Imágenes de páginas
PDF
EPUB

SUR

LA CRITIQUE,

&

PAR MONSIEUR DE LA MOTTE,

DE L'ACADEMIE FRANÇOIS E.
Seconde Edition corrigée & augmentée.

A V E: C

PLUSIEURS AUTRES OUVRAGES

DU MESME AUTEUR.

MUNI

A PARIS,
Chez GREGOIRE DU PUIS, Libraire,
ruë S. Jacques à la Fontaine d'Or.

M. DCC. X V I.
Avec Approbation & Privilege du Roy.

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

APPROBATION

De M. ANDRY, Conseiller Lotteur do Professeur du Roy, Dokteur Regent de la Faculté de Médecine de

Paris, Censeur Royal des Livres. "Ai lü par l'ordre de Monseigneur le Chancelier ,

cette seconde Edition des Reflexions sur la Critique par M. DE LA MOTTI, de l'Academie Françoiset laquelle est augmentée de mille beautez nouvelles. Faic à Paris ce 17. May 1716. Signé, ANDRY.

[ocr errors]

PRIVILEGE DN ROY.

L:

>

OUIS par la grace de Dieu , Roy de France & de Navarre :

A nos amez & feaux Conseillers, les Gens cenans nos Cous de Parlement , Maistres des Requestes ordinaires de nôire Hôtel, Grand Conseil Preyoft de Paris , Baillifs , Sénéchaux leurs Lieutenans Civils & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra SALUT. Nôtre très-cher & bien amé le Sieur de la Motte, Now ayant fait exposer qu'il desireroit faire imprimer plusieurs Ouvra ges de la compoficion intitulez , Oeuvres en Profe de en Vers , & les donner au Public , s'il Nous plaisoit lui accorder nos Lettres de Privilege sur ce nécessaires : Nous avons permis & permettons pac ses Presences audit Sicur Du LA MOTTB, de faire imprimer lesdites Oeuvres en Profe & en Vers, en celle forme , marge cara&ere, en un ou plusieurs volumes, conjointement ou séparé pent , & autant de fois que bon lui semblera , & de les faire verdre & débicer par couc nôtre Royaume , pendant le temps de dix années consécutives , à compter du jour de la datre desdites Prelentes. Fallons défenses à coutes sortes de personnes , de quelque qualité & condicion qu'elles soient, d'en introduire d'impresion krangere dans aucun lica de nôtre obéillance ; & à tous

imprimeurs, Libraires & autres d'imprimer , faire imprimer , vendre, faire vendre , débiter, ni contrefaire lesdites Oeuvres en Prose & en Vers , en cout ni en partie , ni d'en faire aucuns Extraits sous quelque prétexte que ce soit , d'augmensation, correction

changement de titre , impression en Langue Latine, Langue Gree,
que, Langue Hébraïque ou autrement sans le consentement par
écrit dudit Sieur Exposant , ou de ceux qui auront droit de lui, à
peine de confiscation des Exemplaires contrefaits, de trois mille
livres d'amende contre chacun des contrevenans , dont un tiers à
Nous, un tiers à l'Hô el. Dieu de Paris ; l'autre tiers audit Sicur
Exposant , & de tous dépens , dommages & interests ; à la charge
que ces Presentes seront enregistrées tout au long sur le Registre
de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de Paris , & ce dans
trois mois de la datre d'icelles ; que l'impression desdites Oeuvres
en Prose & en Vers sera faire dans nôtre Royaume, & non ailleurs,
en beau papier & en beaux caracteres , conformément aux Regle-
mens de la Librairie ; & qu'avant de les faire exposer en vente ,
il en sera mis deux Exemplaires de chacun dans notre Bibliothee
que publique, un daus celle de nôtre Château du Louvre , & un
dans celle de nôtre très-cher & féal Chevalier, Chancelier de
France, le sieur Phelypeaux Comte de Ponechartrain, Comman-
deur de nos Ordres, le tout à peine de nullité des Presentes : du
contenu desquelles vous mandons & enjoignons de faire joüir ledit
Sicur Exposant ou ses ayans cause pleinement & paisiblement , fans
souffrir qu'il lcur foit fait aucun trouble ou empêchement. Vou-
lons que la copie desdites Presences qui sera imprimée au commen-
ccment ou à la fin desdits Ouvrages , soit tenue pour dûëment f.
gnifiée ; & qu'aux copies collationnées par l'un de nos amez &
féaux Conseillers-Secretaires , foy soit ajoûcée comme à l'original.
Commandons au premier nốire 'Huissier ou Sergent de faire pour
l'éxécution d'icelles tous actes requis & nécessaires, fans deman-
der autre permission , & nonobstant clameur de Haro , Charte
Normande & Lettres à ce contraires : Car tel est nộire plaisir.
Donné à Versailles le deuxiéme jour du mois de Decembre, l'an
de grace mil sept cent treize , & de notre Regne le soixante-on-
ziéme. Par le Roy en son Conseil. Signé, FOUQUET.

J'ai cedé le present Privilege au Sieur du Puis , fuivant l'accord fait entre rous. Fait à Paris ce fix Decembre 1713. HOU DART DE LA MOTTE.

Registré le prefent Privilege o la ceffion du Sieur HOU DAR'T DE LA MOTTE cy.contre , sur le Livre, No 3. de la Communauté des Libraires Imprimeurs , No 770. pag. 685. conformément aux Reglemens, er notamment à l' Arrest du 13. Aouft 1713. A Paris ce fixiéme Decembre mil fept cent treize.

Signé , ROBUSTEL, Syndic.

[ocr errors]

REFLEX

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]

LA CRITIQUE.

L y a deux sortes de Public qui s'interessent aux disputes des Gens de Lettres. Le prémier

n'y cherche que le plaisir malin de voir des Auteurs se dégrader les uns les autres; s'attaquer & se défendre par des railleries ingénieuses; & relever avec un mépris réciproque jusqu'aux moindres défauts de leurs Ouvrages. C'est un spectacle agréable pour

l'a. mour propre des uns, que l'avilissement des autres : & comme l'envie des hon. neurs & des richesses fait qu'on se réjouit quelquefois de la chute des Grands, quel. que éloigné qu'on soit de leur succéder; l'envie de l'estime des hommes fait aussi 1. Partie,

A

« AnteriorContinuar »