Imágenes de páginas
PDF
EPUB

188 PARAL. DES QUAT. METHODES. phife fouffrira auffi-bien que les au tres parties, parce qu'il n'eft pas extenfible & qu'il s'oppose à la fortie de la Pierre. L'inflammation pourra, comme on l'a dit plus haut, furvenir en conféquence; trop heureux fi l'on peut en arrêter les progrès. Enfin que le corps des Proftates foit coupé, fendu ou dépouillé, il cft néceffairement contus par la Pierre dans fa fortie; & en conféquence il faut qu'il s'y faffe une fupuration.

La nature des parties qu'il faut intéreffer pour arriver à la Pierre, ou qui fouffrent dans fa fortie, doit donc encore ( ce me femble ) déterminer à choisir l'une des Opérations qui attaquent la Veffie dans fon Corps, & entre les deux, celle de Mr Rau où il n'y a pas même de partie aponévrotique à couper.

DU CHOIX

DE

L'OPERATION

Rélativement au volume & à la nature de la Pierre, s'il eft poffible de les connoître.

L ne faut pas beaucoup de raisonnemens pour prouver que pour tirer une Pierre hors de la Veffie, il faut de deux chofes l'une, ou que l'ouverture que l'on a faite foit affez grande, ou que les parties que la Pierre doit toucher en fortant puiffent céder à fon volume ou à fes inégalitez, foit en fouffrant une extention, foit en se déchirant. Examinons d'abord quel est le lieu où l'on peut faire une ouverture affez grande, & fi la chose est auffi facile du côté du Col de la Veffie que du côté de fon Corps.

a

Dans les quatre Opérations que j'ay décrites, il est il eft prouvé que la prémiere divifion qui se fait va jufqu'à un certain point. Ainfi, fi la Pierre eft petite, ou fi elle n'eft que d'une très-médiocre groffeur, il n'y en a pas une d'elles qui ne convienne pour la tirer. Mais fi la Pierre. eft groffe, il n'en eft pas de même, & il lui faut un paffage affez large. Quelque Méthode que l'on fuive, on ne peut ni au Col de la Veffie, ni à fon Corps faire une ouverture proportionnée ; auquel cas il faut choifir le chemin où la Pierre fera le moins de divulfions en fortant. Ce fera sûrement celui où les parties font moins capables de réfifter. Dans le haut Appareil & dans l'Opération de Mr Rau, la Pierre ne trouve à son paffage que des parties, qui, comme nous l'avons vû, font toutes d'une tiffure affez lâche; parties dont les unes peuvent être coupées fuffifamment & dont l'autre

tel que le Corps de la Veffie fouffre fans résistance une extention assez confidérable & une division facile & légere qui difparoît prefque toutà-fait auffitôt que la Pierre eft fortie. Dans le grand Appareil & dans l'Opération de Mr Chefelden nous ne trouvons prefque que des parties aponévrotiques foûtenues par le volume des Glandes Proftates, lequel eft affez considérable pour gêner le paffage. Envain le Dilatatoire, le volume de la Tenette, ou le Doigt ont fait fendre dans le grand Appareil l'Uréthre & le Col de la Veffie, même par-delà fon Orifice, & féparé les Proftates: envain par une incifion dans l'Opération de Mr Ches felden on a coupé ces parties, on trouve toujours de la réfiftance dans l'extraction d'une groffe Pierre, & fa fortie eft difficile, tant par le volume de toutes les parties que je viens de nommer, que par leur structure

qui ne leur permet pas de céder aifément à quoy on doit ajoûter que le haut de l'Arcade du Pubis eft quelquefois fi ferré, que l'Opérateur eft obligé de pefer extraordinairement fur le Rectum en faifant l'extraction, ce qui ne fe peut fans faire fouffrir les Tendons de la Veffie & les autres parties qui font attachées à fon Col.

Ainfi le choix de l'Opération ne doit pas être difficile ; & il tombera fur l'une des Méthodes dans lefquelles le Corps de la Veffie eft ouvert.

le

La nature de la Pierre fi elle est très-inégale ou d'une figure irréguliere, comme nous voyons que font quelques-unes, exige de l'Opérateur le même choix, puifqu'elle doit naturellement paffer avec moins de difficulté entre des parties charnuës, capables de prêter ou de fe déchirer fans peine, qu'entre des parties Aponévrotiques qui réfiftent.

« AnteriorContinuar »