenant les sentiments des philosophes anciens, et ceux des modernes sur cette matière

Portada
F. Changuion, 1749

Dentro del libro

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 24 - TOUS TROIS. En ce jour , le tendre Amour , Remporte une triple victoire ; En ce jour , Le tendre Amour , Dans le champ de Mars tient fa Cour. DOUCETTE. AIR. Que chacun de nousfe livre. Maman après tant de peines ; Aux plaifirs il faut fonger. Made. FERTILL E. De véritables Troyennes , Doivent toujours s'affliger. NITOUCH E.
Página 351 - Lit mert de mon cher Pere. Moi , je ne puis rien dire , Rien ne touche mon cœur. CLAIRETTE. Moi du don de prédire, Je fais tout mon bonheur. NI TOUCHE. Quelle fâcheufe épreuve ! J'ai perdu mon Epoux , Par vos coups je fuis veuve, Que me demandez- vous
Página 212 - Quand je vois , dit-il , un tableau devant moi , il ya une infinité de rayons , qui paffant au travers des humeurs de mon œil, vont faire une peinture admirable de ce tableau fur les peaux qui font vis-à-vis.
Página 344 - Fontaine de Jouvence. Ne lifons jamais dans l'avenir , A notre ignorance il vaut mieux fe tenir , Ne lifons jamais dans l'avenir, Qui veut trop favoir , fouvent fe voit punir. »• Un cœur amoureux , Qui fe croit heureux , ' Se livre & ne datte Que de l'inftant qui le flatte , Sans approfondir , S'il pourra finir , Son tendre amour ne voit que le plaifîr.
Página 343 - Il étOit même un peu méchant ; Mais entre nous , on a beau l'être , Tôt ou tard on trouve fon maître , Soyez moins brave , mon enfant , Vous ferez plus longtems vivant. Made.
Página 199 - La boule donc &: le mouvement ne font pas deux corps. Et cependant le mouvement étant furvenu de nouveau au corps de la boule , il faut reconnoître quelque chofe...
Página 1 - Eh bien , moi , pour ma part , Si les dez , malgré tous vos foins En amenent un feul de moins , De mon cœur je vous prive ; Mais fi le nombre eft complet Se certain „ Je ferai de bon cœur la moitié du chemin TAPINOIS.
Página 15 - De votre ville je regrette Les admirables monumens. Si la froideur regne encor dans votre ame ,' Tout doit être en proie à la flâme. La célebre Imprimerie qui fait tant d'honneur à la France , où les Auteurs fameux dépofent leurs immortels ouvrages, ne fubfiftera plus. Sans...
Página 24 - Par un charmant retour , Confervez-lui le jour. NITOUCHE. Elle lui donne la main. Je fens bien qu'il faut que j'y confente. DOUCETTE. Elle donne la main à Bonaccord. Moi , j'en fais l'aveu , J'aime trop mon cher Neveu , Pour ne point remplir votre attente. CLAIRETTE donne la main à Brufquefeu. L'exemple que je fuis , Prouve bien que je fuis , Ainfi que vous , ma Sœur , bonne Tante*; BRUSQUEFEU. AIR.
Página 4 - FERTILE. Vous avez perdu. BRUS'QUEFEU. Non vraiment; Car nous jouons à qui perd gagne. NITOUCHE. Air : C"eft le tran , tran , tran , ffc.

Información bibliográfica