Imágenes de páginas
PDF
EPUB

NIUS“

pour titre :

J. An- que ces Ouvrages sont legitimes ,

& tâche de répondre aux objections. Son Livre ayant eu beaucoup de débit , il jugea à propos d'en faire un nouveau sur le même sujet, & pour confirmer ce qu'il avoit avancé, mais sous le nom emprunté de Didymo Ropaligera Liviano. Il a

I Goti illuftrati, o vero istoria de' Goti antichi con varie digressioni in materie parimente antiche e fingo'ari: da Didymo Ropaligero Liviano ; insertavi l' Apologia per F. Gio. Annio Viterbese. In Verona 1679. fil. pp. 294.

François Sparaviori de Verone ayant écrit contre cer Ouvrage sans le nommer, François Macedo lui répondit pour Mazza, par un Livre intitulé : Refponfio ad Notas nobilis. critici Anonymi in Apologiam R. P.I. Thoma Mazza. Verona in-4°.

Mazza. ne jugea pas cependant à propos

de s'en tenir à cette défense, ilen publia lui

même une autre fous un nom emprunté. En voici le titre : Aucupium Ibis, hoc eft", Confisetationes objectionum Elenchifli: anony-mi. in Apologiam pro Annio F. Tbounce "Mazza. Autoré Didymo Leoclavio

J. ANA Siviliano , editum à R. P. F. Fran- NIUSO cisco a Sexto Ord. Min. Capuc. Ronchi in 4o

Sparavieri ayant répondu d'une maniere fort vive , Mazza oppofa: à sa réponse l'Ouvrage suivant. Ad Franciscum Sparkvexium plus aquo in Thomam Mazzam excandescenten Paranefis. 1677. in-4o..

François Sanfovino a traduit en Italien les prétendus Auteurs publiez par Annius , & a donné

au Bus blic la traduction fous ce titre : Łe Antichita di Berofo Chaldeo S&cerdote e d'altki Scrittori col Ebrei com e Greci e Latini,che trattano delle Atelje materie , tradotte , dichiarate, e con diverse utili e necessarie annotatiovi illustrati. Io Venezia 1585. in-4°: PP. 212.

V. Bibliothecæ Scriptorum Ord. Priedicatorum. Jac. Echard. Journ. de Ve1:ife , tom. 20. P. 140. Vojsius de Hift Lat

Kane

J

JEAN CAIUS.

2 J.CAIUS.

EAN Caius, dont le nom An

glois étoit Kaye , mais qui est plus connu sous celui de Caiusi, naquit à Noruvich., ville Capitale du Comté de Nortfolck, en Angleterre l'an 1510..

Il commença fes études dans cette Ville, & alla les continuer à Cambrige, où il étudia en Medecine & fe fit recevoir Docteur. Il voyagea ensuite en Italie pour se perfectionner sous les habiles Maîtres qui y enseignoient. De retour en Angleterre, il se fit une fi grande réputation par son habileté, qu'il fut fuccefsivemenc Medecin du Roi Edouard Vi. de la Reine Marie , & enfin d'Elizabeth,

Il avoit si fort à cour l'honneur des Sciences & des Belles Lettres qu'il fit rebâtir presqu'entierement å fes frais le College de Cambrige, où il avoit étudié, & augmenta ses revenus de son

bien. Pitseus dit qu'il n'avoit pas des sentimens trop afsurez sur la Reli-J. CAIUS, gion, &

propre

que

dans les differentes révolutions qui se firent de son tems en Angleterre , il se conforma toujours à la Religion du Prince regnant.

Il est mort en 1573. âgé de 63, ans.

Catalogue de fe: Ouvrages.

1. De medendi Methode ex Cl. GAleni , & Joannis-Baptiste Montani kegonenfis, principuin Medicorsim fententia Libri dio. Bajited 1544. in-89. It. Lovanii 1556. in-8°. It. Bafilea 1558. in-8°. avec les Opuscules de Mon1 anus. Caius composa cet ouvrage en 1542. lorsqu'il étoit en Italie. Il y fuit entierement les principes de Gelien & de Jean B. Montanus Pro. fesseur en Medecine à Padoue , fous lequel il avoit étudié quelque Iems.

12, Cl. Galeni , Pergameni , Libri aliquot Greci partim bactenus non visi, f-artim à mendis quibus fcatebint ina rameris ad vetuftiffimos Codices repurgati, & integritati fuæ reftaturi , Ansofationibufque illustrati

. Bafileæ 1544. 18-4°. Įi revat cos Ouvrages en Italie

[ocr errors]

1. Caius. & il les fit imprimer après ion r

tour en Angleterre. Caius s'applaudit dans son Livre sur ses propres Ouvrages des corrections qu'il avoit faites à Galien, & de l'édition qu'il avoit donnée de quelques-unes de fes @uvres , & dit qu'on la rechercha avec empressement & qu'on copia ses Remarques presque mot à mot dans une édition qui s'en fit à Lyon en 1551.

3. Galeni Liber de fanitate tuenda, Bafilea 1549. in-12. Il n'y a point i de Commentaire dans cette édition. Caius en fit dans la suite qu'il envoya à Bâle en 1563. pour être im. primné, mais il ne l'a point été.

4. De Ephemera Britannica Liber. Londini 1551. 17-12. C'est un traité de la sueur Angloise qui fit périr beaucoup de monde en Angleterre . cette année 1551. Il l'appelle Ephemera, parce que cette maladie ne duroit qu'un jour. Il fit cet ouvradas ge fort à la hâte, mais il l'augmenta dans la suite considerablement,& le partagea en deux Livres; c'est dans cer étar qu'il a été imprimé dans le recueil suivant. It. Lond.

1721. in-, **

« AnteriorContinuar »