Imágenes de páginas
PDF
EPUB

XII.

INSTRUCTION.

De la conduite que doit tenir ce

lui qui se met à l'étude des Médailles , & qui veut faire un Cabinet.

[ocr errors]

PO"

Our empêcher que cet Ouvrage

ne se grossisse trop , & bute par la longueur l'es rouveaux Curieux , qui souvent ont pas d'envie de s'amuser , & de se divertir que de faire une étude sérieuse : Je m'en vais renfermer dans cette dera niére Instruction, tout ce qui me reste à dire de mon sujet, dont il m'auroit été aisé de faire encore trois ou quatre Instructions différentes : Sçavoir quelles sont les Médailles rares ; quels font les Livres où l'on

& trouver l'explication des Médailles , & le moyen de s'accoûtumer à lire sans secours, les légendes qui sont ordinairement composées de mots abrégéz , ou quel

peut s'instruire

[ocr errors]
[ocr errors]

& l'avoir ap

quefois de seules. Lettres Initiales ; ;

c'elt sur quoi il est nécessaire de dona *: ner quelque instruction, comme aussi

sur la conduite que doit garder celui

qui embralle cette forte d'étude. Ce que le D'abord il faut avoir acquis me Curieur doit connoiffance médiocre de l'Histoire fçavoir de l'Histoire. Grecque & Latine ,

prise dans les sources , & non pas feulement dans les Epitomes,

qui n'instruisent jamais suffisamment un homme, qui a besoin de mille petites fingularitéz qui ont rapport avec les Médailles , & que l'on compte pour rien quand on n'est pas initié dans la curiolité. Plus on sera avancé dans l'Hilloixes, plus on trouvera de facilité & de plaisir aux Médailles

s que l'on commencera à expliquer par soimême., & où tous les jours on fera de nouvelles découvertes. Mais quand même on commenceroit d'abord

par les Médailles , sans avoir encore étusdié ; on ne laisseroit pas d'y trouver les mêmes secours pour l'Histoire que nous donneroient la lecture de la Vie & des Mémoires d'un Prince,

que nous aurions déja vû & connu. La Głogra- Il faut de plus avoir étudié avec phie.

application la Géographie ancienne:

& nouvelle , pour en sçavoir faire le parallele. Sans cela l'on ne pourra jainais connoître avec plaisir les plus belles Médailles , qui sont celles des Villes & des Colonies

dont presque tous les Types sont instructifs. Il faut sçavoir plus que médiocre- LaChronol

logie. ment la Chronologie ; non-seulement par les Epoques générales & communes ; mais s'il se peut par les Epoques particuliéres des Nations , & des Villes, que l'on vérifiera ensuite avec satisfaction sur les Médailles.

Je ne parle point de la Mytholo. La Fable. gie & de la Théologie Payenne , abPolument nécessaire pour entendre les revers des Médailles, qui ne sont ordinairement chargéz que de cela. C'est le noviciat du Curieux, qui faute de certe connoissance, se trouveroit arrêté à chaque pas, par les symboles qui lui doivent faciliter la connoissan. ce des figures.

Si donc il n'avoit encore aucune Livres dont avance dans toutes ces Sciences , il il a besoin, faudroit commencer par les Tables p.11g. Chronologiques du P. Perau, qui sont les plus aisées ; étudier en même-teins le livre du P. Briet , qui a le plus ibid. méthodiquement fait la comparaison

[ocr errors]

de l'ancienne & de la moderne Géo

graphie: se rendre familieres les Mép.zoodailles de Goltzius , & le Livre du

P. Hardouin, Nummi Populorum á
Vrbium , où il y a mille choses à ap-
prendre , même dans les endroits où
il n'a pû atteindre la vérité. Les Mé-
dailles Grecques de M. Vaillant seront
aussi d'un grand secours , par les sça-
vantes observations qu'il a mises à la
fin.

L'Histoire doit donc être, comme
nous avons dit , la principale étude
d'un Curieux, par rapport aux Mé-
dailles. Herodote, Dion, Denis d'Ha-
licarnasse , Polybe, Tite-Live, Ta-
cite , Velleius Paterculus , &c. doi-.
vent être lûs & relûs avec applica-
tion.

A mesure qu'il augmentera sa collection des Médailles, il faudra qu'il lise les Antiquaires Grecs & Latins Suidas, Pausanias, Philostrate : Rhodigin , Giraldus, Rosin & semblables, qui fournissent de grandes lumieres pour l'explication des Types & des Symboles.

Que fi de lui-même il n'a pas assez d'inclination pour l'étude : ou que ses occupations ne lui donnent pas le

[ocr errors]

:

[ocr errors]

tems d'étudier autant qu'il seroit né.
cessaire ; il faut

pour

s'animer & pouc avancer en peu ? qu'il life le iça. p.120 vant Ouvrage de M. Spanheim, De 'Præftantiâ ã vfu Numismatum. C'estlà où il apprendra à estimer la curiofité , & à le faire estimer lui-même, lorsque l'occasion se présentera d'en parler dans les compagnies. Là il s’instruira de l'art de combattre avec politesse les sentimens de ses adversaires , & de ne se pas abandonner au feu d'une imagination trop échauffée, rien n'étant plus malhonnête , que de faire d'un démêlé de pur esprit, qui doit être plein de douceur & d'agrément, une guerre sanglante , qui passe jusqu'aux reproches & aux injures.

[ocr errors]
[blocks in formation]
[ocr errors]
[ocr errors]

Natis in usum lætitie jocis ,
Pugnare , Thracum eft : ponite Barbarum

Moren , verecundasque Mufas
Sanguineis prokibete rixis,

S'il ne veut pas niême se donner cette peine, ou qu'il n'ait pas l'intelligence des langues , il pourra se contenter de lire d'abord les leçons que nous lui avons données dans cep

« AnteriorContinuar »