Imágenes de páginas
PDF
EPUB

OU

LES AMERICAINS,

TRA G E DI E

de M. DE VOLTAIRE.
Representée à Paris pour la premiere fois

le 27 Janvier 1736.
Errer eft d'un mortel, pardonner eft divin.

Duren. trad. de Pope,

La prix est de trente sols.

A PARIS,

Chez JEAN-BAPTIST E-CLAUDE BAU CHE,
près les Auguftins, à la descente du Pont-Neuf,

à S. Jean dans le Desert.

M. DCC. XXXVI.

AVEC PRIVILEGE DU ROY.

[ocr errors]

On trouve chez le même Libraire une nou velle édition de la Mort de Césars bien plus ample que la précédente

, à laquelle on a joint deux Lettres & um Avertissement. (1

Et tous les autres Ouvrages du même Aun teur.

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]

}, -9.7 i

ܝ;

17%

1

L

QUIS PAR LA GRACE DE DIEU, Roy de FRANCE ET

DE NAVARRE, à nos amez feaux Conseillers, les Gens tenans nos Cours de Parlement, Maîtres des Requétes ordinaires de notre Hôtel, Grand-Conseil, Prevôt de Paris, Baillifs, Sénechaux, leurs Lieutenans Civils, & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra. SÁLUT: Notre bien amé JEAN-BAPTISTE Bauche, Libraire à Paris, nous ayant fait remontrer qu'il lui avoit été mis en main un Ouvrage qui a pour titre, Alzire, ou les Americains, Tragédie, par :le Sieur de Voltaire ; qu'il fouhaiteroit faire imprimer & donnerau Public. S'il nous plaifoit lui accorđer nos Lettres de Privilege sur ce nécessaires ; offrant pour eet effet de le faire imprimer en bon papier & beaux Caracteres, fuivant la feuille imprimée & attachée pour modele fous le contrelcel des Présentes. Aj ces caules, voulant traiter favorablement ledit Exposant ; nous lui avons permis & permettons par ces Présentes, de faire imprimer ledit Ouvrage ci-deflus spécifié, conjointement ou féparément, & autant de fois que bon lui semblera fur Papier & Caracteres, conforme à ladite feuille imprimée & attachée fous not edit Contrescel ; & de le vendre, faire vendre & débiter par tout nið. tre Royaume pendant le temps de fix années consécutives, à compter du jour de la datte desdites Présentes. Failons deffenfes à soutes sortes de personnes de quelque qualité & condition qu'elles soient

obéissance ; comme aufli à tous Libraires, Imprimeurs & autres d'imprimer, faire imprimer, vendre, faire vendre, débiter ni contrefaire ledit Ouvrage ci-dessus spécifié, en tout & en partie ; ni d'en faire aucun extrait sous quelques prétextes que ce soit, d'augmentation, correction, : changement de titre 1 mêpe en feuilles separées ou autrement sans la permiffion expresse & par écrit dudit Exposant, ou de ceux qui auront droit de lui, à peine de confifcation des Exemplaires contrefaits, & de fix mille livres d'au mande contre chacun des contrevenants ; dont un tiers à Nous, un tiers à l'Hôtel-Dieu de Paris, l'autre tiers audit Exposant, & de tous dépens dommages & interêts : à la charge que les Présentes seront enregistrées tout au long sur le Registre de la Communauté des Libraires & Imprimeurs de Paris, dans trois mois de la datte d'icelles ; que l'impression de cet ouvrage sera faite dans notre Royaume & non ailleurs ; & que l'impetrant se conformera en tout aux Reglemens de la Librairie, & notamment à celui du dix Avril mil sept çent vingt-cinq, & qu'avant de l'exposer en vente le Ma' nuscrit ou imprimé qui aura fervi de copie à l'impression dudit Li

la Co

vre sera remis dans le même état où l'Approbation y aura été donnée, ès mains de nôtre très-cher & feal Chevalier, Garde des Seaux de France, le Sieur Chauvelin ; & qu'il en sera ensuite remis deux exemplaires dans notre Bibliotheque publique, un dans celle de notre Château du Louvre, & un dans celle de notre trèscher & feal Chevalier, Garde des Sceaux de France, le Sieur Chauvelin. Le tout à peine de nullité des Présentes ; du contenu desquelles vous mandons & enjoignons ce faire jouir l'exposant ou les ayans cause pleinement & paifiblement, sans souffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empèchement. Voulons que pie desd. Présentes qui sera imprimée tout au long, au commencement ou à la fin dudit Livre, soit tenuë

pour

duëment signifiée, & qu'aux Copies collationées par l'un de nos amez & feaux Confeillers & Secretaires; foi soit ajoûtée comme à l'original. Commandons au premier notre Huiffier ou Sergent, de faire pour l'exécution d'icelles tous Actes requis & nécessaires, fans demander & autre permission, ,& nonobstant clameur de Haro & Chartre Nor. mande, & Lettres à ce contraire. CAR TEL EST NOTRE Plaisir. Donné à Paris le vingtiéme jour du mois d'Avril, l'an de grace mil fept cent trente-fix, & de notre Regne le vingtuniéme.

PAR LE ROY EN SON CONSEIL.

Signé, SAINSON.

Registré sur le RegiAre IX. de la Chambre Royale & Sindicale des Libraires & Imprimours de Paris, No. 274. fol. 250. conformément aux anciens Reglemens, confirmés par celui du 28 Fevrier 1723. A Paris le 20 Avril 1738. G. MARTIN Syndic.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

Quel foible hommage pour Vous, qu’un de ces Ouvrages de Poësie, qui n'ont qu'un tems; qui doivent leur mérite à la faveur passagere du Public, & à l'illusion du Théatre, pour tomber ensuite dans la foule & dans l'obscurité !

Qu'est-ce en effet qu’un Roman mis en action & en Vers, devant celle qui lir les ouvrages de Géométrie avec la même rapidité que les autres lisent les Ronians ; devant celle que

n'a trouvé dans Locke, ce sage Precepteur du genre humain, que ses propres sentimens & l'histoire ce ses pensées; enfin aux yeux d'une pessonne, qui, née pour les agrémens, leur préfere la vérité?

a

« AnteriorContinuar »