De la recherche de la verité, où l'on traite de la nature de l'esprit de l'homme, & de l'usage qu'il en doit faire pour eviter l'erreur dans les sciences, Volumen3

Portada
Chez M. David, 1712

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 11 - Expofant, ou de ceux qui auront droit de lui , à peine de confifcation des exemplaires contrefaits , de trois mille livres d'amende contre chacun des contrevenans , dont un tiers à Nous , un tiers à l'Hôtel- Dieu de Paris , & l'autre tiers audit...
Página 11 - Louvre , & un dans celle dudit Sieur DE LAMOIGNON , & un dans celle de notre très -cher 8e. féal Chevalier Vice-Chancelier & Garde des Sceaux , de France , le Sieur DE MAUPEOU ; le tout à peine de nullité des Préfentes : Du contenu defquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir l'Expofant , ou fes ayans caufe , pleinement & paifiblement , fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement...
Página 11 - Préfentes feront enregiftrées tout au long fur le regiftre de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de Paris, dans trois mois...
Página 11 - LOuis par la grace de Dieu , Roi de France & de Navarre : A nos amés & féaux Confeillers les Gens tenans nos Cours de Parlement , Maîtres des Requêtes...
Página 138 - Ainsi , tous les corps n'étant pas d'une égale grandeur, et ceux qui sont les plus grands ayant plus de force à continuer leur mouvement en ligne droite que les autres, on conçoit facilement que les plus petits de tous les corps doivent être vers le centre du tourbillon, et les plus grands vers la circonférence , puisque les lignes que l'on conçoit être décrites par les...
Página 221 - ... que c'est la même sagesse qui parle immédiatement par elle-même à ceux qui découvrent la vérité dans l'évidence des raisonnements, et qui parle par les saintes écritures à ceux qui en prennent bien le sens.
Página 11 - Actes requis ôC neceflaircs fans demander autre permiffion ; & nonobftant clameur de Haro , Charte Normande , & Lettres à ce contraires : Car tel eft nôtre plaifir.
Página 11 - Expofant ou fes ayans caufe , pleinement & paifiblement , fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la copie des Préfentes , qui fera imprimée tout au long au commencement ou à la fin defdits Ouvrages , foit tenue pour dûement fignifiée , & qu'aux copies collationnées par l'un de nos âmes & féaux Confeillers-Secrétaires, foi foit ajoutée comme à l'original.
Página 486 - Nous assurons donc qu'il est absolument nécessaire que les idées que nous avons des corps et de tous les autres objets que nous n'apercevons point par eux-mêmes, viennent de ces mêmes corps ou de ces objets ; ou bien que notre âme ait la puissance de produire ces idées, ou que Dieu les ait produites avec elle en la créant, ou qu'il les produise toutes les fois qu'on pense à quelque objet, ou que l'âme ait en elle-même toutes les perfections qu'elle voit dans ces corps, ou enfin qu'elle...
Página 517 - ... en a, il est évident que nous sommes infiniment plus unis à lui qu'à ses créatures, que nous sommes unis à lui directement, et aux créatures indirectement et par lui. Ainsi il sera vrai, en toute rigueur, que nos esprits n'auront été créés que pour lui, quoique nous...

Información bibliográfica