Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

inort,

gieux Dominiquain; fon hiftoire & fa
506,507
Blois, Henri III. y convoque les états
géneraux du roïaume, 352. L'ouver-

ture en eft fixée à la mi-Novembre,
là-même. Lieux affignez aux trois états,
353. Le roi en fait l'ouverture, & fon
difcours, là-même. Autre difcours du
chancelier de Birague à ces états, 355.
Ces états prétendent juger, fans que
le roi puiffe les contredire, 356. Ré-
ponse du roi à cette prétention, 357.
Les états déliberent fur l'article de la
religion, 358. On l'y prie d'interdire
toute religion, hors la Catholique,
359. On refufe audience aux députez
du roi de Navarre & du prince de
Condé, 360. Les états députent à ces
deux princes, & au duc de Damville,
361. Les Guifes y font demander la
publication du concile de Trente, 376.
Demandes des états au roi au fujet de
la religion, 377. On lui demande auffi
qu'il réduife le nombre de ses confeil-
lers,
là-même,
Blandrat (George) chaffé de Genêve,
vient en Transylvanie, 407. Il écrit à
Faufte Socin, pour le prier de venir à
fon fecours, 408. Celui-ci arrive, &
loge avec Davidis, là-même. Blandrat
époufe les fentimens de Davidis, là-m.
Bobba, (Marc-Antoine) cardinal; fon
hiftoire & fa mort,
312
Bodin. Son oppofition à l'avis du clergé
dans les états de Blois, 359. Il refuse
d'être député au roi de Navarre, 361
Boetie (Etienne de la) auteur de l'Au-
thenoticon,
245

a ta

yea! 1.

Tuli 6

shar

Jochran

Bolognetti (Albert) chargé par le pape de faire la vifite des diocéfes de la république de Venife, 471. Le fénat s'y oppofe, prétendant que cette vifite doit être faite par les évêques, là-m. Cette affaire s'accommode, & à quelles conditions, là-m. Bolognetti eft fait cardinal par Gregoire XIII. 609 Tome XXXV.

Bonhomme, (Jean-François) nonce apol
tolique chez les Suiffes & les Grifons,
467

Borgia, (François de) troifiéme géneral
des Jefuites; fa mort, fon hiftoire &
fes ouvrages,
203, & fuiv.
Bofco, le pape Pie V. y fonde un monaf-
tere de religieux de S. Dominique, 84
Botelot, (Edmond) frere du comte d'Or-

mond, entreprend de rétablir la religion Catholique en Irlande, 1, & 2 Boulogne, fon église érigée en Métropole & en archevêché par le pape Gregoire XIII. 429,572. Le cardinal Paleotte fut fon premier archevêlàm

que,

Bourbon (cardinal de ) indique un concile

533

à Rouen,

608

55

600

Bourbon Vendôme, (Charle de) archevê-
que de Rouen promû au cardinalar par
Gregoire XIII.
Bourdaifiere (Philibert Babou de la) car-
dinal; fon hiftoire, fes divers emplois,
& la mort,
Bourdeaux, concile que l'archevêque
tient dans cette ville,
Bourges. L'archevêque de cette ville y
tient un concile, 621. Ses reglemens
compris en quarante-fix articles, ibid.
· Seq.
Bragadin, commande dans Famagoufte
affiégée par les Turcs, 71. Son difcours
aux habitans & aux foldats fou-
pour
tenir le fiége, là-m. La ville fe rend,
& Bragadin eft préfenté devant Mufta-
pha, qui le fait écorcher tout vif, 72,

fuiv. Il fait remplir fa peau de paille, pour être portée par toute la ville, 75. Il envoïe fa tête à Conftantinople, làm Brentius (Jean) auteur Lutherien; fon hiftoire, fa mort & les ouvrages, 63, "Briçonnet (Magdeleine) veuve du fieur fuiv. d'Yverni, fe déguile pour le fauver du maffacre de la S. Barthelemi, 158.

Elle eft reconnue & affommée à coups de croc, 159. Sa fille eft épargnée à caufe de fa grande jeuneffe, là-même. Briquemant puni du dernier fupplice,

612

183. Il refufe d'avouer la conjuration dont on accufoit Coligni, là-même. Brovvniftes, fecte dont Robert Brown fut le chef, Buchanan (George) Ecoffois ; fon hiftoire & fa mort, $79. Ses ouvrages, & éloges de fa paraphrafe des pfeaumes 380 Bulle de Pie V. qui excommunie la reine Elifabeth. Voyez Pie V. Impreffion qu'elle fait fur l'efprit de beaucoup de feigneurs, Bullinger (Henri) miniftre de Zurich,

en vers,

S

écrit à Theodore de Beze touchant le fynode de la Rochelle, 89. Leur difpute touchant la préfence réelle, làmême. Son hiftoire, fa mort, & les ouvrages, 316, & suiv. Buoncompagno (Philippe) fait cardinal par Gregoire XIII.

192

C

de & la Frife s'y conforment, là-même.
La province d'Utrecht & la Gueldre
la refusent, 568. On propofe le nou-
veau calendrier dans la diéte d'Auf-
bourg, là-même. L'électeur de Saxe
s'oppose à la réception ; & fes raisons,
568. Les Grecs fchifmatiques refufent
de s'y foumettre, 570. On le reçoit
dans la Luface, $71. Deux écrits con-
tre le fyftême de Lilio, refutez. par
Clavius, là-même. La faculté de théo-
logie de Paris confultée sur cette ré-
forme, 579. Le calendrier eft reçû en
Allemagne, 596. Précaution des Pro-
reftans pour n'en recevoir aucun préju-
dice,
597

Calvinistes députent à Charles IX. & lui
propofent la paix, 12. Refus qu'ils
font des conditions, & leur apologie,
13. Elle eft néanmoins concluë: &
édit du roi à ce fujet, 15. Conditions
qu'on leur accorde, & articles de cette
paix, 16. Lieux où l'exercice de leur
religion eft accordé, 17. Défenses qui
leur font faites, 18, & fuiv. Ils tien-
nent un fynode à la Rochelle, 87.On
y examine fi dans l'euchariftie on parti-
cipe à la fubftance de J. C. 88. On y
approuve ce terme, & comment on
les
l'explique, là-même. Plaintes que
Zuingliens & des Calvinistes de France
font fur ce décret, 89. Ils en écrivent à
Theodore de Beze, là-même. Ceux de
la Rochelle préfentent leurs griefs aux
députez du roi, 91. Leurs plaintes fur
la conduite qu'on a tenue à leur égard,
91, 92. Ils demandent qu'on laiffe
à la reine de Navarre la joiffance de
Leictoure, & qu'on leur rende Auril-
lac, 92. Autres fujets de plaintes qu'ils
font encore, 93. Réponse
fait le maréchal de Coffé,
94. Leur
replique aux raisons de ce maréchal,
95. Ils députent en cour Teligni, Bri-
quemaut & Cavagnes pour remercier
le roi, 96. Révolte contr'eux à Rouen

leur que

C

ALENDRIER. Tentatives de
plufieurs papes pour le réformer,
561. Auteurs qui avoient déja écrit sur
cette réforme, 562. Sixte IV. l'avoit
entreprise auffi-bien que Leon X. là-
même. On y travaille après la premie-
re publication du concile de Trente
là-même. Gregoire XIII. l'entreprend
& confulte les plus habiles aftronomnes,
563. Partage de fentimens fur cette
réformation, là-même. On adopte le
fyftême de Louis Lilio medecin, 564.
Expofition de ce fyftême, en rétablif-
fant l'équinoxe au 21. de Mars, 565.
Retranchement qu'on fait de dix jours,
ordonné par une bulle, 566. On ob-
ferve d'abord cette réforme en Italie,"
& quelque tems après elle eft reçûë en
France, 567. Les Païs-Bas, la Hollan-

[ocr errors]

& à Orange, 96, 97. Ils envoïent y tient , est partagée pour

pour la guerre ou de la Rochelle des députez au roi, la paix, 305. Cinquiéme édit de

pa100. Demandes qu'ils lui font, 101. cification en leur faveur , 335. Ils en Leurs chefs font très - gracieusement obtiennent une autre qui modifie les reçûs à la cour , 108. Projet qu'on précedens, 377, 378. Combien il prend de les massacrer tous , 134. On

leur étoit favorable sur les mariages, commence par l'amiral de Coligni, qui -même. On leur accorde huit places n'est que blessé, , 136. Conseil secret

de sûreté pendant quatre ans, 379. des seigneurs Calvinistes après cet at- Cet édit est reçû avec applaudissement, tentat , 14). Avis du vidame de Char- 380. La faculté présente une requête tres , qui n'est point suivi , 142. La au roi contre les Calvinistes, 385. Acreine mere veut qu'on les extermine cord fait avec eux en Languedoc & en tous sans exception , 143. Moïens Dauphiné, 411. Guerre entr'eux & qu'on emploïe pour les attirer auprès les Catholiques dans le comtat d'Avide la maison de l'amiral, 144. Com- gnon, 413. Traité qui finit cette guerment ceux du fauxbourg S. Germain se re, -même. Ils viennent un synode fauvent, 148, 157. Dans tous les national à sainte Foi , 421. Concluquartriers on anime le peuple contre

fion du traité fait à Nerac, 436. Le eux , 152. Differentes villes où ils sont roi de Navarre recommence la.

guermassacrez, 168. Nombre de ceux qui re, & prend Cahors , 496. Les Calvifurent tuez dans les provinces , 169. nistes tiennent un synode à la RochelCruautez qu'on exerce contr'eux en le ,

538 Provence & en Dauphiné, -même. Camaldules. Le pape Gregoire XIII. acLes restes des Calvinistes se retirent en corde à leur géneral la permission de differens lieux, 172. Edit du roi pour conferer les ordres mineurs, ogo leur sûreté, 185. Ils soutiennent le sié- Camerarius, ( Joachim ) son histoire, la ge de Sancerre, 219. Le roi leur ac- mort, & les ouvrages,

2 81 corde la paix, 211. Edit qui la confir- Camotio , ( Jean-Baptiste ) son histoire, fa me, & conditions ausquelles ils se sou- more, & les ouvrages,

548 mettent, 211, 6212. Conquêtes des Campian ( Edmond) fit abjuration de la Calvinistes en Languedoc, en Dauphi- religion Anglicane , 492. Son zéle né & en Guienne, 213. Ceux du Lan- pour convertir ceux de la nation , guedoc & de la Guienne députent au même. Il est arrêté, & mis à la cour de roi, 242. Ils lui font présenter leur Londres , 519. Deux autres Jesuites requêre à Villiers-Cotterers, 243. De

arrêtez avec lui, -même. Son interromandes des Calvinistes du Dauphiné gatoire & ses réponses,

520 & de Provence, 24 s. Ils tiennent une Canavi , ( Jules) Ferrarois, évêque d’Aaffeinblée à Milhaud , là -même. Ils try, promû au cardinalat

par
le

pape profitent du mécontentement du duc Gregoire XIII.

609 d'Alençon pour exciter & renouveller Cantacuzene ( Michel) étranglé par ordre les troubles du roiaume, 260,0 262.

du sultan Amurat,

210 On répond à leur memoire , 263, De- Caranza , ( Barthelemi ) archevêque de mandes qu'ils font au roi par leurs dé- Tolede, son histoire, 363. Philippe Il. putez , 302. & suiv. Réponse de ce le mene en Angleterre , où la reine Maprince, 303. Retour de ces députez à . rie le choisir pour son confesleur, 364. la Rochelle, 304. Une assemblée qu'on Charles V. dans sa retraite , l'attire au

