Imágenes de páginas
PDF
EPUB

federauern champ; on doit dire, selon les Interpretes, qu'à chaque année du Jubilé les Prêtres étoient obligez de vendre ces champs qui avoient été confacrez à Dieu, & qu'il ne leur étoit pas permis de les poffeder.

V. 25. Toute eftimation fe fera au poids du ficle du Sanctuaire. Il est souvent parlé dans l'Ecriture du poids du Sanctuaire: parce que ce poids étoit trèsjufte, & toûjours le même, & qu'il étoit comme la regle immuable fur laquelle on jugeoit des autres poids.

Les Interpretes remarquent, que les Romains avoient ainsi un modéle de la mesure qui fe devoit garder entre ceux qui vendoient & qui achetoient, qu'ils confervoient dans le Capitole, & dont ils confideroient leurs dieux comme les depofitaires; afin que cette mesure demeurant fixe & immuable, servît de loy & de regle aux hommes dans tout le commerce de la vie civile.

Les Saints ont tiré de cette verité une inftrution très importante. Et ils difent en un fens plus élevé, que pefer tout au poids du Sanctuaire, c'est pefer nôtre doctrine, & nos fentimens au poids de Ja verité de Dieu, & dans la balance divine dont fe font fervis Moïfe, les Prophetes, JESUS-CHRIST & les Apôtres.

Ils ont pris de ces regles faintes & immuables de l'Ecriture, dont l'Eglife eft la dépofitaire & l'Iaterprete, & qui fe conferve par fa tradition facrée, ce qu'ils ont tranfmis à leurs fucceffeurs, qui ont été, à leur imitation, les religieux obfervateurs de cette regle divine:,, ils ont retenu dans l'Eglife, dit S. Auguftin, ce qu'ils y ont trouvé ,. déja établi ; ils ont enfeigné ce qu'ils ont appris; & ils ont laiffé à leurs enfans ce qu'ils avoient re-> çû de leurs peres:,, Qued invenerunt in Ecclefia han. I. a. menuerunt; quod didicerunt, docuerunt; quod à pa"Tribus acceperunt, hoc filiis tradiderunt.

[ocr errors]
[ocr errors]

" 07

[ocr errors]

V. 30.

du

V. 32. Tous les dixiémes des bœufs, des brebis des chevres, & de tout ce qui paffe fous la verge Pafleur feront offerts au Seigneur. On voit par ces paroles que la loy de donner le dixiéme à Dieu étoit très-ancienne. Dieu fe plaint dans fon Ecriture que les Juifs fe portoient aisément à la violer. Car, ou ils refufoient d'offrir à Dieu ce que la loy leur prefcrivoit, ou ils tâchoient de donner toûjours le pire, contre ce qui leur avoit été commandé, que le dixiéme fût offert à Dieu tel qu'il le rencontroit fans faire aucun choix.

Mais les hommes en ces occafions confiderent plus ce que l'interêt leur confeille que ce que Dieu leur commande. Ils s'imaginent qu'ils fe derobent à eux-mêmes tout ce qu'ils donnent à Dieu & à ses ministres. Ils ne confiderent pas, que nom feulement ce qu'ils peuvent donner, mais même tout ce qu'ils poffedent, eft un don de Dieu. Que c'est à luy, felon la parole de l'Ecriture, qu'appartiennent tous les fruits de la terre & toute la fecondité des troupeaux; & que c'eft pour Axge, 1. celà qu'il a menacé quelquefois les Juifs de frapper leurs champs d'une fterilité generale, parce. 9. o. qu'ils avoient refufé de faire part à fon temple & à fes miniftres de l'abondance des biens dont fa bonté les avoit comblez,

[ocr errors]

V. 10, 11
Prov. 3.

Ce Tertul. in

C'est ce qui a fait dire à un ancien Pere : ,, n'eft pas perdre, c'eft gagner beaucoup que de Apolig, co ,, donner quelque chofe pour rendre à Dieu les té- 39. ,,moignages de la pieté religieufe, & de l'amour ,, fincere que nous luy devons: Lucrum eft, pietatis no mine facere fumptum.

[blocks in formation]
[ocr errors]

TABLE

DES PRINCIPALES CHOSES
qui font contenues dans ce Livre.

A

ARON. Differente conduite

ALLIANCES: choix des allian-
ces, coufins germains. 677

leur vacation. page 46. & dans

l'exercice de leur charge, 434.

Faute & timidité d'Aaron, 433:

Conduite de Dieu à l'égard
d'Aaron, 441. Sa difpofition
à la mort de fes deux fils aî-
604

nez.

ABRAHAM. Son defintereffement.

323

ACTION DE GRACE, 541. Elle
doit être accompagnée d'humi-
lité, 205, 62 Elle doit être
continuelle.
ACTIONS, le diable tâche d'en
corrompre le principe. 126

ACTIONS DE CHARITE. Ce

font des facrifices, 518. 521.

Comment on doit les offrir à
Dieu, 535. Il ne fuffit pas de
ne point faire le mal, il faut
faire le bien. 345. Elles vai-
dent le coeur quand on s'y oc-~
cupe trop.
-210'

ADAM & Eve en l'état d'inno-

cence étoient un facrifice con-

tinuel. Avertiffement du Levi-

tique. Peché d'Adam. ibid.

ADORATION.

559

ADULTERE puni de mort. 705

AGNEAU Pafchal, 126. Figure de

JESUS-CHRIST. 150

AIRAIN, il figure la fermeté.

[blocks in formation]

AV EU GLEMENT. Commen

Dieu aveugle les méchans. 96
AUMONE, la faire avec joye. 340
AUTELS: ce qu'ils fignifient, 284.

