Imágenes de páginas
PDF
EPUB

pas

ne part,& que comme tout s'étoit fait fans fa partici-
violé les loix de fa patrie; qu'il
pation, il n'avoit
prioit donc le fénat de le rétablir, & de lui rendre fes
bonnes graces. Sa fainteté obtint ce qu'elle deman-
doit; Amulio fut non-feulement rétabli dans fes
honneurs, mais la république lui fit encore un pré-
fent de cinq cens écus d'or.

En 1561. le pape nomma Amulio au cardinalat à son insçû. Mais dès que celui-ci l'eut appris, craignant encore d'irriter le fénat de Venife, il refufa Phonneur que Rome lui offroit, & il ne fe rendit qu'après un commandement exprès du pape. Ce qu'Amulio avoit prévû, arriva : La république de Venife vivement piquée de fon acceptation, s'éleva contre le nouveau cardinal, comme contre un infractaire des loix de sa patrie, & fit tomber même le poids de fa colere fur fes parens, fans que les follicitations du pape puffent l'adoucir. Amulio n'en eut pas moins de zéle pour le fervice de fa patrie ; & le pape pour le dédommager des chagrins que celle-ci lui causoit, le fit peu après évêque de Rieti & bibliothecaire du palais apoftolique ; & on lui commit le foin de veiller aux inondations du Tibre. Il fut choisi pour recevoir Abdielu religieux de l'ordre de faint Pacôme, & patriarche des Chaldéens aux Indes orientales, auquel il rendit de très-bons offices, lorfqu'il vint prendre le Pallium à Rome. Pie IV. nomma Amulio avec les cardinaux Moroné & faint Clement, pour dreffer la conftitution, qui défendoit aux nonces du S. fiége, de folliciter des lettres de recommandation auprès des princes pour obtenir des dignitez ecclefiaftiques. Enfin il fut fi

Tome XXXV.

H

A N. 1570.

fort estimé du sacré college, qu'on parla de le faiAN. 1570. re fucceder à Pie IV. dans le conclave où Pie V. fut élû, & auquel il affifta : ce fut sous le Pontificat de ce dernier pape, qu'il mourut à Rome un lundi 13. de Mars 1570. âgé de foixante-cinq ans. Son corps qu'on dépofa dans l'église de faint Jacques des Efpagnols, fut enfuite transporté à Venife & inhumé chez les Cordeliers: on a de lui plufieurs lettres,des difcours latins & italiens, & un traité du genre fublime dans le discours. Il fonda à Padouë un college avec douze places pour douze jeunes nobles Venitiens, aufquels on devoit donner tous les ans soixante ducats pour leur entretien.

Ubert. Foliel in

Aubry bift, des

Le troifiéme fut Jean-Baptifte Cicada, Genois, né le 27. de Mai 1510. neveu d'Edouard évêque de Sagon dans l'ifle de Corfe, dont l'évêché ruiné par les Pirates a été transferé à Calvi. Cicada après elog. clarorum Li- avoir achevé le cours de fes études, & s'être perfectionné dans la fcience du droit civil & canonique, vint à Rome fous Paul III. qui le fit d'abord réferendaire des deux fignatures; enfuite en 1539. Pierre-Paul Parifio aïant été élevé au cardinalat, il fut fait procureur fifcal, puis auditeur de la chambre apoftolique, où il eut pour vicaire Hugues Buoncompagnon, qui fut depuis cardinal, & enfuite pape; par toutes ces charges, Cicada parvint à l'évêché d'Albenga aux frontieres de la Ligurie, & jouit de cette dignité depuis l'an 1544. jusqu'en 1560. Il affifta au concile de Trente; & Jules III. en 1551. le mit au nombre des cardinaux-prêtres avec le titre de faint Clement, & l'honora de la légation de la Campanie, où il eut pour vice-légat le

XLIII. Mort du cardi

nal Cicada.

Ciacon, ut fup.

tom. 3. pag. 779. & feq.

gurum.

cardinaux.

[ocr errors][merged small]

papau

même Buon-compagnon. Pie IV. élevé à la
té, le nomma pour examiner les décrets du concile A N. 1570.
& les faire exécuter, & le mit à la tête de l'inquifi-
tion: il fut emploïé à terminer le differend furvenu
entre ce pape & l'empereur Maximilien, à l'occa-
fion du ferment que fa fainteté vouloit exiger de ce
prince ; il eut l'administration de plusieurs églises;
il fut évêque de Sabine, protecteur des religieux
du mont Olivet, & après avoir affifté aux élections
de Marcel II. Paul IV. Pie IV. & Pie V. il mourut
un famedi matin 12. d'Avril, & fut inhumé dans
l'église de fainte Marie du peuple.

XLIV.
Mort du cardi-

ni.

Bembo epift. lib.

Le quatrième, fut François Pifani, Venitien, dit le cardinal de Venife: il étoit fils de François Aloyfe nal François PifaPifani, procurateur de faint Marc. Sur les inftan- Ciacon. ibid. ut ces de Leonard Lauredano, doge de Venife, il ob- up. tom. 3. pag. tint de Leon X. la pourpre Romaine affez jeune ; il 412, étoit auparavant protonotaire apoftolique, & de- 15. epist. 39. vint à la fin doïen des cardinaux, & fucceffivement évêque d'Albano, de Tufculum, de Porto & d'Oftie : il fut cardinal pendant cinquante-trois ans ; il adminiftra l'église de Padouë, qu'il rétablit depuis fes fondemens, & couronna les papes Marcel II. & Paul IV. Il n'abandonna point Clement VII. lorfque la ville de Rome fut prife par les imperiaux en 1527. il s'enferma avec lui dans le château S. Ange, jufqu'à ce qu'on en vint à une compofition. Pilani fut un des ôtages; on le conduifit à Naples, où il demeura dix-huit mois enfermé dans la citadelle: il fit préfent de quatre mille ducats à la république de Venife, quand les Turcs lui eurent déclaré la guerre. Il fut auffi archevêque de Narbonne, com

me on le voit par les actes d'un concile provincia AN. 1570. tenu en cette ville au mois de Décembre 1551. &

:

auquel préfidoit Alexandre Zerbinette fon grand-
vicaire il mourut à Rome le 29. de Juin 1570. fon
corps fut porté dans l'églife de faint Marc, & inhu-
mé proche la grande porte.

XLV.
Mort du cardi-

nal Louis Pifani.

tom. 3. pag. 949.

in hift. Vener.

cardinaux.

Le cinquième enfin, étoit neveu du précedent Louis Pisani, auffi Venitien, & évêque de Padouë Ciacon, ut fup. par la démission de fon oncle en 1548. Il gouverna Franc. Sanjovinus cette églife tant qu'il vécut avec beaucoup de fagef Aubery hift. des fe & de prudence. Pie IV. le fit clerc de la chambre apoftolique, enfuite préfident, & à la recomman dation du cardinal fon oncle, qui étoit alors doïen du facré college, il fut créé, quoiqu'absent, cardinal du titre de faint Vital, dans la promotion de l'année 1565. Comme il portoit le même nom que fon oncle, pour le diftinguer, on le nomma le cardinal de Padouë, parce qu'il en étoit évêque : il affifta au conclave pour l'élection de Pie V. fous le pontificat duquel il mourut à Venise le 31. de Mai 1570. n'aïant que quarante-cinq ans : fon corps inhumé dans l'églife de Nôtre-Dame de graces, devant le maître autel.

fut

On compte auffi quelques auteurs ecclefiaftiques morts dans cette même année; entr'autres les deux freres Jean du Tillet, originaires d'Angoulême, tous deux nommez Jean, & tous deux morts dans San- Marth. in la même année; l'aîné le 2. d'Octobre, & le cadet

XLVI.

[ocr errors]

elog. lib. 2.

Poßevin in ap le 18. de Novembre 1570. L'aîné fut greffier en

parat, biblioth.

des auteurs eccle

Dupin biblioth. chef du parlement de Paris : charge qui a été fiaft. tom. 16. in pendant longtems comme héréditaire dans fa fa4. pag. 102. & mille. Il avoit fait de grandes recherches fur l'hif

103.

Mort des freres

Jean du Tillet.

De Thou hift. Ab.

47 pag. 664. versùs finem.

[ocr errors]

toire de France; mais il s'eft rendu furtout illuftre

par les memoires qu'il a donné fur les libertez de A N. 1570. l'églife Gallicane, qui ont été imprimez à Paris en 1594.'

L'autre frere auffi nommé Jean du Tillet, cadet du premier, prit le parti ecclefiaftique, & fut d'abord nommé à l'évêché de faint Brieux en Bretagne par Henri II. en 1553. mais en 1567. il fut transferé à celui de Meaux : quoiqu'ils euffent eu l'un & l'autre dans leur jeuneffe Calvin pour précepteur, ils vêcurent tous deux très-bons catholiques. L'évêque a même composé plufieurs ouvrages contre les miniftres de la prétendue réforme; les principaux font, un traité de la religion Chrétienne, imprimé en 1559. une réponse aux miniftres de la nouvelle églife, imprimé en latin en 1564. & en François en 1565. un avis aux gentilshommes féduits, imprimé en 1567. un traité fur le fymbole des Apôtres, des douze articles de foi, Paris 1566. Il a encore donné une édition des canons des Apôtres, & de treize conciles en grec, Paris 1540. une édition de l'évangile de faint Mathieu en hebreu, avec la verfion latine, imprimée à Bafle en 1552. Les œuvres de Lucifer Cagliari, Paris 1568. l'exhortation à la pénitence de faint Pacien évêque de Barcelone, Paris 1558. & les livres carolins en 1549. fous le nom d'Eliphilus. Il a auffi fait une chronique des rois de France depuis Pharamond, jusqu'à la premiere année du regne de Henri II. en 1547. qui parut d'abord en latin, & qui fut enfuite mise en françois, & continuée jufqu'en 1604. elle a été imprimée avec le recueil concernant les rois de Fran

« AnteriorContinuar »