2999 ij

du

près de lui, & le prend auffi pour fon
confeffeur, là-même. En conféquence
peu d'orthodoxie de cet empereur,
on arrête Carenza à Valladolid, & on
le met en prifon, là-même. Il recufe
fes juges & en appelle au pape, la-mê-
me. Cette affaire dure cinq ans, fans
qu'on la termine, 365. Le pape com-
met un cardinal, un évêque & un au-
diteur de Rote, qui arrivent en Espa-
gne, là-même. Le fucceffeur de Pie IV.
évoque l'affaire à Rome, & Caranza
y eft conduit, là-même. Il eft mis dans
dans le château faint Ange, là-même.
Pie V. mourut fans rien finir: & Gre-
goire XIII. la juge, là-même. On con-
damne Caranza à abjurer quelques
propofitions qu'il n'avoit pas foute-
nuës dans un fens mauvais, 366. On
le fufpend du gouvernement de fon
églife pendant cinq ans, là-même. Il
ne furvit que dix-fept jours à cette in-
jufte fentence, là-même. Sa mort &
les ouvrages qu'il a laissez, 366. L'in-
quifition d'Efpagne cenfure fon caté-
chifme; & les députez pour le concile
de Trente l'approuvent, là-même. Ce
qui irrita beaucoup les inquifiteurs, là-
même. Le cardinal Moron accommode
cette affaire,
367

Catherine de Medicis, reine mere, for
deffein au maffacre de la S. Barthele
mi, 13 5. Elle veut qu'on fe défaffe des
Montmorencis & des Guifes, là-même.
De plus, qu'on extermine tous les Pro-
teftans, 142. On applaudit à fes con-
feils, 143. Elle exhorte le roi à ne
point changer de résolution, 147. Elle
s'oppofe au deffein du roi de releguer
les Guiles, 165. Elle eft régente du
roïaume après la mort de Charles IX.
calmer
263. Soins qu'elle prend pour
les troubles, 264. Ecrits injurieux
qu'on répand contr'elle, 266. Elle fe
rend à Lyon pour y attendre le roi de
Pologne, là-même. Jugement qu'elle
porte de la mort du cardinal de Lor
raine, 268. Elle eft indignée de l'ac
cord fait par Montluc en Languedoc
avec les Proteftans, 411. Elle va en
Guienne, & fait accepter la paix au roi
de Navarre, 412. Traité qu'elle fait à
Nerac, 436. Son voïage en Gascogne,
Languedoc & Dauphiné, là-même. A
peine eft-elle partie de ce païs, que le
roi de Navarre recommence la guer

Carmes déchauffez, féparez des mitigez;

& bulle de Gregoire XIII. à ce fujet, 499, & 500 Carnaval. Lettre pastorale de S. Charles

contre les défordres de ce tems-là, 460 Caffiere, (Jean Lévêque de) grand-maî

531

tre de Malthe : fon differend avec fon ordre, 524. Voyez Malthe. Le pape le fait venir à Rome, où il meurt, Caftaneo, (Jean-Baptifte) Romain, archevêque de Roffano, fait cardinal par Gregoire XIII. 608 Caftelnan, (Michel de) fieur de la Mauvifiere, promet au nom du roi deux millions aux Calviniftes pour païer les foldats Allemands,

22

496

re,

S

Catholiques vivement perfécutez en An-
gleterre par ordre de la reine Elifa-
beth,
Caumont (Nompar de) tué à la journée
de la faint Bathelemi, couché dans fon
lit, 154. De fes deux fils couchez avec
lui, le cadet fe fauve, feignant d'être
La-même.

mort,

Cervantes, (Gafpard) Efpagnol, fait car
dinal par Pie V. 54. Son hiftoire & fa
nort, 362. Il fonda une maifon de
363
noviciat aux Jefuites,
Charité, (Freres de la ) leur établissement
fous Pie V. 122. Ce pape en fait un
ordre religieux, & leur donne la regle
de faint Augustin, 123. Autres regle
mens qu'il leur preferit, là-meme.
Pourquoi ils font appellez: Fate ben
fratelli.

