Imágenes de páginas
PDF
EPUB

186

Goût d'un pays mêlé avec celui se font écartés du goût pour le du peuple de qui il a tiré ses lu grand, qui faisoit le caractère des miéres. lxii. 171. & LxxIII. 3. Egyptiens. 119. Ce qui fortoit des 188. Ce qui fait connoître le goût mains des Grecs étoit plus éléd'un peuple. Avert. pag.vij. Com gant. Ils excelloient dans les Arts paraison de la différence du goût dont l'objet est de plaire par l'ides peuples avec celle qui est en

mitation. ibid. Rareté des ouvratre les couleurs primitives. ibid. ges du grand Grec. 120. Le filence pag.viij. Pourquoi les verres & les des Grecs sur les Etrusques femvales de terre cuite font connoî ble prouver qu'ils avoient emtre le goût national. ibid. prunté de ceux-ci plusieurs usaGoutte-feréne , ou paralysie du nerf ges. LIV. 4. 148. Rome s'est trouoptique. xc. 3.

227 vée remplie d'Artistes Grecs, prinGraces. Leurs statues drappées. XLIX. cipalement sous les Empereurs.

1. 131. & LIII. 2. 141. Leurs fta 159. Les caractères Grecs ont été tues en bois avec des habits do formés des Phéniciens. xxi. &c. rés, le visage, les pieds, & les

74 mains de marbre blanc. ibid. Gryphons ailés sur les monumens Grainetis sur les tranches d'un can Etrusques & Egyptiens. 78. Grydélabre. LXXXII.1.207. & LXXXIII. phon sur une agathe-onyce. Lii.

208 4. 144. Gryphons traînant le char Gratus. (Julius] LXXII. 3.

de l'Amour. Ils étoient parmi les Gravelle. [M. de] Examen de son Etrusques consacrés à Apollon,

sentiment au sujet d'une pierre & l'image de la Poësie. Confacrés gravée, qui représente, selon lui, auffi à Némesis. lxv. 175. & 176

Ajax & Cassandre. LVI. 2. 153 Gymnastique. [la] Recherches de M. Graveurs Romains n'ont pas toll

Burette sur cet Art. LXXXI. 2. 201 jours mis leurs noms sur leurs ouvrages. LXXI. 3. 185. Graveurs en

H.
pierres fines copioient ordinaire-
ment les meilleures statues. XLVI.

126
Etrusques. xxxvii.

106 Gravůre des pierres , connue des Hache des anciens habitans du Pé

Egyptiens. 6. & des Etrusques.79. rou. LXI. 2. 168. Hache d'armes. Gravûre en bois comparée à une

I.XXX. I.

197 maneuvre des Ouvriers en terre Hadrien. Voyez Sauveur. Hadrien se

ite parmi les Etrusques. xxix. consacra à lui-même un autel 1. 87. Gravûres ne peuvent faire dans la ville d'Athènes. xx. 1.62. connoître le goût national.lxxxv. On lui donne dans deux inscrip2.212. Utilité de la Gravûre pour tions le titre de decóralc.ibid. Aula conservation des monumens tel que l'on croit avoir été élevé en antiques. Avert. pag. v.

l'honneur de ce Prince. ibid. 61. Grecs. Ils s'écartérent du goût & Hadrien représenté sur un camée

des usages Egyptiens. 79. Leur avec un lion qu'il combat. LI. 3: vanité. 117. & 118. Leur Reli 138. Hadrien protecteur des Arts. gion, leurs Arts & leur Gouver 159. & J.xix.

181 nement empruntés des Egyptiens. Harpocrate porte la main gauche à la Temples dans la Gréce dédiés à bouche. Vii. 1. 25. Deux figures Ifis, à Sérapis & à d'autres Divi de ce Dieu qui offrent quelques nités Egyptiennes. ibid. Les Grecs variétés. viii. 1. & 2. 28. Voyez

2.

122

1.

22

182

XXXIII.

LV. I.

Ornement. Harpocrate sur un ca niére. XIX. 59. Warburton a démée porte la main droite sur le truit l'erreur où l'on étoit que les pied droit, & eft aslis sur un cul Prêtres Egyptiens avoient inventé de-lampe terminé par trois feuil les hiéroglyphes pour cacher leur les d'acanthe ou de lotus. XLV. 2. science. xxi. &c. 70. Quelques

hiéroglyphes ont passé dans l'éHarpon. Pourquoi symbole d'Isis. yi. criture courante des Egyptiens,

sans éprouver le moindre chanHaye. [M. de la] La galerie de la

gement. ibid.

72 maison est admirée par les Con- Hippopotame de bronze, dont l'ounoisseurs. LXIX.

vrage est Romain. 11. 3. 13 Herculanum. Les enduits des murail- Histoire. Les difficultés historiques

les de cette ville étoient peints sont souvent expliquées par des d'Arabesques & d'ornemens très monumens antiques. Avert.pag.ij. grofliers. Description de la pein- Homère utile aux Artistes. xxx. 3.91. ture de ces murailles. L'extérieur Il a été admiré chezles Etrusques. des maisons étoit peint de gros

98 jaune, de noir, ou de rouge-brun. Honorius , Empereur , porté sur les

Igo

épaules de quelques jeunes gens Hercule - Musagétes, ou jouant de la de qualité. vii. 2.

26 lyre. xlvi. 2. 125. Hercule mar- Horus & Harpocrate représentés. chant, & ayant sa massue sur l'é comme déux Divinités différen paule. lxi. 1. 168. Deux ftatues tes. vii. 1. 25. Horus, Harpocrate de ce Héros dans le lieu où com & le Soleil n'étoient qu'une mêbattent des Lutteurs. Dans l'une me chose. viii, 1. & 2. 30. Horus Hercule a un caducée. LXXXVIII. assis sur la fleur du lotus. IX. I. 32 217. & 218. Hercules-Mercures: Houlette. Symbole d'Isis. VI. I. 22 Statues qui réuniffoient les sym- Hydrauliques. [machines) Les anboles de ces deux Divinités. ciens Auteurs en parlent. LXXIV. LXXXVIII. 218

189 Hérison brûlé. Sa cendre bonne pour Hymette. Il y a sur ce mont un Mo

empêcher les cheveux de tomber. nastère de S. Jean. Expl. des Vign. XC. 3.

229 Hermaphrodite ou la Nature. XXXVIII.

J. 106. Cette figure tient un plat rempli de fruits , & paroît être Ambes. Pourquoi réunies dans une Divinité qui présidoit à quel les statues Egyptiennes. s

que saison. xlii. 3. 11 Japon. Voyez Chine. Hermès. Ses Livres écrits en carac- Javelot (fer de] de bronze. xcii}.5. tères hiéroglyphiques. vi. 1.

237 Hermophilus. Le collyre de son in- Ibis de bronze. X. 4. 38. 8c 39 vention cité par Galien. xc. 3. 226 Ichneumon. [l'] xu.4.

48 Héros Grec allant avec ses armes Jets-d'eau. Les Romains en faisoient.

aux exercices publics. XLIX.3.132 Hespérides [ pommes des] dans la Jeu d'adresse parmi les Etrusques. main d'Hercule. LX. 2. 165

107 Heures. Déesses. Li. 2.

137 Jeunesse Romaine. Ses occupations. Hiéroglyphes. Les Egyptiens ne dit

158 pofoient pas toujours leur écriture Jeux. Voyez Spectacles. Jeux scenihiéroglyphique de la même ma ques. Les Romains les reçurent

pag. xix.

[ocr errors]

24

LXXIV.

189

XL.

161

des Etrusques. Liv. 4: 149

aux hommes diverses maniéres de Images des Ancêtres chez les Ro

se vêtir. LVII. 1. mains. C'éroient des buftes.Usage Intelligence. Les Sculpteurs Egypà cette occasion. LXXXI. I. 200. tiens en manquoient dans les de De quelle matiére étoient ces tails.

6 images.

ibid. Ionique. [ Ordre] Son chapiteau. Imagunculæ. Ce mot, auffi-bien que Voyez Ove.

celui de Plagunculæ , signifie dans Josépin a dessiné la pierre gravée ou les Lettres de Cicéron à Atticus, le camée du No. 2. de la Pl.li. 137 de petites poupées de cire qui re- Iota a été ajoûté au Datif Dorique : présentoient les personnes au na dans la suite on le souscrivit. turel. Lxxy. &c.

190 Voyez Onga. Imitation des Auteurs & des Artistes Ifiaque. [Table] Les Cercopithéques

Grecs. LIII. 141. On imitoit les qu'on y voit ne tiennent point la camées, ou plutôt les agathes de table chargée d'hiéroglyphes : deux ou de trois couleurs. xcvii. qu'on

voit dans la Pl. xvi. 2. SI 1. 264. Imitation des pierres fines Ifis de bronze, dont la coëffure eft & de certains verres antiques. singuliére. iv. 1. & 2. 17. Buftes CVII.

293 d'Ilis. IV. 3.18.& 19. Cette Déesse. Impetus. Explication de ce mot en eft ordinairement représentée af

termes de Médecin-Oculiste. xc. fise. v. 2. 20. Sa puissance. vi. 1. 3.

226 22. Elle a été prise pour le bon Imprimerie. Il est étonnant que les Génie. ibid. Ses Ministres parois

anciens Romains ne l'aient pas soient en certaines cérémonies inventée, puisqu'ils faisoient des avec les symboles des Divinités cachets, sur lesquels ils gravoient les plus puissantes. VI. 4. 24. Tête des caractères évuidés avec la d'Isis faite de terre, &

accompafaillie suffisante pour leur faire gnée de la dépouille d'une poule prendre la couleur , fans que le de Numidie. xv. 4. 5o. Isis avec fond pût marquer, &c. xciv. 6. la figure d'Ofiris placée debout 254. & 255. L'Imprimerie ne dif

devant elle. Expl. des Vign.pag.xv. fere de cette gravûre que par la Isochrufa. Explication de cette épimobilité des caractères. Si les An

théte de certains collyres. XC. 3. ciens eussent porté leur invention

229 jusqu'à l'Imprimerie , leurs plan- Isotheon. Explication de cette épiches n'auroient été trava ées théte du collyre Diasmyrnum. xc.. que d'un côté.

ibid.

3. Incrustation pratiquée par les An- Italie. Il y a 18. fiécles qu'on y veille ciens sur des pierres fines. LXI. I.

à la conservation des Antiques. 167. & 168. & LXXI. 2. 185. Sur du verre. Voyez Verre. Incrufta- Juges fans mains. v11. 2.

27 tion d'émail'dont les murailles Julia Domna, mere de Caracalla & étoient revêtues. LXXIX. 1. 192.

de Géta. cv. 3.

287 Incrustation de métaux. Lxxxix. Julia Mæfa, fæur de Julia Domna,

eft nommée Auguste fur des méInfernal. Divinités infernales. Voyez dailles. CV. 2.

287 Ailes.

Julie , fille d'Auguste : fon portrait Inscriptions sur les statues mêmes chez en marbre. XLVIII. I.

129 les Etrufques & les Egyptiens. 78 Julien l'Apostat rétablit le culte des Intempérie des saisons. Elle inspire Divinités Egyptiennes. Médailles

V v iij

229

120

220

1.

tiens. Vii. 3.

[ocr errors]

I.

sur lesquelles il a la forme de Sé par Polydore, Athénodore & rapis, & où sa tête est en regard Agesander , Sculpteurs de Rhoavec celle d'Isis, comme sur la

des. LVI.4.

154 plaque de bronze de la Pl. LXXXVI. Laraire. Taureau consacré dans un

213
Laraire. LXIV. 2.

174 Ivoire. LesAnciens en faisoient beau. Lares. Pendant les Saturnales on coup de cas. LVII. 1.

155

couvroit de petits masques le vis Jupiter Melichius. Sa statue fort grof sage des Dieux Lares. LIV. 4. 146 fiere en Gréce. 118. La tête de Larves ou Lémures. x. 1.

36 Jupiter aisée à confondre avec Lene. Epithéte d'un collyre. xc. 3. celle d'Esculape. LVII. 1. 161. Ju

231 piter gravé sur une cornaline. Lettres Egyptiennes n'étoient que XLVI. 2.

125

des hiéroglyphes simplifiés & moz Justice (Chef de la] parmi les Egyp

difiés par le besoin & par l'usage. 27

xxi. &c. 70. Monumens sur lef

quels se trouve peut-être tout K.

l'alphabet Egyptien. 71. Examen

des lettres Egyptiennes. ibid. Ircherianum. [ Museum] Le P. Lieux. Il est nécessaire de sçavoir les Bonanni en a été l'éditeur.LXXXII. noms de ceux où l'on a découvert

206
des Antiques.

160 Kziri. Mot Arabe. Giroflier. xc. 3. Ligne. [portée de la] Voyez Ecriture.

230

Lion. Sur quoi étoit fondée la coûe. L.

tume des Egyptiens de terminer

par des têtes de lion les tubes & C. Lubens curavit. LXXII.3.186

les autres conduites qui portoient Labourage. Le cochon en a fait naî l'eau dans leurs bains, & le vin tre l'idée. xxxv. I.

dans leurs pressoirs. xvii. 1. & 2. Labyrinthe. Les deux labyrinthes & 52. Lions aîlés sur les monumens les ruines de Thèbes sont dignes

Etrusques & Egyptiens. 78. Tête d'admiration.

de lion imprimée sur la platterie Lacrymatoire [urne) de verre blanc. la plus commune des Etrusques. XCIX. 5. 272. & cii. 3. 275

XLIII. S. Lacrymatum, distillé.Epithéte du col- Lit. Trois différens lits d'une aga

lyre appellé Melinum. xc. 3:. 230 the-onyce de trois couleurs. LII. Lait dans une urne de verre blanc, 4.

trouvée dans le tombeau d'un Littérature.Les anciens Auteurs fourenfant. LXXX. 2.

198

nissent des modéles accomplis en Lambert. [le Président ] Son goût chaque genre de littérature. liii. pour les belles choses. LXIX. 182

141 Lampadistes. Voyez Course du flam- Livre facré. Voyez Rituel. beau, fous Flambeau.

Lombardie. Partie de la Gaule CifalLampes sépulchrales de Pietro Santi pine.

160 Bartoli. LXXIII. 1. 187. Lampe de Lotus. Plante particuliérement conplâtre. xc. 1. 221. Trois lampes sacrée à Ofiris. VI. 4. 24. Elle semRomaines. xci.232. Lampe à trois ble régler ses mouvemens sur ceux lumignons. xcu. 3. 234. Lampe du Soleil. Horus est souvent allis de chambre. xciii. 3.

237 sur sa fleur. Ix. 1. 32. Hadrien Lance de bronze. xcvi. 3.

262 vouloit qu'on donnât au lotus le Laocoon, Fameux grouppe composé nom d'Antinoüs. Ll. 3. 138

L.C.

102

113

140

I.

& 2.

102

LXXXI. 2.

121

M ,

Loup. Tête de loup en terre, qui fer- Mariage. Cochon immolé chez les

voit de couvercle à un vafe. Pour Etrusques dans les cérémonies du quoi. xv.

48. & 49 mariage. xxxv. 1. Lucine. Sa ftatue drappée. XLIX. I. Martial cité au sujet du trochus. 131

203 Lurteurs. LXXXVIII. 217. Régles de Martiale ou bolaire. [terre] Voyez leurs combats.

ibid.

Bolaire. Lycæe. On appella quelquefois ainsi Mafcarons. Ce que c'est. xcyil. I. le mont Olympe en Arcadie. L. 2.

266 134 Masque ou fausse tête. X. 1.35. MafLyonnois. On y trouve des mines de que de sycomore qui avoit été cuivre noir, qui est aigre & dur. mis à plat sur les bandelettes qui xclII. 6. & 7:

245

couvroient le visage d'un mort. Lysiponum. Collyre qui procure le XI. 3. 41. Masques relevés sur le calme. xc. 3.

230

haut de la tête , & qui laissent Lysippe. Nous avons perdu depuis voir à découvert les visages de long-temps ses ouvrages. Il avoit deux Acteurs. LIV. 1. 145. Masque feul la permission de faire le por

d'une Actrice. LIV. 2. 145. A quoi trait d'Alexandre. XLV. I.

servoient les grandes boucles de

cheveux qui pendoient sur le cou M.

des Acteurs masqués. ibid. & 146.

Les Romains ne chargeoient pas Ænalius , [mont] sur lequel

toûjours avec excès les masques on s'imaginoit entendre Pan jouer

des vieillards. Liv. 3. 146. Les de la flûte à plusieurs tuyaux. L. Egyptiens n'ont pas connu les

134 masques. ibid.4. 147. Ils furent inMagoula. Autels qu'on y a trouvés. ventés en Gréce par Eschyle, selon XIX. & xx. I.

61. & 62 Horace , qui eft contredit par AriMajault. [M.] Ses expériences sur les stote. ibid. Les Grecs reçurent des verres coloriés des Anciens. cvii. Etrusques l'usage des marques.ibid.

298 Les marques servoient quelqueMaillet [M.] a envoyé en France fois à couvrir le visage des Díeux

une bande de toile tirée d'une Lares. LI. 4. & LXXIII. 4. 189

mumie. xxi. &c.71. Voyez Momie. Masse dont on se servoit à la guerre. Mains croisées d'Isis. Vi. 1.

197 Manche de couteau terminé par une Massue d'Hercule que ce Dieu tenoit tête de bélier. xcii. 4. 234

horizontalement. Lx. 2. 165 Mandrin. Combien il étoit nécessaire Mariére. Les Artistes Grecs n'ema

pour solltenir les coins des mé ployoient que la plus belle madailles antiques. cv.1.284. & 285

tiére. LII. 3.

140 Manganèze. Même matiére que la Maxyens. Ils ne conservoient des terre bolaire des Etrusques. xxix. cheveux

que

du côté droit. LXXXI.

86 Manilius. Poëte - Aftronome Latín. Médailles ne peuvent pas instruire

182 aussi parfaitement que la sculpManteau par-dessus le fagum dans une ture de la maniére dont les Da

figure de Jupiter. LVIII. I. 162 mes Grecques & Romaines se Mappa. Voyez Nappe.

coëffoient.lxxv.&c. 191.Le Pois, Marche des Divinités Egyptiennes. Savot & d'autres ont cru que les VIL. 2.

26 Anciens fe fervoient de coins &

2.

10.

2 I

LXXX. I.

1.

201

LXXIV.

« AnteriorContinuar »