Théatre a l'usage des jeunes personnes, Volumen1

Portada
Chez Michel Lambert, imprimeur-libraire, rue de la Harpe, près Saint-Côme, 1785 - 2861 páginas
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página xiii - LOuis par la grace de Dieu , Roi de France & de Navarre : A nos amés & féaux Confeillers les Gens tenans nos Cours de Parlement , Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , grand Confeil , Prévôt de Paris , Baillifs , Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils, & autres nos Jufticiers .qu'il appartiendra, SALUT.
Página 255 - La terre où vous mourrez me verra mourir, et je serai ensevelie où vous le serez. Je veux bien que Dieu me traite dans toute sa rigueur, si jamais rien me sépare de vous que la mort seule.
Página 94 - Conserve-moi le bien que tu m'as donné; ou. du moins , grand Dieu! ne me condamne point à vivre ! . . . .Tu vas prononcer /j'attends mon arrêt.....
Página 281 - Elle a goûté et elle a vu que son trafic est bon ; sa lampe ne s'éteindra pas pendant la nuit. Elle a porté sa main à des choses fortes, et ses doigts ont pris le fuseau. Elle a ouvert sa main à l'indigent ; elle a étendu ses bras vers le pauvre. Elle ne craindra point pour sa maison le froid ni la neige, parce que tous ses domestiques ont un double vêtement. Elle a ouvert sa bouche à la sagesse , et la loi de la clémence est sur sa langue.
Página 87 - Ah! maman, si j'ai de l'orgueil, mettez tous vos soins à m'en corriger. AGAR. La raison seule doit nous en garantir. L'Auteur de la nature n'a rien fait que de bon ; nous lui devons toutes nos ver-* tus ; et nos vices sont notre ouvrage.
Página 281 - La grâce est trompeuse et la beauté est vaine; la femme qui craint le Seigneur est celle qui sera louée.
Página 159 - Je me suis permis dans cette pièce de supposer le personnage de Phaséar, et la petite intrigue formée par son projet de vengeance. Cette supposition produit un contraste qui rend le caractère de Joseph plus brillant, et qui sert à établir des principes que je n'aurais pu développer sans ce moyen.
Página 213 - Quand vous scierez les grains de votre terre, vous ne «les couperez point jusqu'au pied, et vous ne ramasserez ..point les épis qui seront restés; mais vous les laisserez » pour les pauvres et les étrangers (Lévit., chap.
Página 86 - L'envie, mon fils, rend injuste et cruel; elle conduit à la haine, la plus odieuse, la plus noire de toutes les passions.
Página 278 - Ruth et de Booz périssent avec eux ! Fais que l'histoire de Ruth soit connue dans les siècles à venir; que les enfants et les jeunes filles, rassemblés autour du foyer paternel, l'entendent raconter avec respect; et que, jusqu'à la fin des temps, Ruth soit citée dans les familles vertueuses, comme l'exemple le plus touchant de la piété filiale!...

Información bibliográfica