Recueil des ouvrages de poésie et d'éloquence présentés à l'Académie des jeux floraux

Portada
De l'Imprimerie de J.J. Robert, 1760

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 300 - MIROMÉNIL ; le tout à peine de nullité des Préfentes. Du contenu defquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit Expofant, & fes ayants-caufes , pleinement & paifiblement , fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement. VOULONS que la copie des Préfentes , qui fera imprimée tout au long , au commencement ou à la fin defdits ouvrages...
Página 300 - Ouvrage , fera remis dans le même état où l'Approbation y aura été donnée, es mains de notre très-cher & féal Chevalier Chancelier Garde des Sceaux de France , le Sieur de Maupeou; qu'il en fera enfuite remis deux Exemplaires dans notre Bibliothèque publique , un dans celle de notre Château du Louvre...
Página 212 - Se qu'avant que de les expofer en vente, les Manufcrits ou Imprimés qui auront fervi de copie à l'impreffion defdits Ouvrages, feront remis dans le même état où...
Página 300 - Charte Normande , Se Let.tres à ce contraires : CAR tel eft notre plaifir. DONNÉ à Verfailles le premie/ jour du mois de Mai , Tan de grâce mil fept cent cinquantequatre, & de notre règne le trenteunième. Par le Roi en, fon Cortfeil.
Página 27 - ... de fils , d'époux : l'enfant le bégayoit au berceau; le. vieillard le prononçoit avec chaleur au lit même de la mort ; c'étoit pour ainfi dire , le cri de l'Etat ; après le nom des Dieux , il n'en étoit point de plus connu ni de plus révéré'.
Página 212 - Secrétaires foi foit ajoutée comme à l'original. Commandons au premier notre Huiflîer ou Sergent fur ce requis , de faire pour l'exécution d'icelles , tous aftes requis & neceffaires , fans demander autre permiffion , & nonobilant clameur de Haro , charte Normande , & Lettres à ce contraires : CAR tel eft notre plaifir.
Página 24 - Et d'abord, s'il nous faut remonter jufqu'à la fource des chofes, & féparer les objets pour les mieux faifîr : qu'eft - ce que l'amour de la patrie ? l'intérêt public devenu le feul intérêt perfonnel. Un pareil amour eft donc étranger dans ces gouvernemens , où la trop grande inégalité des citoyens ne leur permet pas de s'incorporer, pour ainfi dire, les uns avec les autres, &: où par conféquent l'intérêt de l'un n'eft prefque jamais l'intérêt de tous. Les Républiques chez qui l'union...
Página 25 - Citoyen, le premier & le plus refpectable de tous. Là, fur-tout, on ne remarquoit pas cet intervalle immenfe, qui dans la plupart des Républiques modernes fépare , à la honte de l'humanité , la fphere des Grands de celle du Peuple.
Página 212 - Expofant , ou fer ayans caule , pleinement & paifiblement , fans fouftrir qu'il leur l'oit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la copie des Préfentes , qui ftra imprimée tout au long au commencement ou à la fin dudit Ouvrage , foit tenue...

Información bibliográfica