Imágenes de páginas
PDF
EPUB

ne suivent cette même route., & celles qui s'en écartent le plus ne passent guere 8 degrés de part & d'autre. Nous avons déjà remarqué que c'est cet écart qui a fait donner au Zodiaque la largeur de 16 degrés (81).

Du Mouvement annuel ou particulier du Soleil.

137. Le mouvement annuel ou particulier du Soleil , fc fait selon l'ordre des signes ou d'Occident en Orient , c'està-dire, en sens contraire au mouvement diurne : cet Astre s'avance chaque jour dans l’Ecliptique , d'environ un degré ; de maniere qu'il fait le tour da Ciel en un an, ou plutôt en 365 jours sh 48' 45".

[ocr errors]
[ocr errors]

Si le Soleil est aujourd'hui auprès d'une certaine Etoile, demain, après une révolution diurne du levant vers le couchant en 24 heures, il se trouvera éloigné de l'Etoile de 59' 8" ýers l'Est, le lendemain de deux fois 59' 8"; le troisieme jour de trois fois cet espace, & il n'atteindra la même Etoile qu'au bout d'un an ou de 365 jours environ 6 heures.

138. Il faut encore remarquer, que ce mouvement annuel du Soleil de l'Ouest vers l'Est, ne se fait pas dans l'Equateur céleste, ni dans un cercle qui lui soit parallele, mais dans l'Ecliptique qui est oblique à l'Equateur; de sorte que le Soleil change chaque jour de parallele, ou que fa déclinaison varie tous les jours. Il coupe l'Equateur de 6 mois en 6 mois , en passant de la partie du Nord à celle du Sud, ou de celle du Sud à celle du Nord : & il s'éloigne de chaque côté de l'Equateur de 23° 28'.

Le mouvement du Soleil dans l'Ecliptique , que les Astronomes appellent fon mouvement en longitude , n'est pas abfolument uniforme. On a remarqué qu'il s'accélere petit à perit depuis le premier Juillet jusqu'au 31 Décembre, & qu'il se rallentit depuis le premier Janvier jusqu'au premier Juiller. Dans sa plus grande vitesse, il décrit , I° 1' 12" par jour , & dans fa plus petite , il décrit 57' 12". Du Mouvement propre ou particulier de la

Lune.

[ocr errors]

139. Le mouvement propre ou particulier de la Lune se fait auli de l'Ouest à l'Eft, dans un cercle incliné à l'Ecliptique d'environ 5 degrés, & elle avance chaque jour dans for

[ocr errors]
[ocr errors]

srbite d'un peu plus de 13 degrés ; de forte qu'elle fait le tour du Ciel en 27 jours presqu'un tiers (ou exađement en 27 jours 7h 43' 12"); c'est ce qu'on appelle la révolution périodique de la Lune ou fon mois périodique.

140. Comme le mouvement propre du Soleil est d-peu-près d'un degré parjour dans le même sens que celui de la Lune, il s'enfuit qu'elle ne s'éloigne du Soleil que d'environ 22 degrés; de maniere que la révolution de cette Planete par rape port au Soleil, est d'environ 29 jours & demi (ou exacement 29 jours 12h 44' 3"): cet espace de tems s'appelle une Lunaison , ou une révolution Synodique ou un mois Synodique.

141. Douze mois fynodiques de chacun 29 jours, forment l'année lunaire de 354 jours ; elle est plus courte d'environ 11 jours que l'année solaire commune, qui est de 365 jours : c'est cette différence qu'on appelle Epace.

142. La proximité de la Lune est cause que deux Observa. teurs placés sur la surface de la Terre en des points un peu éloignés, & regardant la Lune au même instant, la rapportent à différens points du Ciel; l'un la voit vis-à-vis une Etoile, & l'autre vis-à-vis une autre Etoile; de même qu'il arrive que deux Spectateurs regardant en même-tems un même objet peu éloigné, l'un le trouve dans l'alignement d'un arbre qui termine l’Horison , l'autre le trouve dans l'alignement d'une maifon. Cette différence de position apparente s'exprime par le mot de Parallaxe : & il est évident que la parallaxe doit être d'autant plus grande , que les Spectateurs sont plus éloignés l'un de l'autre & que l'Astre est plus près d'eux. La parallaxe de la Lune peut monter jusqu'à deux degrés; mais on ne la calcule ordinairement qu'à l'égard de deux Spectateurs , dont l'un seroit au centre de la Terre, & l'autre en un point quelconque sur la surface, ce qui réduit la plus grande parallaxe possible à un degré environ. Le Soleil n'a pas de parallaxe sensible, puisqu'étant 320 fois plus loin que la Lune, fa parallaxe ne peut être que de la 32ome partie d'un degré : en effet, les observations nous apprennent qu'elle est de 8"*. Les autres. Planetes n'en ont pas non plus de sensible à l'égard de la Terre.

Des Phases de la Lune & de ses Eclipses.

143. La lumiere que la Lune nous envoie ne lui est point propre ; elle est un corps opaque, qui , comme toutes les autres

nous.

[ocr errors]

Planetes , nous reflete celle du Soleil qui l'éclaire comme un flambeau éclaire une boule. Si donc nous ne voyons pas toujours cette Planete parfaitement ronde , c'est qu'elle ne nous présente pas continuellement la partie éclairée par le Soleil. On donne le nom de Phases aux différentes apparences que prend la Lune,

selon qu'elle est située à l'égard du Soleil & par rapport à Fig. 39.

144. Si la Lune , en décrivant son orbite autour de la Terre, se trouve en N (Fig. 39.) dans le point de cette orbite placé entre la Terre 1 & le Soleil S, elle ne nous présentera que la partie que le Soleil ne peut pas éclairer; ainsi nous ne pourrons la voir à cause de son obscurité : on dit alors qu'elle est nouvelle , ou qu'elle est en conjondion : c'est de l'instant où elle. se trouve dans cette position qu'on commence à compter l'âge de la Lune, Si même alors cette Planete, se trouvoit dans le point où son orbite coupe l'Ecliptique, c'est-à-dire, dans un de ses næuds, à cause de son opacité, elle nous cacheroit le Soleil ; & voilà comme se font les Eclipses de Soleil qui ne peuvent par conséquent jamais arriver que dans le tems des conjondions ou nouvelles Lunes,

145. Le jour de la nouvelle Lune cette Planete se leve, paffe au Méridien & se couche à-peu-près en même tems que le Soleil. Mais les jours suivans elle se leve, passe au Méridien & se couche de plus tard en plus tard ; de sorte que la quantité moyenne du retard d'un lever comparé à l'autre, d'un passage au Méridien comparé au suivant, enfin d'un coucher à l'autre coucher, est à-peu-près de 48 minutes. Elle est alors en croissant, parce que nous appercevons une partie de son

Hémisphere éclairé du Soleil. Fig. 39. 146. Sept jours 9 heures II' I" ou environ 7 jours & un

tiers après la conjonction , la Lune se trouve éloignée du Soleil de 90 degrés vers l'Orient. Elle est alors comme en P. Elle ne nous présente donc que la moitié de la partie éclairée & la moitié de la partie obscure, ce qui fait que nous ne voyons que le quart de son globe , & c'est ce que l'on nomme pour cette raison le premier Quartier. Elle se leve alors vers le tems que le Soleil est au Méridien; elle paffe au Méridien lorsque le Soleil se couche, & elle se couche elle-même vers minuit.

147. A mesure qu'elle avance sur son orbite, nous découvrons une plus grande partie de l'Hémisphere éclairé , jusqu'à ce que 14 jours 18 heures 22' I", ou environ 14 jours trois quarts après la nouvelle Lune, elle se trouve en L, en opposition avec le Soleil : alors elle en est éloignée de 180 degrés & il est pleine Lune ; nous la voyons parfaitement ronde, parce que tout son Hémisphere éclairé du Soleil est tourné vers

.

[ocr errors]

ne

nous.

nous. Elle nous éclaire dans ce tems-là pendant toute la nuit; car elle se leve lorsque le Soleil se couche, passe au Méridien à minuit & se couche vers le tems du lever du Soleil.

148. Si la Lune en opposition se trouve dans un de ses neuds, ou à peu de distance des points où son orbite coupe l'Ecliptique , la Terre qui se trouvera entre deux, interceptera les rayons du Soleil , portera son ombre jusques sur la Lune, qui alors cessant de recevoir la lumiere du Soleil, pourra nous la renvoyer ; & telle est la cause des Eclipses de Lune, qui ne peuvent conséquemment arriver que dans les seules pleines Lunes ou oppositions.

149. Le croissant qui avoit commencé à la nouvelle Lune, ceffe quand elle est parvenue à fa parfaite croissance , ou lorfqu'elle a gagné son plein. Alors commence le Décours, qui se terminera à la nouvelle Lune suivante, & pendant iequel nous verrons arriver des Phases semblables à celles que nous avons vues dans le croissant, mais en sens contraire. Le côté éclairé étoit celui qui regardoit l'Occident , maintenant le côté éclairé regardera l'Orient ; & de même que nous avons découvert peu à peu l'Hémisphere éclairé du Soleil, de même aussi nous s'allons perdre peu à peu , & sa partie obscure se tournera vers

150. Lorsque l'âge de la Lune fera de 22 jours 3 heures 33' 2" Fig. 39 ou environ de 22 jours un septieme, elle se trouvera au point D, n'étant plus éloignée du Soleil que de 90 degrés du côté de l’Occident. On ne verra plus que la moitié de son disque éclairé , & le quart de son globe, & c'est ce que nous appellons le dernier Quartier : elle se leve alors vers minuit pafle au Méridien sur les 6 heures du matin, & fe couche vers midi.

151. Enfin la Lune continuant toujours de s'approcher du Soleil, & de nous cacher peu à peu son Hémisphere éclairé, redevient nouvelle au bout de 29 jours 12 heures 44' 3" ou environ 29 jours & demi, ou d'un mois Synodique (140).

152. On nomme Syzygies les nouvelles ou pleines Lunes. Et on appelle ligne des Syzygies la ligne droite qui passe par le Soleil, la Terre & la Lune, soit que cette derniere Planete se trouve de même côté que le Soleil , ou du côté opposé. Selon ce que nous avons dit (144 & 148 ) les Eclipses, soit de Soleil, soit de Lune, ne peuvent donc arriver que dans les Syzygies ; mais elles n'arrivent pas dans toutes les syzygies, parce que la Lune n'est pas toujours proche d'un de ses næuds à chaque Syzygie. Quoique nous ceflions de voir la Lune dans toutes les conjonctions, & par conséquent lorfqu'elle est dans la ligne des fyzygies, nous ne devons ce

:

[ocr errors]

pendant pas regarder cette disparition comme une Eclipse, puisque nous savons bien que la Lune n'est pas alors pria vée de la lumiere du Soleil ; mais que nous ne ceflons de l'appercevoir que parce qu'elle nous présente la partiq obfcure,

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »