Imágenes de páginas
PDF
EPUB

DU VOYAGE

DU

PORT ROYAL DE L'ACADIE,

OU DE LA NOUVELLE FRANCE, DANS laquelle on voit un Détail des divers mouve

mens de la Mer dans une Traversée de long cours ; la Description du Païs, les Occupations des François qui y sont établis , les Manieres des differentes Nations Sauvages,leurs Superstitions & leurs Chal

ses ; avec une Dissercacion exacte sur le Castor. Par Mr. DIE'R E VILLE embarqué à la

Rochelle dans le Navire la Royale-Paix. Ensuite de la Relation , on a ajoûté le Détail d'un combat donné entre les François & les Acadiens

contre les Anglois.

[ocr errors]

A ROUEN, Chez JEAN-BAPTISTE BESONGNE,

ruë Ecuyere, au Soleil Royal.

M. DCCVIII.
Avec Permission du Ray.

.

85. g

BIB

[merged small][ocr errors]

A

MONSIEUR
BEGON
CONSEILLER DU ROY

EN SES CONSEILS,
INTENDANT DE JUSTICE,

POLICE, FINANCES
EN LA GENERALITE'

DE LA ROCHELLE,

ET DE LA MARINE DU PONANT.

M

ONSIEUR,
Je me trouve engagé autant par
teconnoissance , que par raison,

à

vous dédier la Relation de mon voïas ge de la nouvelle France. Vous me fites l'honneur de nie la demander en Vers, dans le moment que je pris congé de vous pour n'embarquer. Je ne fus pas plûtôr dans le Navire, que je ne songeai qu'à satisfaire à ce que vous attendiez de moy, invoquant chaque jour Apollon , pour décrire en son langage tout ce

qui m'arrivoit sur le vafte Empire de Neptune. Je ne travaillai jainais, MONSIEUR, sur une matiere si fa. cheuse ; j'éprouvois sans cefle tout le caprice & toute l'inconstance de cet Eleinent qu'on a si bien nommé Perfide, & je ne fus pas long-teis deffus , je vous l'avouë, fans delirer de tout mon cour d'en être bien loin.

Je frémillois au moindre vent
Qui foulevoit un peu trop l'Onde,
Et je me croyois trés-souvent,

Preft à paffer en l'autre monde. Cependant, MONSIEUR, malgré la fureur des vents contraire que vous m'avicz trop sûrement prédits, en partant dans une saison trop

« AnteriorContinuar »