Bibliothèque universelle des voyages effectués par mer ou par terre dans les diverses parties du monde: Voyages autour du monde

Portada
Armand-Aubrée, 1833
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Contenido

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 111 - Le danger qu'on court à reconnaître une côte , dans ces mers inconnues et glacées , est si grand , que j'ose dire que personne ne se hasarda à aller plus loin que moi, et que les terres qui peuvent être au sud ne seront jamais reconnues...
Página 291 - Leur civilité et • la marque de leur respect consistent à prendre la main ou « le pied de celui à qui ils veulent faire honneur, et à s'en « frotter doucement tout le visage.
Página 93 - Géorgie ; leur ventre étoit d'une grosseur énorme , et couvert d'une grande quantité de graisse ; ils portent de chaque côté de la tête une tache d'un jaune brillant ou couleur orangée , bordée de noir ; tout le dos est d'un gris noirâtre ; le ventre , le dessous des nageoires et l'avant du corps sont blancs ; ils étoient si stupides qu'ils ne fuyoient point, et nous les tuâmes à coups de bâton Ce sont, je pense, ceux que nos anglais ont nommés," aux îles Falkland , pingouins jaunes...
Página 458 - La troisième espèce, qui se nomme ongo-ongo, est beaucoup plus commune; on la trouve autour des faïtoukas : sa hauteur ordinaire est de cinq pieds; mais elle a quelquefois huit pieds d'élévation; elle présente une multitude de noix ovales et comprimées, qui sont aussi grosses qu'une pomme de reinette, et qui croissent immédiatement sur le tronc, parmi les feuilles. L'île produit d'ailleurs une multitude...
Página 13 - J'observai que les plus grands de ces arbres avaient les branches plus petites et plus courtes, et qu'ils étaient couronnés comme s'il y eût eu à leur sommet un rameau qui eût formé un buisson. C'était là ce qui les avait fait prendre d'abord, avec si peu de fondement, pour des colonnes de basalte ; et il est vrai qu'on ne pouvait guère s'attendre i trouver de pareils arbres sur cette terre.
Página 307 - ... passage devant être court, ils n'avaient guère embarqué de . provisions , et ils manquèrent bientôt de vivres. On ne peut imaginer tout ce qu'ils souffrirent, tandis qu'ils furent chassés sur l'Océan au gré de la tempête. Ils passèrent un grand nombre de jours sans avoir rien à manger ni à boire.
Página 455 - Tongatabou étant peu éloigné du tropique , le climat y est plus variable que sur les îles situées plus près de la ligne : au reste, nous y relâchâmes au solstice d'hiver, et il faut peut-être attribuer à la saison l'instabilité du temps.
Página 97 - ... parallèle, fut, au milieu de l'été, couverte presque en entier, à plusieurs brasses de hauteur, d'une neige glacée, et surtout sur sa côte sudouest ? Les flancs et les sommets escarpés des hautes montagnes étaient eux-mêmes revêtus de neige et de glace ; mais la quantité qui se trouva dans les vallées est incroyable ; et au fond des baies, la côte aboutissait à une muraille de glace d'une élévation considérable. Sans doute il se forme ici, pendant l'hiver, beaucoup de glaces,...
Página 454 - ... et un petit nombre d'arbres, sont les arbrisseaux et les petits arbres que présentent communément les cantons en friche, surtout vers la mer. Si les diverses choses qui forment les grands paysages n'y sont pas nombreuses, il ya une foule • de sites qu'on peut appeler de jolis points de vue; ils sont répandus autour des champs mis en culture et des habitations, et particulièrement autour des faïtoukas(*}, où l'art et quelquefois la nature ont beaucoup fait pour le plaisir des yeux.
Página 276 - ... et c'est l'arme sur laquelle ils comptent le plus dans les batailles. La lance, ou la longue massue, a cinq ou six pieds de longueur ; l'une de ses extrémités se termine en pointe, et offre une tête sculptée ; l'autre est large ou aplatie , avec des bords tranchans. « Avant de commencer l'action , ils entonnent une chanson guerrière, et ils observent tous la mesure la plus exacte ; leur colère arrive bientôt au dernier degré de la fureur et de l'a frénésie ; ils font des contorsions...

Información bibliográfica