331. Autel des holocauftes.
373. Autels des parfums, 416-
419. Corne de l'Autel; ce que
c'eft, 415. Confecration d'un
autel, 576. Sacrifice de l'au-
tel.

B

B

722

APTE'ME, figuré par la
mer rouge, 204. Recon-
noiffance de cette grace. 205
BENEDICTIONS de Dieu fur
ceux qui le craignent. 758
BESTES adorées en Egypte. 88
BIENS de ce monde : Dieu dès
l'ancienne loy vouloit qu'on en
fût détaché.
754
BLASPHEMATEUR lapidé. 743
Bouc emiffaire figure de J. C.
659
BRUITS vagues & incertains, ne
les pas croire legerement, 316
BUISSON ardent, ce qu'il figu-
roit.
30

[ocr errors]

.

CA

C.

ARDINAL Martin: hiftoi-
re que l'on rapporte de
luy.
322
CHAIR, refifter à la chair. 671
CHANDELIER d'or. 353.376.
CHARITE' figurée par l'or, 344.
Toute la loy le réduit à la cha-
rité, 388. 392. 519. Marquée
par l'autel des parfums. 419
CHARITE DU PROCHAIN,
156. 521. Effets de la charité
du prochain, 160. A quoy tou-
te la charité du prochain se ré-
duit, 283 Comment on doit
aimer les hommes, 443. Tou-
te la regle des Chrétiens, 557.
Aimer fon prochain comme
foy même.
696
CHASTETE', 155. Chafteté du
fond du cœur, 279. 389. 529.
CHASTETE' fpirituelle, en quoi
le confifte.

156

[merged small][ocr errors]

Ciel de fer, ce que c'eft.
CIRCONCISION.

roit.

451

768

175.

Elle fe faifoit
avec un couteau de pierre. 47
Figure de la Circoncifion fpiri-
tuelle, ibid. 65. Les Juifs n'y
forçoient point les étrangers,
149. Circoncifion des levres, 65
CUR. C'est ce que Dieu confi-
dere, 461. La loy de Moïfe a
reglé le cœur, 694 Cœur de
pierre.
769
COLERE, 123. L'éteindre prom-
ptement.
COLONNE de nuée, ce qu'elle
marquoit.
COLONNE de feu, ce qu'elle figu-
ibid.
COMBAT interieur. 227
COMMUNION. Préparation, 151.
Se fouvenir de l'amour de J. C.
en communiant, 151.161.228.
Pureté lorfque l'on approche
de la Communion, 153. Peni-
tence avant que de commu-
nier, 154. Circonfpe&tion, dif-
cernement, ibid. Amour en
communiant, ferveur, 154.
351. 352. Comment regler fes
communions, 154.414. y ado-
rer J. C. dans fes grandeurs &
dans fes abaiffemens, 155. Dif-
pofitions pour communier
156.224.530. Regles pour bien
communier, 724. Effets de la
Communion, attention à J. C.

paix, ferveur, 351. Humilité en

i

319

communiant.
230
COMMUNIONS dignes, 225.743.
769. Qui font ceux qui ne doi-
vent point communier. 723
COMPASSION des miferes des au-
tres.
694
COMPLAISANCES fecrettes, 159.
242.420.536.653.
CONCILES. Rimini.
CONCUPISCENCE. 652. Les trois
fources de tous les pechez, 120.
Dieu l'arrête en nous comme il
arrêta les eaux de la mer. 208
CONFESSEURS, regle pour se bien
conduire.
632
CONFIANCE ferme marquée par
l'airain, 344. Confiance fainte
qui donne la paix.
767
CONSEIL : ne rien faire fans con-
feil, 252. C'a été la caufe de la
perte du monde.
254
CONSOLATIONs humaines, les re-
jetter.

233

172

CONTRITION du cœur. Dieu la
demande.
518
CONVERSION, le demon s'y op-
pofe, rejetter les penfées de
défiance, 57. Reconnoiffance
de la grace de la converfion,
206. Bonté de Dieu envers les
perfonnes nouvellement con-
verties.
CORNES de l'autel, ce que c'é-
toit.
414. & Suiv.
CORPS honorer Dieu dans nô-
tre corps, 153. Comment il de-
vient une hoftie vivante. 522
COUSINS germains.
CRAINTE de Dieu, 353. $18.
Crainte, frayeur: peine dont
Dieu frappe les méchans. 770
CREDULITE' indifcrette. 316

[ocr errors]

CRI du cœur.

678

185
CROIX n'en point rougir, 152.
Figurée par le bois dont Moi-
fe guerit l'eau amere, 211. Moï-
fe priant les mains étenduës,
figure de la Croix, 239, &c.

Adoration de la Croix, 273.
Aimer la Croix & les fouffran-

[blocks in formation]

207

DIEU: Son nom: Je fuis celuy
qui eft, 34. Sa grandeur, ibid.
63. 11 fe fert bien du mal des
méchans, 97. Il est jufte, fa-
ge, condefcendant, 143.
Il ai-
me mieux ufer de fa fageffe
que de fa puiffance, 172. Com-
ment il combat ceux qui luy
refiftent, 187. Il parle & con-
feille par qui il luy plaît. 251.
Sa bonté envers les hommes,
quoy qu'indignes, 437. Ses
maledictions terribles 760.
&c. Le facrifice luy eft effen-
tiellement dû. Avertiffement
du Levitique: Nul n'eft in-
nocent devant luy, 460. Il eft
jaloux, 461. Le confulter en
tout, for. Toutes les créatures
doivent

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »