Oeuvres, Volumen2

Portada
Servière, 1792

Dentro del libro

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 8 - Ton nombril est comme une tasse ronde, toute comble de breuvage ; ton ventre est comme un tas de blé entouré de muguet. 3 Tes deux mamelles sont comme deux faons jumeaux d'une chevrette. 4 Ton cou est comme une tour...
Página 208 - ... épuisé les trésors de sa providence , et fait agir tous les ressorts de son pouvoir suprême , jusqu'à interrompre l'ordre immuable de la nature entière ! Est-ce bien là le Dieu de l'univers , le Dieu que je dois reconnoître et adorer ? Ai-je en effet trouvé la vérité que je cherche ? Meurs , Moyse , meurs , tyran destructeur.
Página 208 - ... sous tes pas criminels et t'engloutisse, monstre abominable, dont l'haleine empestée a soufflé sur toute la surface de la terre les semences empoisonnées du plus horrible et du plus détestable fanatisme dont elle est encore malheureusement infectée; que ta mémoire abominable reste en horreur dans tous les siècles et chez tous les hommes, et périssent ceux qui la révèrent!
Página 208 - Allez, ne craignez rien, je serai partout avec vous, et l'on connaîtra que je suis le Seigneur votre Dieu. » Moïse, de simple berger devenu ministre du Très-Haut qu'il dit avoir vu dans un buisson, la face cachée et ne lui montrant que son derrière, Moïse, dis-je, plein de la fureur de son Dieu, se transporte à la cour de Pharaon, pour y annoncer insolemment les ordres de son Dieu. Pharaon que la volonté toute-puissante d'un Dieu invincible a mis dans la nécessité d'être coupable, rejette...
Página 206 - ... périt. Un seul homme trouvé juste parmi tous les hommes, échappe avec sa famille à la destruction générale de tous ses semblables. Dieu qui a connu sa faute et s'en est repenti en se vengeant sur l'ouvrage de ses mains, va sans doute la réparer, en formant le cœur des nouveaux hommes qu'il va faire naître.
Página 207 - Dieu doit sortir de ses descendants; mais il veut s'assurer de la fidélité d'un homme qu'il veut élever si haut, il veut une obéissance aveugle. Il lui ordonne donc, pour l'éprouver, d'immoler son fils unique. Quelle épreuve! Abraham qui ne...
Página 208 - ... qu'il n'appartient pas à l'homme dont l'intelligence est si bornée, de vouloir pénétrer avec tant de témérité jusqu'au sanctuaire de cette Divinité inaccessible, pour lui faire rendre compte de ce qu'elle a voulu faire dans le temps. Les choses les plus simples sont au-dessus de l'homme. Pourquoi voudrions-nous comprendre les décrets mystérieux de la Divinité? contentons-nous de nous taire et d'adorer. RÉPLIQUE. Je n'ai jamais attaqué la religion que je respecte; mais j'ai attaqué...

Información bibliográfica