Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Rome, 264. La reine d'Angleterre lui
fait faire un fervice à Londres, là-
même.
Charles Borromée (faint) Pie V. fait re-
chercher ceux qui avoient attenté à la
vie, 48. Le faint prélat s'oppofe for-
tement à leur punition, 49. Il vifite
les cantons Suiffes catholiques, & le
bien qu'il y fait, so, & 51. Il deman-
de au pape quelques-unes des maifons
des Humiliez, 53. Il les deftinoit à
l'entretien de fes colleges & de fes fé-
minaires, là-même. Il établit un colle-
ge des Jefuites à Brera, là-même. Et
un autre college pour les Suiffes, là-
même. Il fait un voïage à Rome, &
revient à Milan, 253. Il fe démet de
la grande pénitencerie en faveur d'Al-
dobrandin, 254. Il obtient du pape la
faculté d'emploïer le revenu d'une ab.
baïe pour fonder un college aux Je-
fuites, là-même. Il tient fon troifiéme
concile provincial, 253. Ses broüille-
ries avec le gouverneur de Milan, 255.
Il le déclare excommunié avec d'au-
tres, 257. Il fonde le college des no-
bles à Milan, 290. Reglemens fages
qu'il y établit, & qu'il y fit obferver,
la-même. Ouvrage qu'il fit compofer à
ce fujet, 291. Ses lettres paftorales
pour faire obferver le jeûne de l'avent,
là-même. Son attention à faire obfer-
ver celui de carême, 292, Vifite qu'il
rend au roi Henri revenant de Polo-
gne; & ce qui fe paffa dans cette vifite,
292,293. Son ordonnance pour la
fanctification des fêtes, 293, & 294,
Son arrivée à Rome pour le jubilé,
194. Réception que lui fit le pape,
là-même. Piété avec laquelle il fe pré-
pare à gagner l'indulgence, 295. Avis
falutaires qu'il donne au fouverain pon-
tife, là-même. Son départ de Rome
pour revenir à Milan, 296. Il prédit
la pefte en Italie, 3 25. Son zéle à fe-
courir les peftiferez, 326. Il rejette le

[ocr errors]
[ocr errors]

confeil de ceux qui lui propofent de
fe retirer, 327. Proceffions qu'il or
donne, & où il affifta en pénitent,
330. Il vifite les lieux de fon diocéfe
infectez de pefte, 331. Il tient fon
quatriéme concile à Milan, 332. Dou-
leur de fon peuple au faux bruit de
fa mort, 390. Il publie le jubilé dans
fon diocéfe, là-même. Actions de gra
ces qu'il fait rendre à Dieu pour la
ceffation du mal, 391. Il entreprend
d'abolir les profanations du carnaval,
là-même. Il veut faire commencer le
carême au premier dimanche, là même.
Dieu l'éprouve par de nouvelles perfé
cutions, 392. Les magiftrats envoient
des plaintes contre lui au roi d'Espagne,
393. Libelles injurieux & pleins de
calomnies répandus contre lui, là-mé
me. Il envoie Bafcapé à Rome & à la
cour d'Efpagne, là-même. Lettre pafto-
rale à fon peuple contre le carnaval,
460. Autre lettre contre les fpectacles,
461. Il tient fon cinquième concile à
Milan, 462. Il fait la tranflation des
corps de S. Nazaire & d'autres, 465.
Fondation qu'il fait d'une maison pour
les filles débauchées qui vouloient fe
convertir, 466. Il procure aux Suiffes
& aux Grilons un nonce apoftolique,
là-même. Le gouverneur travaille à le
décrier, 467. Il prend la réfolution
d'aller à Rome, 468. Il y arrive, &
réception que le pape lui fait, là-même.
les
Sa fainteté veut qu'il
mange tous
jours à fa table, 469. Grands biens
qu'il fait dans fon diocéfe à fon te
tour, là-même. Il eft confulté par plu
fieurs évêques d'Italie, là-même. Soa
application à entretenir fon peuple
dans la piété, 5'57. Il tient fon fixie-
me concile provincial avec, neuf évè
ques,
là même. Ses ftatuts & les dé
crets, 559. Il fe retire dans un lieu de
dévotion au diocéfe de Novarre,657
La fiévre l'y failit, & le fait revenir

lais,

à Milan, 658. Il meurt, son testament zas au roi , & la réponse, 442, suiv.
& ses funerailles, 659,0 660. Ses Demandes au clergé de la part du roi,
ouvrages, 661. Auteurs qui ont écrit 446. Differentes résolutions prises
sa vie,

662 dans cette assemblée, 449. Arrêt du
Charles duc de Lorraine, interdit la reli- parlement pour défendre aux évêques

gion Protestante de ses états, 177 députez de l'assemblée de sortir de la
Charles, cardinal de Lorraine. Voyez Lor- ville , 454. Et qui ordonne que les
raine.

évêques en chemin seront arrêtez, .
Charon , prévóc des marchands tient une même. Le clergé consent à continuer

assemblée à l'Hôtel-de-Ville, 146. In- le païement des rentes pendant dix
dique , que la volonté du roi est qu'on ans ; & par là le peuple est appaisé, .
extermine l'amiral , -ncême. Et qu'on même. L'évêque de S. Bricux député
falle la même chose des autres Calvi- au roi , & son discours , 449. & suiv.
nistes , 147. Il marque le signal du Conditions ausquelles le clergé accor-
massacre par le son de la cloche du pa- de le don gratuit, 452. Réponse du

-même.

roi à ses propositions , 453. Tumulte
Charpentier , accompagne Pompone de au sujet du refus que fait le clergé de

Belliévre en Suiffe , 179. Ecrit pour parer les rentes, 454. Autre allem-
justifier le massacre de la S. Barthele- blée du clergé à Paris en 1581.552
mi,

180 Discours de l'archevêque de Bourges
Châtillon, (Oder de ) cardinal , apostat , au roi, 552,855 3. Il presse fort sa

& frere de l'amiral de Coligni; la mort majesté de publier le concile de Tren-
près de Contorberi en Angleterre, 103

-même. Et de rétablir les ancien-
Châtre ( Claude de la ) commande le lié- nes élections, 55 3. Réponse du roi aux

ge de Sancerre, 210. Ne peut rédui- demandes des dépurez, 55s. Autre
re les Calvinistes qui occupoient cette assemblée à saint Germain des Prez à
place,

Paris, 615. L'archevêque de Bourges
Chavagnes puni du dernier supplice, 183 encore député pour faire des remon-
Chevalet, traité de Maggius sur cet ins- trances au toi , là-même. Requête qu'il
trument de supplice,
196 présente à la majesté,

617
Chypre, (ille de ) les Turcs l'assiégent, Cloches , analyse d'un traité de Maggius
& s'en rendent maîtres, 68. Genero- sur ce sujet ,

197
fité d'une dame de cette ille , 69. Cochin , ( roi de ) fon ambassade au pa-
Cruautez inoüies d'Amurat fur Braga. pe , 362. L'ambassadeur tombé malade
din. Voyez Bragadin.

en chemin, ne peut arriver à Rome ,
Ciaconius , ( Pierre ) prêtre Espagnol, au- -même. Il envoie au pape les lettres
teur ecclesiastique, son hiftoire, la de fon maître,

La-même.
mort & ses ouvrages, 542,8 543 Coconas , ( comte de ) Milanois , arrêté
Cicada , ( Jean-Baptiste) Genois , son his- par ordre du roi , 262. Interrogé &
toire & sa mort,

appliqué'à la question, -même.
Citeakx , ses religieux réformez par une Coligni ( amiral de ) se trouve au fynode
bulle de Pie V.

47 de la Rochelle , 88. Il part & viene
Clergé de France, demande au roi per- trouver le roi en Brie, 107. Accuëil

million de s'assembler, 440. Sur sa gracieux qu'on lui fait à la cour , là-
permiflion, on s'assemble à Melun, mêms. Le roi lui fait compter cent mil-
443. Remontrances de l'évêque de Ba- le francs , là-même. On lui rend fa

ܐܐܐ

$8,859

placé parmi les maréchaux de France,
108. Artifices de la cour pour le faire
périr, 134. Sa trop grande fécurité,
là-même. On réfout dans un confeil
qu'il faut le tuer, 135. On tire fur lui
un coup d'arquebuse, dont il est bles-
fé, 136. Il demande à parler au roi,
qui lui rend vifite, 139. Difcours qu'il
tient à fa majefté, 139, & 140. Me-
fures qu'on prend pour l'affaffiner dans
fa maifon, 146.& fuiv. Coffeins force
les portes, & conduit les affaffins,
150. Un nommé Behem lui donne le
premier coup, 151. Les autres après
l'avoir percé de plufieurs coups de poi-
gnard, le jettent par la fenêtre, là-
même. Le duc de Guife infulte à fon
cadavre, là-même. On coupe la tête
qu'on porte au roi, & fon
corps
à
Montfaucon, 152. Le duc de Mont-
morenci le fait ôter de nuit, & enter-
rer à Chantilly, là-même. Sa maifon
eft pillée, fon argent & fes meubles
enlevez, là-même. On publie qu'il
avoit formé une confpiration contre
le roi, 152. Le roi envoie à Châtillon
pour le faifir de fa femme & de fes
enfans, 164. Son fils aîné s'étoit fau-
vé, les autres pris & conduits à Pa-
ris, 165. Le parlement de Paris rend
un arrêt contre fa memoire, 182. On
attache fon effigie au poteau, où fu-
rent pendus Briquemaut & Chava-
gnes,


roïaume, là-même. Il ne laiffe pas de
fe trouver à la diéte de Cracovie, 220.
Son difcours dans la diéte pour l'élec
tion d'un roi, 223. Bruit qu'il y cau-
fe, & le Palatin de Sandomir en eft
choqué, 224. Instances des héretiques
au fénat pour éloigner ce cardinal,
2 2 9. Il fe retire volontairement à
Scharnavicia, là-même. Son retour en
Italie après l'élection, 234. Il laiffe
fon fécretaire Gratiani en Pologne,
jufqu'à l'arrivée du nouveau roi clù,
235. La mort de ce cardinal, fes di
vers emplois & fon éloge, 662
Conclave pour élire un fucceffeur à Pie

130

V. 128. Ce conclave ne dure qu'un
jour pour l'élection du cardinal Buon-
compagno, qui prend le nom de Gre
goire XIII.
Concorde, livre des Lutheriens qu'ils font
imprimer, 495. Voyez Lutheriens.
Conde ( prince de) raifons qui le fauve-
rent du maffacre, 143. Difcours que
le roi lui tient pour l'obliger à quitter
fa religion, 155. Réponie ferme de
ce prince, 156. Le roi le menace de
mort, s'il ne change pas dans trois
jours, 157. Inquiétudes qu'il caufe a
roi fur la fermeté, 173. Remontran
ces de fa majesté à ce prince, la-meme.
Réponse de Condé à ces remontran
ces, 174. Abjuration qu'il fait du Cal-
vinifme,

176
Pie V. or

le
184 Confraternitez que
pape
donne aux évêques d'établir dans leurs
diocéfes,.

84

Conftantinople, fucceffion de fes patrat

209

Cologne. Voyez Truchfés.
Colonne, (Marc Antoine) part qu'il a au
gain de la bataille de Lepante, 82.
Magnificence avec laquelle il eft reçû
à Rome,
là-même.
Commendon (cardinal de ) confirmé
Gregoire XIII. dans la légation de Po-
logne, 132, Sollicite la couronne de
Pologne pour l'archiduc Ernest, 217.
Gagne deux principaux Lithuaniens,

par

ches,

Contarelle (Matthieu ) fait cardinal par

6:9

Gregoire XIII.
Corchevic, feigneur Lithuanien, abjure
l'hérefic, 218. Le cardinal Commer
don le réconcilie à l'églife, là-
Cordeliers partagez fur le ferment que les
états géneraux exigeoient dans les Pa
Bas, 400. Les magiftrats font arrête

Radzivil & Corchevic, 219. Les hé-
retiques veulent l'obliger à fortir du

dear

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

400

193

deux des plus féditieux, là-même. On
les punit du dernier fupplice, là-même.
Les recherches qu'on fait de ces peres
leur caufent du chagrin,
Corgnia (Fulvio de la ) cardinal, son his-
toire & la mort,
Gos
Cornaro (Louis) Venitien, cardinal, fon
hiftoire & fa mort,
655
Correggio, (Jerôme de) cardinal, fon
hiftoire & fa mort,
Coffé (Artus de) envoïé par le roi à la
Rochelle, 90.Sujet de ce voïage, & ce
qu'il y propofe aux Calviniftes, là mê-
me. Sa réponse à leurs plaintes, 94. Il
eft fait maréchal de France, & eft ar-
rêté par ordre du roi, 262. Il eft élar-
gi pour travailler à rétablir l'union en-
tre le roi & le duc d'Alençon, 307
Coffeins, grand ennemi de l'amiral, vient
à fon logis, & le fait poignarder, 145.
151. Il prend fes papiers, & les
porte à la reine mere,
152
Coffobuti, répond aux demandes des Evan-
geliques à la diéte de Warfovie, 230
Covarruvias, (Diego de ) jurifconfulte
Efpagnol, fon hiftoire, fa mort & fes
ouvrages,
388. 389
Crato. (prieur de) Voyez Antoine.
Créange (baron de) beau-frere de Geb-
hard Truchfés, archevêque de Colo-
gne, cité à comparoître, 593. Il ne
paroît point, & eft condamné, là-mê-
me. Il affemble des troupes & ravage
autour de Cologne,
593
Crequy, (Antoine de) cardinal, fon hif
toire & fa mort,
Cribelli, (Alexandre) cardinal, fon hif-
toire & fa mort,
275.276
Cunerus Petri, adverfaire de Michel Baïus,
l'attaque dans une these fabbatine, 29.
Son hiftoire, fa mort & les ouvra-
ges,
508
AMVILLE, (Henri de Mont-

275

D

maître, 213. Il confent que les Cal-
viniftes s'aflemblent à Milhaud, 24).
Il ne peut convenit avec eux ; ce qui
fit reprendre les armes, là-même. Les
Rochelois lui envoient des députez,
305

Danés, (Pierre) demande aux états de
Blois de fe démettre de fon évêché en
faveur de Genebrard, 377. Sa deman-
de eft rejettée, là-même. Son histoire
& fa mort, 386. On a peu d'ouvrages
de lui, 387. On l'a crû auteur du trai-
té des rites latins de l'églife, qu'on at-
tribuë communément à Duranti, là-
même.

David, fameux ligueur, porte au pape
le projet de la ligue, 349. Veut
engager fa fainteté à lui donner fon
approbation, là-même. Memoire qu'il
préfente, & ce qu'il contenoit, 350
Davidis (François) renouvelle en Tran-
fylvanie les dogmes impies d'Arius &
des Unitaires, 407. Il foutient fes im-
piétez dans le fynode de Torde, 408.
Faufte Socin ne peut rien gagner fur
fon efprit, là-même. Davidis accufé
devant le prince de Tranfylvanie, 409.
Il eft renfermé dans un château où il
prononce une infinité de blasphêmes
contre Jefus Chrift, 409. Il meurt
dans fes horribles fentimens, là-même.
Il étoit un des plus fameux héros des
Sociniens, 410. Quels ont été fes
ouvrages,
là-même.

Davidson, envoïé de la reine Elifabeth
aux Gantois, 404. Il les exhorte à fe
foumettre aux états géneraux, là-mê-

me.

Dauvet (fieur d'Avennes) député au roi
par les Calviniftes, 302. Ses deman-
des, & la réponse que lui fit le roi,
302.& 303
Delfino, (Zacharie) Venitien, cardinal,
fon hiftoire & fa mort, 607. & 608

>

healt

Lez lackin

es migh

mieres en Languedoc, & s'en rend
Tome XXXV.

• 431. Il eft déclaré traître à fa
Rrrr

ham,

[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

& fon retour en Angleterre, 493
Drefde en Mifnie, les Lutheriens y tien-

Autre édit de pacification très-favora
ble aux Calviniftes, 377. Avec quels
plaudiffemens ils le reçoivent, 380
app
Elifabeth, reine d'Angleterre, envoie le
comte d'Ormond en Irlande pour ap-
paifer la révolte, 1. & 2. Elle rente inu-
tilement de calmer les troubles d'E-
coffe, 2. Elle fait couper la tête au duc
de Nortfolk, 3. & 105.Elle fait ferrer
plus étroitement Marie, reine d'Ecof-
fe,
là même. Le pape Pie V. l'excom-
munie; ce qui attire la perfécution des
Catholiques, 3. 5. Le roi de Fran-

ce lui fait demander la liberté de Ma-
rie, reine d'Ecoffe, & fa réponse à cet-
te demande, 6. Propofitions réduites
en quinze articles, qu'elle envoie à
Marie, 7. Réponse de la reine d'Ecof-
fe, 8. Négociation du mariage d'E-
lifabeth avec le duc d'Anjou, 103.
Perfécution des Catholiques dans fon
roïaume, 104. Elle déclare les Jefui-
tes criminels de leze-majefté, la-me-
me. Elle reçoit beaucoup de Calvinif
tes échappez au maffacre de la S. Bat-
thelemi, 172. Elle fait faire un fervi
ce dans Londres pour le roi Charles
IX. 264. Elle envoïe complimenter le
roi de Pologne arrivé en France, 267.
Elle perfécute de nouveau les Catho-
liques, & les raisons, 380. & 381.
Elle apprend que plufieurs prêtres font
paffez de Rome & de Douai dans fon
roïaume, & ordonne qu'on fe failife
d'eux, 491. Son édit contre les Ca-
tholiques, 492. Elle continuë de per-
fécuter les prêtres & les religieux, 519,
Conjuration contr'elle, 652. Parr, à
cette occafion eft arrêté & mis à la tour,
653. Il eft condamné à mort, 654. La
reine fait des ftatuts pour arrêter les

nent un fynode, 85. On y dreffe une
confeffion de foi contre les Ubiquitai-
res, là-même. Ce qui y fut décide, là-

même.
Dudith (André) accompagne l'ambaffa-
deur de l'empereur à la diéte de War-
fovie, pour l'élection d'un roi, 226.
Raifon pourquoi il ne fut pas lui-mê-
me ambaffadeur,
là-même.
Dufon du Vigean envoïé aux Rochelois.
par le roi, 185. Ils ne veulent pas
le
recevoir dans leur ville, là-même.
Durand (Jacques) envoïé à la Rochel-
185
Duras (Jean Durfort, feigneur de ) en-
voïé à Rome de la part du roi de Na-

le,

varre.

190

E

conjurations,

COSSE, on y travaille en vain au

Marie, 2. On y

agit plûtôt contre cette reine, 106.
L'archevêque de S. André, fon parti-
fan, eft arrêté & pendu, là-même. L'on
en vient à une guerre ouverte,
où le
viceroi eft bleffé, 107. Il meurt de fes
bleffures,
là-même.
Eder, (Georges) jurifconfulte Allemand,
fon hiftoire & fa mort,
509
Edit de la paix avec les Calviniftes, & fes
articles, 15.& fuiv. Il eft publié dans
tontes les cours du roïaume, 23. On
la publie auffi à la Rochelle, là-même.

la-même.
ecclefiaftique, fon

Emotte (Pierre) auteur
hiftoire & fa mort,

907.85508
Efdiguieres (de Bonne de 1) chef de
l'armée Proteftante après la mort de

« AnteriorContinuar »