Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

HISTOIRE

DE
SU GER
ABBÉ DE S. DENIS;
MINISTRE D'ETAT,

ET

REGENT DU ROYAUME

SOUS LE REGNE

DE LOUIS LE JEUNE

TOME PREMIER
Franccia

À PARIS,
Chez FRANÇOIS BAROIS , rue
de la Harpe, vis-à-vis le College de
Harcourt, à la Ville de Nevers.

M. DCC. XXI.
Avec Approbation & Privilege du Rogo

[merged small][ocr errors]

AVERTISSEMENT.

OMME la diversité des évenemens fait l'agrément de l'Histoire, j'ose me fla

ter qu'on lira celle-ci avec plaisir. On en voit peu où il se trouve tant de faits réunis. La plậpart sont même si opposez , qu'on la prendroit pour un Roman, si on ne les trouvoit tous appuyez par le consentement unanime des Ecrivainis du temps,

On remarquera dans la vie d'un seul homme d'une naissance obscure, & separé du monde dès son bas âge par les veux de la Religion, tout ce qui peut rendre recommandable un Orateur, un Theologien, un Soldat, un General d'armée, un homme de Cour, un Ministre d'Etat, le Regent d'un grand Royaume ; enfin un Reli, gieux , & un faint Abbé. Mais ce qui surprendra davantage, c'est que

Su. ger ne devant pas plus à l'éducation

qu'à la naissance, trouva dans son propre fond tout ce qui fut necessaire pour foutenir avec éclar ces différens personnages. Par la force & par l'étenduë de son esprit, il s'éleva où les plus grandes ames, & les plus puiffans du siecle, osent à peine aspirer : & la grace étant venuë au secours de ces dons fi précieux de la nature , il eut l'avantage de se distinguer autant du côté de la pieré, que de celui des sciences, des armes, & de la politi. que.

Sa vie peut donc être proposée pour modéle à toute sorte de personnes , & l'on a lieu de croire qu'el. les y trouveront à s'inftruire & à profiter en même temps qu'elles cherche. ront à satisfaire la curiosité, & à ré créer l'esprit. Les Grands du monde, & ceux qui sont appellez au ministere de l'Etat, remarqueront avec plaisir son habileté dans les affaires, la fagesse dans les conseils , sa prévoyance dans le gouvernement,

la politique dans les traitez, son desinteressement dans le maniment des finances, fon integrité dans l'administration de la justice, fa fermeté à ramener à l'oq béissance legitime ceux qui vouloient

[ocr errors]

s'y foustraire, son adresse à contenir chacun dans le devoir ;. enfin ce don.fi admirable , mais fi rare, de se faire craindre , & aimer tout ensemble, Mais ce ne sera pas sans étonnement qu'ils verront Suger les délices de son fiecle, devenir tout d'un coup la ter, reur des ennemis de l'Etat, un foudre de

guerre, , le plus ferme appui du Trône de son Prince, & mériter en même temps le titre glorieux de pere du peuple,& de conservateur de la patrie.

Les personnes qui font une profelfion particuliere de pieté, s'arrêterone plus volontiers aux dernieres années de sa vie , où renonçant.

absolument aux pompes & aux vanitez du siecle, il se renferme dans une profonde folitude , pour n'y être plus occupé que des veritez éternelles , & de la

grande affaire du falut.

Sa conversion est si touchante , & le doigt de Dieu s'y fait tellement sentir , qu'il n'est pas possible que ceux qui la liront, n'en soient édifiez. Elle fait connoître que le Tout-puissant a formé certaines ames , qu'il ne veut pas laisser périr dans la corruption du liecle, malgré tous les engagemens

« AnteriorContinuar »