là nh

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Charles IX. roi de France, fait deman-
der à Elifabeth la liberté de Marie,
reine d'Ecoffe, 6. Les Calviniftes lui
propofent la paix, & fa réponse, 12.
Il envoïe les fieurs de Biron & de Mef-
mes aux princes de Navarre & de Con-
dé, 15. Son édit pour la paix avec les
Calviniftes, là-même. Ce qu'il accorde
à la reine de Navarre, 16, & 17.
Auffi-bien qu'aux princes de Navarre
& de Condé, 20. Il les reconnoît pour
fes bons parens & fidéles fujets, 21.
Promet de païer les troupes Alleman-
des des Calviniftes, 22. Fait publier
l'édit dans tout le roïaume & à la Ro-
chelle, 23. Il pense à marier fa fæur
Marguerite avec le prince de Navarre,
24. Il épouse Elifabeth d'Autriche, là-
même. Il reçoit à Villiers-Cotterets les
ambaffadeurs des princes Proteftans,
25. Il envoie fes députez au fynode
des Calviniftes à la Rochelle, 90. Il
fait propofer à la reine de Navarre le
mariage du prince fon fils, avec Mar-
guerite de Valois, là-même. Il fait ef-
perer de fecourir le prince d'Orange
dans les Païs-Bas, 90. Le roi fait fon
entrée dans Paris, & vient au parle-
ment, 98. Difcours qu'il y fit, & fes
inftructions aux inagiftrats, 99. Ré-
ponse de Christophle de Thou premier
préfident au roi, 100. Réponse du roi
aux demandes des députez de la Ro-
chelle, 102. Accueil favorable qu'il
fait à l'amiral de Coligni, 107. Ex-
hortations lui fait faire le pape
que
pour rompre avec le Turc, & ne point
marier fa fœur au prince de Navarre,
108. Réponse que le roi fait au légat
là-deffus, 109, 125. Réception
qu'il fait à la reine de Navarre arrivée
en cour, 133. On convient de tous les
articles du mariage du prince fon fils,
là-même. Ce mariage eft célebré dans
l'églife de Notre-Dame, 134. Confeil
fecret qu'il tient au fujet du malfacre

xikac

ود را

Aures

Ieurings

F
LT 00

124 d.

des Calviniftes, 135. Gens de guerre
qu'on affemble autour du Louvre, 134.
Premier acte du maffacre fur l'amiral
de Coligni, 136. Feinte colere du roi
en apprenant que l'amiral eft bleffé,
137. Vifite qu'il lui rend, & difcours
qu'il lui tient, 139. Le roi fait écrire
à tous les gouverneurs, combien il dé-
tefte cet attentat, là-même. La reine
mere affermit le roi, pour exécuter
l'entreprise, 147. On apporte au roi la
tête de l'amiral qu'on venoit de poi-
gnarder, 151. Difcours qu'il tient au
roi de Navarre & au prince de Con-
dé, 155. Il les menace de mort, fi
dans trois jours ils ne changent pas de
religion, 157. Le roi veut excufer le
maffacre par les lettres, 163. Il en re-
jette toute la faute fur les Guiles, 163,

164. Il veut les releguer, la reine
mere s'y oppofe, 165. Il vient au par-
lement, & il avonë le maffacre, 166.
Edit du roi au fujet du maffacre, 167.
Inquiétudes du roi au fujet du roi de
Navarre & du prince de Condé, 173.
Remontrances qu'il fait à ces deux
princes, là-même. Son édit pour la fû-
reté des Proteftans, 185. Tentative
inutile qu'il fait fur la Rochelle, 184.

fuiv. Il y envoïe le fieur de la Nouë
qui y eft affez mal reçû, 187. Le cardi-
nal des Urfins lui demande la publica-
tion du concile de Trente, 189. Ce
que
le roi lui refufe, 190. Il envoie le
fieur de Rambouillet à Rome, là-mê-
me. Après lui le feigneur de Duras,
la-même. Il fait affiéger Sancerre, 210.
Il accorde la paix aux Calviniftes, &
la confirme par un édit, 211. Il craint
une confpiration, & fait arrêter quel-
ques coupables, 261. Il déclare fa me-
re régente, là-même. Il meurt, foup-
çonné d'avoir été empoisonné, 264.
Son corps eft porté à faint Denis, là-
même. Arnaud Sorbin fit fon oraison
funcbre, & Muret en fit une autre à
Qqqq iij

« AnteriorContinuar »