Imágenes de páginas
PDF
EPUB

l'arc du cercle de latitude , qui mefure la distance de cec Altre à l'Ecliptique.

La latitude est Boréale ou Auftrale , selon que l'Aftre eft placé par rapport à l'Ecliptique, ou du côté de son pole Boréal ou du côté de son pole. Auftral : & comme le Soleil ne fort jamais de' l'Ecliptique', il s'enfuit qu'il est coujours į sans latitude.

De la Longitude Céleste. 120. La longitude d'un Aftre eft l'arc de l'Ecliptique compris entre le premier point du Bélier & le cercle de latitude qui passe par le centre de l'Astre. Elle se compte de 30 en 30 degrés , ou de Signe en Signe, depuis o jurqu'à 12 Signes ou 360 degrés, en allant toujours selon l'ordre des Constellations du Zodiaque , c'eft.a-dire , d'Occident en Orient.

Il est nécessaire de remarquer que, quoique les dénominations de latitude & de longitude soient communes pour la Terre & pour le Ciel , les définitions ne sont pourtant pas les mêmes , & font fort différentes l'une de l'autre.

De la Déclinaison des Aftres.

121. La déclinafion d'un Affre est la distance à l'Equateur, & par conséquent l'arc du cercle de déclinaison compris entre l'Aftre & l'Equateur.

Si l'Astre est du côté du Pole Nord, sa déclinaison eft Nord ; s'il est du côté du pole Sud, sa déclinaison est Sud : & le terme de la plus grande déclinaison est de go degrés ; c'est celle des poles.

[ocr errors]

و

L'Etoile du Nord ou l'Etoile polaire n'a pas tout-à-fait 90 degrés de déclinaison , parce qu'elle n'est pas exactement au polé du Ciel. Un Astre , au contraire, placé sur l'Equateur n'a point de déclinaison ; enfin tous les Altres qui font sur un même parallele ont exactement la même déclinaison , parce qu'ils sont également éloignés de l'Equateur,

122. Les Etoiles fixes ne changent pas sensiblement de déclinaison, elles restent toujours à la même distance de l'F

au

quateur , & chaque jour on les voit décrire le même parale lele dans leur révolution diurne d'Orient en Occident.

Il n'en est pas de même des Etoiles errantes. Ou Planetes, parmi lesquelles on compte le Soleil & la Lune.

123. Le Soleil , par exemple, est dans le cours d'une année tantôt Nord tantôt au Sud de l'Equateur : ainsi fa déclinaison eft Nord ou Boréale, depuis l'Equinore du Printems jusqu'à l'Equinoxe d'Automne , ou des puis environ le 20 Mars jusqu'au 22 de Septembre; & elle eft Sud ou Australe depuis l'Equinoxe d'Automne jusqu'à celui du Printers ( 83 ).

124. La déclinaison du Soleil va en augmentant depuis les Equinoxes jusqu'aux Solftices, & en diminuant depuis les Softices jusqu'aux Equinoses : le terme de su plus grande déclinaison est de 23° 28', distance des Tropiques à l'Equateur, elle eft Nord de cette quantité vers le 21 Juin, & Sud le 21 Décembre

:

De l'Ascension droite des Aftres. 125. L'ascension droite d'un Astre eft l'arc de l'Equateur compris entre le premier point du Bélier & le Méridien ou cercle de déclinaison qui pase par le centre de l'Astre. Elle fe compte, par degrés, depuis o jusqu'd 360 , en allant selon l'ordre des Signes , c'est-à-dire, de l'Ouest à l’EA.

Ainsi tous les Astres placés sur un même demi-Méridien, ont même ascension droite ; & ceux qui sont dans le demi-Méridien opposé different des premiers de 180 degrés.

126. Pour plus de commodité dans les calculs où l'on emploie les Ascensions droites des Aftres, on se sert communément des heures , minutes & secondes de tems , au lieu des degrés & parties de degrés. On conçoit alors l'Equateur partagé en 24 heures, chaque heure en 60 minutes , &c., ce qui revient au même.

127. Il suit de ce que nous venons de dire dans les définitions précédentes , 1o. que la déclinaison & l'ascension droite des Altres font, par rapport à l'Equateur, ce que leur latitude & leur longitude font par rapport à l'Ecliptique : car comme la latitude d'un Astre est la distance de l'Ecliptique, de même fa déclinaison est sa distance à l'Equateur; & comme la longitude se compte sur l'Ecliptique depuis le premier point

du

[ocr errors]

du Bélier, en avançant selon l'ordre des Signes, auffi l'ascens
fion droite fe compte fur l'Equateur depuis le même point en
allant vers le même côté.
2o. Que la déclinaison & l'ascension droite sont

pour

lès Af tres ce que la latitude & la longitude terrestres font pour les lieux de la Terre. La déclinaison d'un Astre est fa distance à l'Equateur , la latitude d'un lieu est son éloignement du même cercle. L'ascension droite d'un Aftre eft fa distance du premier point du Bélier mesurée sur l'Equateur ; la longitude d'un lieu eft fà distance du premier Méridien comptée de même sur l'Equateur.

Enfin de ce qui précede on pourra conclure que la latitude
de l'Astré placé en A (Fig. 34.) est l'arc Aa, la longitude Fig. 3.apher
l' arc ra ou Ca , sa déclinaison l'arc Ad & fon ascension droite
l'arc.Yd ou Cd.
De l'Ascension oblique & de la Différence

afcenfionnelle.
128. L'afcenfion oblique d'un Aftre est l'arc de l'Équateur
compris entre le commencement du Bélier & le point de
ľEquateur qui se leve ou fort de l'Horison en même-tems
que l'Aftre ; elle se compte dans le même sens que l'ascena
fion droite,
129.

La différence entre l'ascension droite & l'ascension
oblique, s'appelle différence afcenfionnelle ; c'est l'arc de
l'Equateur compris entre la section du Méridien qui pase
par le centre de l'Astre & le point de l'Equateur qui se leve
avec l’Aftre.

La différence ascensionnelle du Soleil est encore l'intervalle de tems entre 6 heures du matin & son lever , ou ene tre 6 heures du foir & fon coucher.

[merged small][ocr errors]

CHAPITRE I I.

Des. Astres & de leurs différens mouvemens.

ARMI les les par130. P femes, tons remarque que la plupart confervene toujours la même situation les uns à l'égard des autres ; ce qui leur a fait donner le nom d'Etoiles fixes. Si nous ne les voyons pas pendant le jour, c'est parce que la lumiere qu'elles répandent est effacée par celle du Soleil. Quelques-unes, en très-petit nombre, ne gardent pas la même position ni entr'elles ni à l'égard des autres; elles semblent même tantôt avancer , tantôt reculer , tantôt refter en place ; ce qui les a fait appeller Etoiles errantes ou Planetes.

Des Planetes en général.

131. Les planetes sont des Aftres qu'on remarque changer continuellement de situation entr'eux. On en compte ordinai. . rement Sept, savoir , la Lune C, Mercure I, Vénus f, le Soleil , Mars, Jupiter 2 & Saturne H.

[ocr errors]
[ocr errors]

Du mouvement journalier ou diurne du Ciel.'

132. Le mouvement journalier ou diurne eft celui que nous paroît avoir le Ciel , en tournant d'Orient en Occident ou de l'Est à l'Ouest en 24 heures (70).

Il suffit de considérer le Ciel pendant une belle nuit , pour s'appercevoir que toutes les Etoiles tournent d'Orient en Occident , de même que le Soleil & la Lune ; & que les unes se levent lorsque d'autres fe couchent. Ce mouvement paroît se faire comme si c'étoient les Cieux qui entraînassent tous ces Astres en tournant à la maniere d'une boule , qui fait ses révolutions sur deux pivots opposés. Les points voisins de ces pivots ne décrivent que de très-petits cercles, tandis que les autres points en décrivent qui paroissent d'autant plus grands,

[ocr errors]
[ocr errors]

qu'ils sont plus proches de la ligne également éloignée de ces deux pivots. C'est aussi ce que l'on remarque dans les Etoiles. Il en est une fort proche du pole du Nord, que l'on découvre dans toute l'Europe , & que l'on nomme pour cette raison Etoile Polaire ou Etoile du Nord. Le cercle qu'elle parcourt eft fi petit, qu'elle paroît pendant la durée de chaque nuit comme fixée dans le même endroit , car elle n'est à présent éloignée du pole que d'environ 1° 50'. Si le froid & les glaces permettoient d'aller jusqu'auprès du pole de la Terre le plus voisin de nous, on auroit cette Etoile sur la tête.

Mais si les Etoiles qui font très-voisines des deux poles du Ciel, ne changent presque point de place ; celles au contraire qui sont vers le milieu , ou à la même distance d'un pole que de l'autre, décrivent de très-grands cercles. Le plus grand est décrit par les Etoiles qui sont dans l'Equateur. Du Mouvement propre ou particulier des

Planetes.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

133. Outre le mouvement journalier de l'Est à l'Ouest commun à tous les Aftres, les Planetes en ont un qui leur eft propre , par lequel elles changent de place chaque jour dans le ciel : ce n'est qu'après un tems affez considérable qu'elles se trouvent en avoir achevé le tour'en sens contraire au mouvement diurne , qui se fait en 24 heures.

134. La Lune emploie environ 27 jours & un tiers à revenir au même point du Ciel d'où elle écoit parlie ; Mercure , à-peu-près trois mois ; Vénus , sept à huit mois; le Soleil, un an ; Mars , près de deux ans; Jupiter, douze ans & Saturne vingt-neuf à trente ans.

135. La plupart des Planétes sont plus belles que les Eroiles en général, parce qu'elles sont plus proche de nous ; mais elles sont moins étincelantes, ce qui vient de ce qu'elles sont des corps opaques comme la Terre , & qu'elles ne brillene pas d'une lumiere qui leur soit propre, comme celle des Etoiles , mais qu'elles empruntent leur éclat du Soleil , dont elles renvoient les rayons à-peu-près comme un miroir ou un mur bien blanc.

136. Les Orbites des Planeres sont toutes inclinées plus ou moins à l'Ecliptique, qui est véritablement l'orbite du Soleil : mais il ne s'en faut que peu de degrés que toutes les Planetes

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »