Imágenes de páginas
PDF
EPUB

M. H.

chiorem Goldaftum Epiftolæ, ex Biblio

theca Henrici Guntheri Thulemarii J. GOLDAST.

C. edita. Francofurti 1688. in-4°.

30. Il parut en 1600. sous le nom de Jufte Lipse une harangue de Dtplici Concordia Litterarum Religionis , qu'on supposoit avoir été prononcée par ce fçavant à Jene le 31. Juillet 1574. Elle avoit été imprimée , non pas à Leyde, comme porte le titre , mais à Zurich, par les foins de Goldaft. Lipse la desavoua hautement, & en effet l'on n'y reconnoît point fon stile ; c'est ce qui a fait qu'Aubert le Mire dans la vie de cet Auteur à pretendu que c'étoit une production de Goldaft. V. Le Recueil dont je viens de

parler. Bayle, Dictionnaire. Hen. Wite. ten Diarium Biographicum.

[ocr errors][merged small]

MARC JEROME VIDA.

M M

ARC Jerôme Vida naquit à M. J.

Cremone l'an 1476. de Gelelme VIDA, Vida, & de Leone Oscasala , d'une famille noble du Pays, mais peu favorisée des biens de la fortune.

Il fit fes premieres études dans fa patrie, & à Mantoue , & passa ensuite à Padonë , où il étudia , de mê. me qu'à Boulogne , en Théologie , & cultiva avec beaucoup de loin la Poësie Latine.

Il étoit encore fort jeune, lorsqu'il entra dans la Congregation des Chanoines Reguliers de S. Marc à Mantoue ; mais il la quitta quelque temps après, & se rendit à Rome , où il fut reçû dans celle des Chanoines Reguliers de Latran.

Les Poësies qu'il composa depuis l'ayant fait connoître à Leon X. ce Pape le tira de l'obscurité du Cloitre, pour l'approcher de lui, & lui donna le Prieuré de S. Silvestre à Ti. voli.

Ce fut en ce lieu qu'il travailla à
Tome XXX

[ocr errors]
[ocr errors]

M. J. fa Christiade , qu'il avoit entreprise VIDA. par ordre du Pape ; & il en étoit oc

cupé, lorsqu'il apprit la mort de son pere , & celle de fa mere, qui étoit arrivé presque en même temps.

Il perdit peu après le Pape Leon

qui mourut le 2. Décembre 1521.& cette perte lui enleva un protecteur, qui le foutenoit dans les écudes. Il en trouva un autre deux ans après en la personne dų Pape Clewent VII. qui lui ordonna d'achever fa Christiade , & la reçut avec bonté, lorsqu'il la lui presenta:

Ce Pape recompensa fon merite, én le nommant le 6. Février 1532. à l'Evêché d'Alba fur le Tanaro dans le Montferrat.

Vida ayant encore demeuré deux ans à Rome , fe retira à cet Evêché où il ne songea plus qu'a s'acquiter des devoirs d'un Pasteur.

Nous apprenons par les Registres de l'Eglise Cathedrale de Cremone , qu'il en étoit Chanoine, & que le 14. Novembre 1549. le Chapitre de cette Eglise l'élut Evêque de Cremone , à la place du Cardinal Benoîi AcColti. Mais le Pape Paul III. qui avoit

procuré cette Election, étant mort M. J:
quatre jours avant qu'elle fe fît capi-VIDA,
tulairement, c'est-à-dire, le ro. No-
vembre, elle n'eut point de lieu.

Vida ayant gouverné fon Diocèse
pendant près de trente-cinq ans ,
mourut enfin de vieillesse le 27. Sep-
tembre 1566. âgé de 96. ans.

Il fut enterré dans fa Cathedrale, & on lui fit cette Epitaphe.

D. 0. M.

M. Hier. Vide , Alba Episcopo, quem probe omnes norunt , Civitas Cremona, decreto sepulchro sumptu publi0, Civi, qui de univerfa Civitate B. M. eft , parentavit V. A. N. Qui, cum quidquid in egregium hominem laudis dici poteft, in eum beneficio nature fuerit collatum , immortalitate erat dignus , nifi nature communis conditio obstitisset. Vivit tamen adhuc apud nos, vivetque aternum ad pofteros benef. jucundifs. ac perpetua recordatione. Qui omnibus erga gregem fibi commisum of ficiis functus, pietate , charitate , fide, constantia præclarus , omnibus carus nemini noxius à nobis diceffu , suoma.

[ocr errors]

M. J. gis , quam aliorum tempore. Qui non VID.A. folam pie e sancte Deum coluit, fed

ita etiam cecinit , ut in cælo locum , ubi
beatus evo sempiterno fruatur , din
terris aternam fibi gloriam , maximo
omnium mortalium fruétu ; compararit.

Obiit anno 1566. 27. Septembris.
Catalogue de ses Ouvrages.

Marci Hieronymi Vida Poëmata omnia, tam que ad Christi veritatem pertinent, quàm ea quæ haud plane disjunxit à Fabula. Cremona 1550. in-8°. Vida a donné lui-même cette édition, où ses: Poësies font divisées en deux parties , dont la premiere contient les facrées, & la seconde les profanes. Elle a été imitée dans une autre faite à Lyon en 1954. in-12.

Les PoëGes Sacrées sont les suivantes.

1. Hymni de rebus divinis nunc pri mum editi. Il s'est fait une édition de ces Hymnes à Louvain en 1552. in.

2. Chriffiados libri sex. Ce Poëme est terminé par cette espece d'Infcription. Quisquis es, Autor te admovisum vult, fe non laudis ergo opus adeo periculofum cupide aggreffum ; verum

« AnteriorContinuar »