Dictionnaire historique-portatif ...

Portada
E. van Harrevelt, 1760

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 368 - S ans. Il alla à Rome en 1715 , où il fut bien accueilli par Clément XI. Après la mort de ce pape , il 'eut la place de...
Página 278 - Romains se trouvèrent de souffrir des maîtres, lorsque leur liberté leur fut devenue à charge; dans l'obligation où ils furent de changer de maximes en changeant de gouvernement; dans...
Página 633 - II investit de ce duché Henri, son second fils, qui depuis, étant devenu roi, le céda à Robert, son cadet.
Página 372 - On a de lui un grand nombre d'ouvrages sur les antiquités hébraïques : il ternit sa réputation en voulant établir le rapport de la langue grecque avec les langues orientales , selon la méthode que Wasmuth avait suivie, pour montrer la liaison que tous les dialectes de l'Orient ont entre eux.
Página 79 - C'est vous dont l'audace nouvelle A rejeté l'antiquité , Et Dumoulin ne vous rappelle Que ce que vous avez quitté ; Vous aimez mieux croire à la mode : C'est bien la foi la plus commode Pour ceux que le monde a charmés ; Les femmes y sont vos idoles , Mais à grand tort vous les aimez , Vous qui n'avez que des paroles.
Página 278 - Il réfultoit de fes obfervations que l'Allemagne étoit faite pour y voyager , l'Italie pour y féjourner , l'Angleterre pour y penfer , & la France pour y vivre. De retour enfin dans fa Patrie , M de Montefquieu fe retira pendant deux ans à fa terre de la Brede : il y jouit en paix de cette. fol itude que le fpedacle & le tumulte du monde fert à rendre plus agréable ; il...
Página 630 - J'ignorois que ce pouvoit être Qui lui coloroit ce beau teint Où l'Aurore même n'atteint Quand elle commence de naître. Mais, Flurance, ton docte écrit M'ayant fait voir qu'un bel esprit Est la cause d'un beau visage, Ce ne m'est plus de nouveauté, Puisqu'elle est parfaitement sage, Qu'elle soit parfaite en beauté.
Página 470 - PHILIPPE III, surnommé le Hardi,^ fut proclamé roi de France en Afrique , après la mort de saint Louis son père , en 1270.
Página 299 - C'est durant ce voyage qu'il fit un beau poème sur la défaite de la flotte turque par les Vénitiens. Ce poème lui valut une chaîne d'or, dont la république de Venise lui fit présent. De retour à Amsterdam , il essuya quelques chagrins des synodes wallons, vint ensuite à Paris, et fut ministre deCharenton. Il eut de grands démêlés avec Dailîé, et fut accusé en plusieurs synodes, dont il eut bien de la peine à se tirer.
Página 569 - Cet habile marseillois est le premier et le plus ancien des écrivains Gaulois qui nous soit connu. Le plus célèbre de ses ouvrages...

Información bibliográfica