Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[blocks in formation]

Pour la publication de la Constitution de nôtre Saint Pere le

Pape Clement XI. du 16. Juillet 1705. contre le fansenisme,

[ocr errors][merged small][ocr errors]

A PARIS, Chez ANTOINE D E Z ALLIER, ruë S. Jacques, ,

à la Couronne d'or.

M D CC V I.
AVEC PRIVILEGE DU ROY.

(

:

:

[ocr errors][merged small]

ORDONNANCE

DE MONSEIGNEUR

L'EVÊQUE DE CHARTRES:

AUX FIDELES DE SON DIOCESE.

Aul par

[ocr errors]

Pour la publication de la Constitution de notre Saint
Pere le Pape Clement XI. du 16. Juillet 1705.

contre le Jansenisme.

la grace de Dieu & autorité du S. Siege Apostolique , Evêque

de Chartres : A tous les Fidéles de nôtre Diocese, Saluc & Benedi

ction. L'amour que nous avons pour l'Eglise nous a fait ressentir une grande douleur à la vûë du scandale qu'a causé le fameux Libelle du · Cas de Con- * Libelle ré. science, lequel par de fausses & dangereuses ma toutes les Proximes éludoit la condamnation du Livre de Jan- vinces , inti

. fenius, & donnoit atteinte aux Constirutions Apo

Conscience, stoliques, acceptées par les Pasteurs de ce Royau- oc. me, & reçûës generalement dans toute l'Eglise par le consentement des autres Evêques Catholiques.

A

[ocr errors]

tulé Cas de

que
tres du troisié-
me Août 1703.

Quoique Monseigneur le Cardinal de Noailles & plusieurs grands Prélats eussent cenfuré ce Li. belle , (que nous avons aussi condamné dans nôtre Diocese) on en voïoit paroître de jour en jour de nouveaux plus mauvais & plus téméraires

que

les Libelle in premiers, * sous le nom de tout le parti, avec des fe de tous les titres aussi faux que faftueux, par lesquels les AuTheologiens , reurs de ces Libelles tâchoient de faire croire que & en particu- tous les Theologiens & les Disciples de S. Auguples de S. Au- Atin les favorisoient dans leurs égaremens. Ils par. guftin, contre loient plus hautement que jamais contre les Pade M. l'Evê pes & les Evêques, mais sur tour contre le Formude Char- laire b d'Alexandre VII. Il faloit , selon eux, con

vaincre le monde, que le commandement de fiC'est un abre- gner ce Formulaire étoit l'effet d'une injuste dode tout ce mination, & qu'on ne pouvoir l'appuyer que sur plus excesif une opinion téméraire & erronée, dont les condans les libel- séquences ne pouvoient être plus pernicieuses

. Il na un tems de parler , disoient-ils, comme il y a un

tems de se taire; & l'on peut dire Jaxs exageration , qu'on a pů li- que jamais il ne fut plus neceßaire de rompre le filenDéfenfe.com

ce, que dans les circonstances presentes. bien it eft in- .Ainsi ces Esprits opiniâtres se croyant dispenjuste & tyran- fez du filence, qu'ils avoient tant de fois promis, poler ainsi in- tentoient par roures sortes de voïes de révolter les differemment fideles contre leurs Pasteurs, & de faire passer le à toutes fortes Formulaire pour un joug trés-injuste , & pour une l'obligation de tyrannie des confciences, croire, & d'af.

Il étoit donc de la fagesse & de la charité du avec ferment grand Pape, qui remplit fi dignement la Chaire

les du parti.

b On voit allez , par ce

re dans cette

firmer même

« AnteriorContinuar »