Imágenes de páginas
PDF
EPUB

DICTIONNAIRE

HISTORIQUE, PHILOSOPHIQUE ET CRITIQUE, ABRÉGÉ DE BAYLE ET DES GRANDS DICTIONNAIRES BIOGRAPHIQUES

[ocr errors]

QUI ONT PARU JUSQU'A LA PUBLICATION
DE LA BIOGRAPHIE NOUVELLE DES CONTEMPORAINS.

PAR LADVOCAT,

NOUVELLE ÉDITION,

REVUE, CORRICÉE ET CONTINUÉE PAR UNE SOCIÉTÉ DE SAVANS, DE LITTÉRATEURS

ET DE BIBLIOGRAPHES.

N.-SER.

1

[merged small][ocr errors]

HISTORIQUE,

PHILOSOPHIQUE ET CRITIQUE,

ABRÉGÉ DE BAYLE ET DES GRANDS DICTIONNAIRES BIOGRAPHIQUES

QUI ONT PARU JUSQU'A LA PUBLICATION
DE LA BIOGRAPHIE NOUVELLE DES CONTEMPORAINS.

PAR LADVOCAT.

NOUVELLE ÉDITION,

REVUE,
CORRIGÉE ET CONTINUÉE JUSQU'EN 1789, PAR UNE SOCIÉTÉ DE SAVANS,

DE LITTÉRATEURS ET DE BIBLIOGRAPHES.

DÉDIÉ A MONSEIGNEUR LE DUC D'ORLÉANS.

CONTENANT L'HISTOIRE ABRÉGÉE DE TOUTES LES PERSONNES DE L'UN ET DE L'AUTRE

SEXE QUI SE SONT FAIT UN NOM PAR LEURS TALENS LEURS VERTUS OU. LEURS
CRIMES, DEPUIS LE COMMENCEMENT DU MONDE JUSQU'À LA RÉVOLUTION FRANÇAISE ,
ET DANS LEQUEL ON RAPPORTE LES JUGEMENS DES MEILLEURS ÉCRIVAINS, SUR LE
CARACTÈRE, LES MOEURS ET LES OUVRAGES de ces MÊMES PERSONNES , ET DES

CONSIDÉRATIONS SUR L'ACCROISSEMENT, LA DÉCADENCE ET LA CHUTE DES EMPIRES.
Renfermant un Catalogue de toutes les bonnes éditions connues depuis la

découverte de l'imprimerie jusqu'à l'époque de la révolution , et les
meilleures réimpressions faites depuis trente ans.

Pour servir d'introduction à la BIOGRAPHIE NOUVELLE DES CONTEMPORAINS ,
Par MM. A. V. ARNAULT, ancien membre de l'Institut; A, JAY; E. JOUY,

membre de l'académie française; et J. NORVINS , membre de plusieurs
académies.

TOME QUATRIÈME.

N. - SER.

PARIS,

A LA LIBRAIRIE HISTORIQUE, RUE SAINT-HONORÉ, No 123,

HOTEL D'ALICRE, ET RUE DE L'ARBRE-sec, No 26.

[ocr errors]

1822.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

HISTORIQUE,

PHILOSOPHIQUE ET CRITIQUE.

wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww

N.

[ocr errors]

NANAN, général de l'armée de Be

rude guerre aux Israélites qui demeunadab, roi de Syrie, étant devenu le- raient au-delà du Jourdain ; tous ceux preux, obtint de son maitre des lettres qui tombaient entre ses mains avaient pour Joram, roi d'Israël, et alla les pré- oil droit crevé, parce que leur boqsenter au roi. Joram ayant vu ces lettres clier leur couvrant l'æil gauche, ils par lesquelles le roi de Syrie le priait devenaient incapables de porter les de guérir Naaman, prit cette ambassade armes. Enfin il vint mettre le siége pour un piége qu'on lui tendait, et de- devant Jabès de Galaad, l'an 1093 inanda si on le croyait un Dieu , pour avant J.-C., et offrit aux habitans pour guérir ainsi de la lèpre ceux qui en composition de leur crever l'ail droit étaient frappés. Mais Elisée fit dire au comme aux autres ; ceux-ci promirent roi d'Israël de lui envoyer Naaman, de s'y soumettre s'ils n'étaient secourus atin qu'il sút qu'il y avait un prophète dans sept jours. Naas méprisait trop en Israël. Ce général étant arrivé à la les Israélites pour refuser leur demande; porte d'Elisée avec un grand équipage, mais Saül, qui n'était roi des Juifs

que le prophète lui fit dire d'aller se laver depuis un mois, ramassa une armée , sept fois dans le Jourdain. Naaman, défit entièrement les Ammonites ; Naas regardant cette réponse comme une fut tué dans la mêlée. marque de mépris, se retira en colère; NABAL. Voy. ABIGAIL. mais ses serviteurs lui ayant remontré NABIS, fameux tyran de Lacédémoque la chose que le prophète désirait ne, à qui Philippe, roi de Macédoine, de lui était très-facile, il se lava sept remit la ville d'Argos comme en dépôt. fois dans le Jourdain et fut guéri, l1 Nabis y excrça les plus grandes cruaualla aussitot remercier Elisée, et lui tés, et inventa une machine en forme offrit degrands présens, que le prophète de statue, qui ressemblait à sa femme, refusa. Ceci arriva 884 ans avant J.-C. et qu'il 6t revetir d'habits maguifiques, Les commentateurs ne conviennent pas qui cachaient des pointes de fer dont entre eux sur la manière d'expliquer la elle avait les bras, les mains, et le sein permission que Naaman demanda à hérissés. Quand quelqu'un lui refusait Elisée, d'emporter la charge de deux de l'argent, il lui disait, « peut-être mulets de terre du pays d'Israël, et n'ai-je pas le talent de vous persuader , d'entrer dans le temple de Remmon. mais j'espère qu'Apega , ma femine, NAAS, roi des Ammonites, fit une vous persuadera. » Aussitôt la status

T. IV,

2

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »