Imágenes de páginas
PDF
EPUB

ces ,

de la traduđion de ses Métamorphoses, 126 Eloquence (l') consiste à connoître les bienséan

276 Enthousiasme (l') est la source de l'Héroïsme, 171. Ce qu'en a dit Démocrite,

ibid. Epigramme,

229 Epitaphe de Rapin, Poëte Français & Latin fous Henry III. 228. — Imitation de l'Epitaphe,

ibid. Epitres : à M. le Duc de Nivernois, sur la nomi

nation à l'Académie Française en 1742, 47. Sur la misere de l'homme, 80. A M. Rousseau, 229. - Au Révérend Pere Chamillart,

239 Etrennes de Mad, la D. de B. à Mad. la M. du

Réponse de Mad. du C. ibid. Etude (l') des Loix à quoi utile ,

61 Extrait, d'une Lettre à Mad. Du H**.

31. F

[ocr errors]

C***, 214,

[ocr errors]

Ables : le Rossignol & la Linotte, 226.-L'Artichaud & la Laitue,

252 Femmes : comme il faut agir avec elles, 209 Feu (le) de Nature n'est autre que celui du Soleil, 174. Eft dans le cæur,

175 Feux : veulent être distingués,

179 Fierté (la) fiéd au sexe, 153. – Quand ceffe d'être une vertu,

ibid. Fumigations : blâmées ; par qui, & pourquoi, 178.

H

H Ardoiin (le Pere) blâmé : de quoi,

Harmonie : son pouvoir,
Historiette ,
Hyppocrate, cité : à quel sujet,

8 71 245 1726 J

· : ,

II

Eu: quelle conduite on y doit tenir, 209 Jugement (sur Polybe & Hérodote) par qui porté, Juges (les) ont besoin de connoiffances,

64 L

A Naissance légitime de l'Amour, 255 Langue Française : en quoi l'emporte sur la Latine,

l'Italienne, &c. 21. - Par qui ébauchée, ibid. Langius cité : à quel fujet,

174 Le Soleil & les Grenouilles, traduction de la Fable Latine du Pere Commire, J.

186 Les Mode's (Poëme)

266 Lettres: de Mad. la P. F. à M. l'Abbé R. Docteur

de Sorbonne, I fuiv. — Alexandre & Ar-
gine, 147
A Mlle***.154.

De M. Ric
caud à M. Dazinery del’Cascavo, de l'Acadé-
mie de Gli Insensati de Pérouse, sur l'explica-
tion d'un Phénomene de Médecine, 169.
De M. Des-Forges Maillard à Mad. du H**

223 L'Hercule Français, ou explication d'un Dessein

de M. le Brun, pour M. de Seignelay, 201 Loüanges de Louis XIV.

23• M

[ocr errors]

M Adrigaux : fous le nom d'une Demoiselle

[ocr errors]

à un jeune homme qui n'en étoit point aimé, quoiqu'il méritát de l'être, 40. A M. le Duc de Nivernois, sur la réception à l'Académie Française le lundy 4 Février 1743 ,

50 Maximes

[ocr errors]

Maximes (les sages) affurent contre les paslions,

59 Mercure (le) en quel tems a plus de force, 169 Mettrie (M. de la cité : sur quoi,

180 Montagne, cité : à quel sujet , Morale (la) modere la vengeance,

59 Morts : causées par maladies fâcheuses, ne surprennent point, & pourquoi,

24 Motifs (quels) nous doivent servir de regle dans le choix d'un Etat,

52. N

2

48.

Nivernois (le Duc de) son éloge,
OBservations nouvelles sur la vraie čloquence,

[ocr errors]

276 Odes : L'amitié, 41. Morale, 83. Le sommeil, 215.

Les Nymphes de la Seine, sur la naissance de Monseigneur le Duc de Bretagne en 1704, 219.

Les Spectacles, 239. (Métaphisique.) — L'idée du Vide,

283 Ombre (1) d'Olimpe,

29. P

2 IZ

Aiisans: orgueilleux; leur ambition,quelle, 56.

Vindicatifs, ibid. — Irreligieux, 57
Palinodie ,

14
Paraphrase du Cantique d'Ezechias, 190 & suiv.
Parelle : eft nuisible,
Passions : mojiens de les modérer, 58.

La Vie
Civile les offre,

$9 Poësies de feu M. de La Lane, 110 & suiv. Politesse ( la vraie) tient tout de la vertu & rien du yice , 85. Consiste à unir ce qu'on doit au Tome I. Partie II.

Bb

prochain, & ce qu'on se doit à soi-même ; 86:

Differe de la civilité & de la flaterie , ibid. Portraits : de Mad. Dacier, 6. - De Mad. à ellemême, pour Etrennes, 163. De M. de Fon

165 Profesion (militaire ) son éloge,

61. Q

tenelle,

[ocr errors]

211

Uerelles : comme il faut s'y conduire, Question sur la Politefse; si elle tient du vice ou de la vertu ?

85 & suiv. R

Raison ( la ) foutient contre l'adversité, 39:

Ett moins un secours qu'un embarras, 82 Religion (la) arréte l'injustice,

59 Remedes (les grands ) en quel tems se doivent donner,

179 Réponse de Mlle de la Vigne, à une Lettre qui lui

fut écrite des Champs Elizées, après une grande maladie dont elle pensa mourir,

183 S

SAge (les actions du ) forment l'harmonie la

92

) plus parfaite,

5 Science : n'est point opposée aux devoirs, Sciences : quel est leur but,

62
Sentimens (les) s'acquierent pat l'éducation, 63
Silence (un) poli arrête les railleries ,
Sonnet de M. l'Abbé du Claux à M. le Marquis de

B***. 101. -- Réponse,
Soupirs (les) d'Olimpe mourante ,

25 Stances, 67.- A Damon, sur ce qu'Iris en mourant lui avoit ordonné d'aimer Celimene, 98.

De M. de La Lane,sur la mort de sa femme,

102

TIO.
A M. Ménage, 114.

A M. le Cardinal de Richelieu.

T

122,

فية :: منت

Traduétio

IZ

Raduction d'une Ode Grecque sur la mort de
Mad. Dacier,
Tems ( les ) égaux, par rapport à l'Eternité, 191

V

V Anité : nous fait parler de nos malheurs, to

de P. 140.

[ocr errors]

Vent : est une modification de l'air,

173 Vers : à M. D'Arnaud qui devoit se trouver dans

une Compagnie où l'on devoit lire plusieurs
Piéces de Théâtre, 45. · A Mlles D. & du T.
103. Pour Mlle De.... sur la Chevalerie de
l'Ordre du Bleu, 104. · Pour Mdlle D... Che-
valiere de l'Ordre du Bleu, 105. Pour Mlle
du T. autre Chevaliere de l'Ordre du Bleu, 106,

Pour Mlle D. ibid. · Pour Mlle du T. 107.
Pour Mlle de S. M. 139.

Pour Mlle L.
B. ibid. Pour Mlle L. M. ibid. Pour Mlle

Pour Mlle D. ibid. Pour Mlle L. N. ibid.

Pour Mlle de C. 141. Pour Mlle L. D. ibid. Pour M. du C.

143. Pour M. D. L. F. 144. Pour M. D. V. ibid.

Pour M. le L. ibid. Pour M. L. S. B. 145.

Pour M. L. R. ibid. Pour M. D.P. C. ibid. Pour M. de la C. 146. - - A Mad***.

152 Vide (le) défini,

283 Vie (la'Civile est préférable à la Vie Rustique, 53

Plus redevable à la Vie Rustique, que celle-ci ne lui est avantageuse, Villageois (le) sujet aux pallions comme le Cia toyen,

54.

[ocr errors]

C

63

« AnteriorContinuar »