Imágenes de páginas
PDF
EPUB

LES

LETTRES

D E

PLINE LE JEUNE:

NOUVELLE EDITION,

revűë dy corrigée.

TOME PREMIE R.

A PARIS,
Par la Compagnie des Libraires.

-M. DCC. XXI.

AVEC PRIVILEGE DU ROY.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

100 Nav

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

P R E FACE
ON

DESSEIN, dans
M

icette, Traduction,

n'est pas d'instruire les Sçayans, mais d'amufer ceux qui n'ont pas eu le loifin de le devenir. Com me je n'afpire point à donner des modeles aux uns je crois pouvoir faire des copies pour les; autres, On auroit donc grand corr, fi l'on me reprochoit que je n'ay. pas rendu qoutes les

)

1

graces de mon original. Je seray trop content, fi j'en ay grossierement ébauchéles traits

Plus j'ay lû Pline le jeune , plus il m'a paru que trois qualitez principales,

quoyqu'en diferents de grez, le caracteriséne. Beaucoup de finesse dans les pensées ; ' assez d'enjouément dans le ftile, infini. ment de noblesse dans les sentiments. Je sçay bien que son esprit n'a pas été dų goût de tout le monde. L'un de nos Auteurs modernes, qui s'est aquis le plus de réputation dans le

و تی

même genre d'écrire , trouve que les expressions de Pline sont trop concertées, & que la maniere de penser n'est point assez naturel. le. Il se déchaîne contre luy, le met fort au-dessous de Pline le Naturaliste son on, cle, & le traite (ou peu s'en faut) d'écolier.

Seroit-ce un préjugé apporté du College ? Perlonne n'ignore qu'en un Païs, ou la seule latinité fait le mérite des Auteurs, & où l'on étudie bien plus les phrases de Ciceron, que ses pen. sées, Pline doit avoir peu de crédit. L'on ne parloit

« AnteriorContinuar »