Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Pax integra nef- penitence est pour ceux qui font le mal , & non pas pour cit aliquam habere distantiam, & unius

ceux qui pratiquent le bien. Cum in evidenti fit quia Dei vera effe non nitentia malorum est operum, non bonorum. potest nisi in con- MANDONS ET ORDONNONS que notre presente feflionis unitate cultura. Hormifd. Ep.

Ordonnance & Instruction Pastorale soit lúë publi34. Ibid. p. 1481. quement dans les Conferences & Assemblées Eccle

siastiques, qui se tiennent tous les mois suivant nos ordres; & dans les Communautez d'homines Séculieres & Régulieres. Ordonnons à tous Ecclesiastiques constituez dans les Ordres sacrez , tant Séculiers que Reguliers de notre Diocese , de la lire en leur particulier ; & à tous Curez de publier dans leurs Prônes l'endroit où est la Censure des Institutions Theologiques & de l’Abregé , & la Deffense que nous y

faisons aux Fideles de les lire, qui commence par ces mots , A CES CAUSES, ceux-ci, sous les peines de Droit. Donne' à Chartres, en notre Palais Episcopal le vingt-cinquieme jour de Juin mil sept cens huit.

& finit par

† PAUL, Evêque de Chartres.

Par Monseigneur,

REGNAULT.

[ocr errors][ocr errors]

p. 6

TABLE DIVISION DE CETTE INSTRUCTION,

Pages PREMIERE PARTIE. Le Pere fuenin a adopté les trois principaux moiens ou fauxfuians , dont les fansenistes se sont servis jusques ici, pour éluder les Censures Apostoliques, & pour justifier indirectement

le Livre de fansenius & la doctrine qui y est contenuë, Ibid. 1. EVASION du Parti , adoptée par le P. fuenin : Les

Censures de la 1o. & de la se. Proposition de Jansenius

tombent sur le sens eu l'heresie de Calvin, II. EVASION du Parti , adoptée par le P. fuenin : L'E

glise en atribuant un sens heretique au Livre de fansenius, a se tromper , & on ne lui doit au plus en ce point, qu’une soumission de silence,

P.16 III.ÉVASION du Parti , adoptée par le P. fuenin : La

Doctrine du Livre de fansenius se reduit aux cinq Articles,

P:30 SECONDE PARTIE. 1. PROPOSITION. Le P. Juenin 'enseigne en termes

équivalants l'erreur de la 1. Proposition du Livre de
fansenius,
RÉPONSE aux correctifs aparents qu'on peut objecter

en faveur du P. Juenin, II. PROPOSITION. Le principe du P. fuenin sur la volon

antecedente de Dieu, & plusieurs autres maximes qu'il a avancées établissent la seconde Proposition de fansenius,p.100

p. 41

P.80

**

p. 116

[ocr errors]

>

و

IH.PROPOSITION. Le P. fuenin affecte de ne point

expliquer la Foi de l'Eglise fur la troisiéme Proposition de Jansenius: Il suprime les preuves de la verité Catholique, ou il les détourne er les affoiblit

. Il établit plusieurs maximes qui y sont contraires, IV. PROPOSITION. Le P. fuenin enseigne formellement la re partie de la quatriéme Proposition de fansenises

. Il favorise la seconde partie

. Il est évidemment coupable de remerité , lorsqu'il acuse de Semipelagianisme un tres -grand nombre de Theologiens Catholiques,

p. 172 V. PROPOSITION. 1. Le P. fuenin reduit la volonté

antecedente de Dieu pour le salut de tous les hommes à une fimple velléité qui ne regarde que l'homme innocent , ea qui n'opere rien en faveur de l'homme depuis le peché d'Adam, ce qui est le principe fondamental du fansenisme. 2. Il s'enfuir de e des autres maximes raisonnemens de l' Auteur touchant la mort de JESUS-CHRIST, que l'intention du Sauveur n'a été de répandre son sang pour le falut que des feuls predestinez,

p. 209 REPONSE aux endroits que l'on pourroit obječter en faveur du P. fuenin, eg l'on pourroit pretendre qu'il a parlé conformément à la Foi de l'Eglise sur la mort de JESUSCHRIST pour le salut d'autres que des predestinez, p. 282 RECAPITULATION des principaux points qui ont été traitez dans cette Ordonnance ; l'on voit que du seul principe posé par le P. fuenin, Que la volonté antecedente de Dieu pour le salut des hommes ne leur procure aucune grace depuis le peché d'Adam , il s'ensuit que cet Auteur a enseigné dans ses Institutions les heresies des cing Propositions de fansenius,

P: 303 CENSURE des Institutions Theologiques de l'Abregé de Theologie du P. fuenin,

P: 312

[ocr errors]
[ocr errors]

PRIVILEGE DU Ror.

[ocr errors]
[ocr errors]

L.

OUIS PAR LA GRACE DE DIEU, ROY DE FRANCE ET DE

NA VARRE: A nos amez & fcaux Conseillers , les gens tenans nos Cours de Parlement, Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel, Grand Conseil, Prevôt de Paris, Baillifs, Sénéchaux, leurs Lieutenans civils & autres pos justiciers qu'il appartiendra ; SALUT. Notre tres-cher & bien aimé le sieur De 'GOD DES MARAIS, Evêque de Chartres ; Nous ayant fait exposer qu'il auroit besoin de nos Lettres de Privilege pour l'impresion des Usages de son Diocese, qu'il nous suplioit de lui acorder : Nous avons permis & permettons par ces Présentes audit Sieur Evêque de Chartres , de faire imprimer par tel Imprimeur qu'il voudra choisir, tous les Breviaires, Mifsels , Diurnaux, Antiphonaires , Graduels , Processionaux , Epistoliers, Pfeautiers , demi-Pleautiers , Heures , Catechismes, Ordonnances, Mandemens, Statuto Synodaux , Lettres Pastorales, eo inftru&tions à l'usage de fon Diocese, & de les faire vendre & diftribuer par tout notre Royaume , pendant le tems de dix années consécucia ves, à compter du jour de la darre des Présentes : Faisons défenses à rous Imprimeurs, Libraires & autres, de contrefaire aucun desdits Livres, en tout ni en partie, & d'en vendre d'autres impressions que de celles qui auront été faites du consentement dudis Exposant, ou de ceux qui auront droit de lui, à peine de confiscation des Exemplaires contrefairs, & de trois mil livres d'amande contre chacun des contrevenans , applicable un tiers à Nous , un ciers à l'Hôtel-Dieu de Paris, & l'autre ciers audic Exposane, & de tous dépens, dommages & incerêts à condition que ces Presentes seront enregistrées és Registres de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de Paris : que l'impression de ces Livres fera faite dans notre Royaume & non ailleurs, & co en bon papier & en beaux caracteres , conformément aux Réglemens de la Librairie'; & qu'avant de les exposer en vente, il sera mis de chacun deux Exemplaires en notra Bibliotheque publique, un dans le Cabinet des Livres de notre Château du Louvre, & un en celle de notre tres-cher & feal Chevalier , Chancelier de France, le Sieuc Phclypeaux, Comte de Pontcharerain , Commandeur de nos Ordres; le tout à peinc de nullité des Presentes : Du contenu desquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir l'Exposant ou ses ayans cause , pleinement & paisiblement, sans souffrir qu'il leur soit fait aucun trouble ou empêchement : Voulons que la copie desdites Presentes qui sera imprimée au commencement ou à la fin desdits Ouvrages soit tenuë pour dûëment signifiée , & qu'aux copies collationnées par l'un de nos amez & feaux Conseillers & Secretaires foi soit ajoutée comme à l'original. COMMANDONS au premier notre Huisier ou Sergent , de faire pour l'execución desdites Presentes , tous Actes requis & necellaires fans demander autre permission, & nonobstant clameur de Haro, charte Normande & Lettres à ce contraires: CARTEL est notre plaisir. DONNE'à Versailles le 2. Septembre , l'an de grace 1703. & de notic Regae le soixante-unieme.

Registré sur le Livre de la Communanté des Libraires de imprimeurs de Paris conformément aux Reglemens, cg notamment à l'Arrêt du Conseil du 13. Août 1703. A Paris ce quatrieme Septembre mil sept cens trois.

P. TRABOUILLET, Syndica

[ocr errors][merged small]
[ocr errors]

Age 9. en marge ligne 1. y a ajouté , lisez a ajouté à la Propofition de Jansenius.

.
P. 28. ligne 3. lisez, que le sens naturel condamné dans ces Brefs. -
P. 44. ligne 10. n'a qu'un pouvoir imparfait, lisez, a un pouvoir imparfait.
P. 53. ligne 30. qu'un pouvoir imparfait pour pratiquer , lifez, qu'un pouvoir im-

parfait , puilqu'il ne lui atribuë que le pouvoir de prariquer.
P. 61. ligne 27. enseigne , lisez, infiouë.
P. 63. ligne 24. pretend prouver , lisez, inGnuë.
P. 70. ligne 7. dit, lisez, ingnuć.
P. 79. ligne 23. à ceux qui sont justifiez , ajoutez, &c.
P. 100. ligne 21, de seconde, lisez, de la seconde.

Ibid. en marge lig. 18.& 19. Interiori gratia & , : lifez, Igteriori gratiæ , &c.
P. 115. ligne 3. n'y consent pas toujours , effacez ce mot, toujours.
P. 118. ligne 18, de la condamnation, lisez à la condamnation.
2. 119. lig. 14. & 15. qui lui plaira davantage , & les adversaires qu'il combatra ;

ce ne feront : rectifiez le sens par la ponctuation en cette maniere , qui lui plaira da

vantage ; & les adversaires qu'il combatra , ce ne seront. 2. 122. en marge ligne 27. effacez, I, 1. P. 124. en marge ligne 36. veræquè , lisez, Peræquè.

Ibid. ligne 37. Però, lisez, vero. P. 0.7 7. ligne 14. seconnoiflent , lisez, reconnoissoient., P. 181. ligne penult. l'indifference, lisez , l'infidelicé.. P. 210. en marge ligne 6. que pour le salut des seuls predestincz , lifez, pour le fals:

que des seuls predestinez. P. 212. ligne 7. du discours , lisez , de nos raisonacmens. 2. 292. ligne 4. maximes, lijoz, macicres.

[ocr errors]

>

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« AnteriorContinuar »