Imágenes de páginas
PDF
EPUB

1

vaine gloire, & ceux qui n'ont en vûë que la vertu, III, 361. Leur caractére, 587,610. & VI, 360. Pourquoi toûjours vuides, IV. III. Ne gardent jamais de mesure dans leur politique,V, 239. Comparés à Ixion, 510. Ambition, plonge fouvent les hommes dans la débauche, autant que la corruption du cœur, II,

379. Ambition,applaudie pendantqu'elle fe nourrit dans les guerres & dans les affaires, III, 514. Toûjours déplacée dans les vieillards, 515. Etouffe toutes les autres vertus, IV, 126. Eft un démon très-redoutable & très-pernicieux, 223. Ne vieillit jamais dans l'homme, 234. Les malheurs que caufe une ambition excessive & folle, 574. & V, 71.502. 503. Ambition déméfurée de Pompée &

de Céfar, V, 434. Ambition d'Alexandre, plus raifonnable & mieux placée que celle de Céfar, VI, 332. Ambrons, ancien nom des peuples de Ligurie, IV, 44. Défaits par les Romains, 45. Ame fèche, la plus excellente, & comment, I, 163. Affinage des ames, 164. Notre ame n'est pas moins faite pour aimer que pour fentir, 378,

Ame, triomphe de la mort, 1, 163. Elle eft indépendante des élémens, VIII, 256. Les raifons de fon immortalité fe tirent de Dieu même, 280. Ses preuves, ibid. Elle a des biens qui lui font propres, 281. Amendes,contre ceux qui refufoient d'époufer les veuves de ceux qui avoient été tuez à la guerre,II, 86. Ami, différence de l'ami & du merTeme VIII.

cenaire, V, 570. Choix des amis, effet de la fageffe, VII, 655. Amimetobies, cotterie d'Antoine & de Cléopatre, VII, 228. Aminius de Décelée, II, 45. Amintius, fon avarice insatiable; VI, 288.

Amifus, colonie des Athéniens, IV,

435.

Amitié de Céfar & de Pompée, fut la ruine de la République, VI, 209. Amitié, eft pouffée au-delà de la

mort même par les gens de bien, VI, 601. Ammonius, Philofophe, Maître de Plutarque, VIII, 257. Plaifante maniere dont il corrigcoit fes difciples, 258. Amneus, Senateur, mot qu'il dit à un débauché, VI, 477. Amniftie, accordée aux meurtriers de Céfar, VII, 582. Amoibeus, Muficien célébre, VIII,

92.

Amompharetus, Capitaine des Lacédémoniens, III, 301. Réponse fiére qu'il fit à Paufanias, ibid. Amour, un fecours des Dieux pour le falut des hommes, I, 170. Quel eft l'amour de Dieu pour les hom mes, 287.

Amour des garçons à Sparte, quel,
I, 237. Quel en Crete, ibid.
Ce n'eft pas l'amour qui caufe nos

regrets, c'eft notre foibleffe, 379. Amour, fes bons effets, III, 119.122. Amour des garçons, quel & comment appellé à Sparte, V, 268 &550. Amour propre, un de fes méchans effets, VIII, 65.

[ocr errors]

Amour, doit unir non-feulement le mari & la femme, mais auffi leurs parens, VIII. 268. Amphares, fon horrible perfidie V, 140. Son indigne discours

Tt

[ocr errors]

Agefiftrata mere d'Agis, 544. Amphiaraus, fon éloge, appliqué à Ariftide, III, 263. Son oracle, 308. Amphicrates,Orateur d'Athénes à la Cour de Tigrane, fon orgueil, fa mort & fon tombeau, IV, 444. 445..

Amphyctions, Juges députez de toute la Grèce, I, 387. Leur confeil, quel, II, 57. Arrêt très-jufte qu'ils rendirent contre Scyros, IV, 346.

Amulius, donne Romulus & Remus à expofer, 1, 90. Comment dépoffeda fon frére Numitor, ibid. Tué dans fon Palais par Romulus & par Remus, 102. Amycla, nourrice d'Alcibiade, I, 228. II, 369.

Amynias, Phocéen, va au secours de Sparte, ibid. 609. Amyntas, embraffe le parti de Da rius, le confeil qu'il lui donnoit, & ce qu'il lui dit, VI, 44. Amyntas, quitte Antoine, & paffe dans le parti de Céfar, VII, 393. Anacharfis, Scythe, un des Sages, I, 375. Comment fit amitié avec Solon, ibid. Bon mot de lui fur les loix écrites, 376. Autre bon mot de lui, ibid.

Analius, Sénateur, maltraité par Craffus, V, 92. Anarchie, il n'y a point de domination qui ne foit préférable, V, 436. VI, 534. Plus dangereufe que la révolte, VIII, 200. Anaxagore, appellé l'Intelligence, & pourquoi, II, 205. Il découvre le véritable principe de l'arrangement du monde, 206. Il méprifoit tout ce qui tenoit à la terre, 238. Vivoit dans une grande pauvreté, ce qu'il dit à Péricles, 239. Prédiction qu'il avoit faite, & fon er

reur fur les aftres, IV, 162. Il avoit fort bien expliqué la caufe des éclipfes, 581. Ses écrits peu connus du tems de Nicias, ibid. Mis en prifon, & fauvé à grand peine par Péricles, 582. Anaxarque, honoré par Alexandre, VI, 18. Mot piquant qu'il dit à ce Prince, 68. Difcours horrible qu'il lui tient, 228. Anaxilaus, Commandant de Byzance, traite fecrettement avec Alcibiade, II, 444. Accufé de trahifon, comment fe juftifia, 446. Anaxo, enlevée par Théfée, 1, 64. Ancilia, quels boucliers, leur for

me, 317 318. L'origine de cet mot, ibid. Andocides, Orateur emprifonné comme complice d'Alcibiade, & & ce qui le rendit fuspect, II, 416. Confeil que lui donna Timée, 417.

Andria, repas publics de Crete, I,

210.

Androcléon, fidéle ferviteur de Pyrrhus, III, 532. Androcles, Orateur, produit des té- moins contre Alcibiade & leur dépofition, II, 411. 412. Androclide, fidéle ferviteur de Pyrrhus, III, 531.

Androcottus, donne à Seleucus cinq cens Eléphans, VI, 450.Androcates, Héros, fa chapelle, III, 288.

Androgeos, tué en trahifon, & les fleaux que ce meurtre attira aux Athéniens, I, 27. Andromachus, fa perf die & fa déteftable rufe pour empêcher Craf fur d'échapper, V, 75. Andromaque, Seigneur de Tauromenium, fa vertu, III, 20 néreufe réponse qu'il fit à l'Am-baffadeur des Carthaginois, 21

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Andronicus de Rhodes, met en lumiere les écrits d'Ariftote & de Theophrafte, IV. 282. Andros, réponse qu'elle fit à Themistocle, II. 58. Angelus, fidele ferviteur de Pyrrus, III. 531. Anicius, Préteur, enleve Gentius au

milieu de fes Etats, II. 589. Animaux, il faut les aimer pour apprendre à aimer les hommes, III. 347. Quels font les animaux les plus difficiles à apprivoiser, VIII. 5 I.

Animaux aveugles le jour, & qui voyent clair la nuit, VIII. 8o. La caufe de cette contrarieté, 8.1. Annibal, eft le feul qui juge bien de l'habileté de Fabius, II. 308. Sa méprife, 310. Fait mettre en croix les guides qui l'avoient égaré, II. 311. Stratagême dont il ufa contre Fabius, 312. Son habileté,& comment il oblige Fabius à fe retirer, 313. Ilépargne les terres de Fabius, & pourquoi, 314. Rufe dont il fe fervit contre Minucius, 322. Mot de lui fur Fabius, 324. Plaifante réponse qu'il fit à Gifcon, 330. Sa rufe pour gagner l'avantage du pofte, & dans fon ordre de bataille à la journée de Cannes, ibid. & 331. Ordonnance de fon armée, 3 3 2.Mot qu'il dit en voyant la cavalerie des Romains mettre pied à terre, 333. Grande faute qu'il fit, 335.Ce que Barca lui dit fur cela, ibid. L'avantage qu'il tira de fa victoire à la bataille de Cannes, ibid. Effaye en vain d'attirer Fabius dans fes pieges, 340. Mot qu'il dit fur Fabius, 349. Aucun Roi ne pouvoit lui être comparé, 575. Mot qu'il dit fur Marcellus, III. 228. Autre 230. Ravage d'Italie 232. Em

bufcade qu'il dreffe à Marcellus, 238. Confidere avec admiration Marcellus mort, 241. Il lui ôte fon anneau,ibid. Il renvoye fes cendres à fon fils, 242. Il ne fut jamais bleffé, 249. Se retire à la Cour du Roy Antiochus, 490. Retiré à la Cour du Roi Prufias, 515. Oracle qui lui avoit été rendu, 516.Soûterrains qu'il avoit pratiquez pour fe fauver, ibid.Sa mort & ce qu'il dit en mourant, 517. Jugement qu'il portoit fur les plus grands Capitaines, 518. 549. Ce qui pouvoit le rendre encore redoutable aux Romains, 520. Retiré à la Cour d'Artaxerxe Roy d'Armenie, & les avis qu'il lui donne, VI. 470. Il lui trace le plan de la ville d'Artaxate, & conduit lui-même l'ouvrage, 471. Anniverfaire de ceux qui avoient été tuez à la bataille de Plattées, III, 315. Sa cérémonie, 316. Annius Caius, envoyé par Sylla contre Sertorius, V. 116. Annius Gallus, un des Généraux

d'Othon, VIII. 226. Marche au fecours de Crémone, 229. Sage confeil qu'il donnoit àOthon, 233 Antagoras de Chio, ce qu'il fit con

tre Paufanias, III. 320. Antalcidas, mot qu'il dit à Agefilas, III. 112. Envoyé à Tiribaze pour la paix, V. 274. Paix honteufe qu'il fit, 275. Mot qu'il dit à Agefilas bleffé, 282. Belle réponse qu'il fit à la vanterie d'un Athenien, 295. Il envoye fes enfans à Cythere, ibid. Antalcidas, dans les interêts d'Artaxerxe, VIII. 42. Sa faveur auprès de ce Prince, ibid. Sa lâcheté infigne, 43. Rejetté & méprifé dès qu'il ne lui fut plus utile, 44. Il fe fait mourir en s'abfte

nant de manger, ibid.

Antée, étouffé par Hercule, I. 21. Sa taille monftrueufe, & fon tombeau, V. 121. Anthemocritus, Heros des Athéniens, envoyé à Lacedémone, meurt dans ce voyage, II. 266. Antho, fille d'Amulius, I. 90. Anticrates, Spartiate, tuë Epami

nondas dans le combat, V. 304. Ses defcendans comment appellez, 305. Affranchis de tous impôts, ibid.

Antigene, un des Commandans des Argyrafpides, V. 194. Son envie contre Eumenes, 195. Confpire contre lui, 206.

Antigene, fon hiftoire, VI. 167. Son:

courage héroïque,.168. Antigenidas, mot de lui, VII. 183. Antigone, maitreffe de Philotas, VI.

117.

Antigonus, le plus puiffant des fucceffeurs d'Alexandre,II. 575.Belle réponse de lui, III. 86. Antigonus, belle réponse qu'il fit

au Heraut de Pyrrhus, III. 613.. Marche contre Cléomene, 426. Grand éloge qu'il donne à Philopomen, 429. Comment il traite fon fils Alcyonée qui lui apportoit la tête de Pyrrhus,621. Il fait brûler honorablement le corps de Pyrrus, ibid. Belle parole qu'il dit à fon fils, ibid. Bon traitement qu'il fait à Helenus, ibid. Chargé d'aller établir Eumenes Satrape de la Capadóce, refufe d'obeir, fon caractère, V. 169. Antigonus, chargé de tuer Eumenes,

V. 182. Il fait jetter des billets dins fon camp pour porter fes foldats à le tuer, 183. Il gagne contre lui une grande bataille 185. Il admire fon audace & fa fermeté, ibid. Mot qu'il dit fur ce

[ocr errors]

qu'il ne voulut pas prendre fes bagages comme il le pouvoit, 187. Il l'affiege dans Ñora, & lui envoye proposer une entrevûë, 188. Il empêche les Macédoniens d'approcher de lui, le prend entre fes bras & le remene dans fon Fort, 189. Il tâche de le gagner & de l'avoir pour ami, 192. Il lui envoye offrir la paix avec la formule du ferment qu'il exigeoit de lui, ibid. Peu content de la formule de ferment qu'Eumenes avoit fignée, envoye ordre à fes troupes de le raffieger, 194. Battu par Eumenes au paffage de Pafitigre, 198. Grand avantage qu'il efperoit tirer de la maladie d'Eumenes,200. Défabufé, & ce qu'il dit fur la litierre d'Eumenes, ibid. Trompé par Eumenes, il le trompe à fon tour, 202.Il marche pour furprendre fes troupes dans leurs quartiers qui étoient fort éloignez, ib. Sa marche découverte à caufe des feux qu'il fut obligé de faire, 203. Trompé par les feux d'Eumenes,il s'en retourne,205.Aïant reconnu le ftratagême d'Eumenes, il tourne bride & va pour le combattre, ibid. Défait d'un côté pendant que fa cavalerie eft victorieuse de l'autre, 208.Sa préfence d'efprit, 209. Il enlève les bagages de l'armée d'Eumenes, 210. N'a pas le courage de voir Eumenes qu'on lui a livré, 212. 11 ordonne qu'on lui ôte fes fers les plus pefans, ibid. I ordonnet qu'on ne lui donne plus à manger, 213. Il le fait achever, & rend fon corps à fes amis, 214. Il fait lui-même la punition desArgyrafpides, ibid. Mort remarquable de lui, VII. 186. Grand

[ocr errors]

1

bonheur de fa maison, ibid. Songe qui lui rendit Mithridate fufpect, 187. L'accompliffement de ce fonge, 188. Mot qu'il dit fur la défaite de fon fils, & la permiffion qu'il lui donne, 190. Génereux deffein d'Antigonus & de fon fils, 193. Belle réponse qu'il fit à un confeil qu'on lui donnoit, ibid. Parodie qu'il fait d'un vers d'Euripide, 204. Il ceint le Diadême & l'envove à fon fils, 209. Il marche contre Ptolemée, 211.

'Antigonus, bons mots de lui, VII. 212. Sa lageffe, 221. Tous les autres Rois fe liguent contre lui, VII. 231. Parole présomptueuse qu'il dit, ibid. Changement qu'on remarque en lui le jour de la bataille, 232. Il ne communiquoit plus plus fes fecrets à fon fils qu'aux autres, ibid. Réponse qu'il fit à Demetrius, 233. Signe funefte qui lui arriva avant la bataille & la priere qu'il fit,ibid. Tué dans le combat, 234. Son Empire partagé entre les vainqueurs, ibid. Mot d'un Payfan de la Phrygie fur Antigonus mort, VI. 420. L'amour qu'il témoigne pour fon pere Demetrius prifonnier, VII. 278. La grande douleur qu'il eut de fa

.

mort. 280. 281.

Antigonus, Roi de Judée, privé de fes Etats par Antoine, & décapité, VII. 345. Antigonus Gonatas veut gagner Aratus, ou le rendre fufpect à Ptolomée, VIII. 88. Il lui envoye à Sicyone des portions d'un facrifice, ibid. Eloge artificieux & malin qu'il lui donne au milieu du feftin, ibid.Sa paffion pour fe rendre maître de Corinthe, 91. Comment il y réüffit, 92. Excès

tres-indecents où fa joye le plongea, 93. Sa mort 123. Antigonus III. declaré Généraliffime des Achéens, le fait donner la fortereffe de Corinthe, VIII. 132. Honneurs qu'il fait à Aratus 139.Il le préfere à tous les Achéens & à tous les Macedoniens, 140. Honneurs exceflifs qui lui font les Achéens, 143 144. Statuës qu'il releve dans Argos & celles qu'il abbat, ibid. Donne Mantitinée aux Argiens, 146. S'en retourne en Macédoine, où il meurt après avoir nommé pour fon fucceffeur fon neveu Philippe, 147. Antiloque, Poëte, comment recompenfé par Lyfandre des vers qu'il avoit faits pour lui, IV.

180.

Antimaque de Colophone, grand Poëte, Son caractere

IV:

[ocr errors]

180.

Antiochus d'Afcalon, tenoit l'Ecole de la vieille Académie, IV. 497. Abandonna la nouvelle Academie, VII.73-552. Antiochus, fon infolence & fa temerité. II. 456. Eft battu & tué par Lyfandre, ibid. Antiochus le Grand à quel prix achete la paix des Romains, II. $74. Le plus redoutable ennemi. des Romains après Annibal, III. 362.Bleffé & défait.367.Hyverne à Chalcis, 455. Afpire à la Monarchie univerfelle, 491. Antiochus, fait la guerre aux Romains, III. 503. Il époufe la fille de Neoptoleme & s'embarquet pour paffer en Afie, 506. Antiochus, fils de Seleucus, amoureux de fa belle mere Stratonice,& l'hiftoire de cette passion, VII. 248.249.

« AnteriorContinuar »