Imágenes de páginas
PDF
EPUB

J'ai lu par Ordre de Monseigneur le ViceChancelier , le septieme tome des Ephémérides du Citoyen, ou Bibliothéque raisonnée des Sciences morales & politiques. Comme je n'ai trouvé jusqu'à présent, dans ce Manuscrit, que des choses bien vues, profondément réféchies, & détaillées avec beaucoup de clarté & d'exactitude , je crois que ricn n'en empêche l'impression. A Paris, le 20 Juillet 1767.

DE LA GARDE

PRIVILEGE DU ROI.

Louis, par la grace de Dieu , Roi de France & de Navarre : A nos amés & féaux Conseillers les Gens tenant nos Cours de Parlement, Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , Grand Conseil, Prévôt de Paris, Baillifs, Sénéchaux, leurs Lieutenants Civils , & autres nos Justiciers qu'il appartiendra : SALUT : notre amé l'Abbé BAUDEAU , Nous a fait exposer qu'il desireroit faire imprimer & donner au Public un Ouvrage qui a pour titre : Ephémérides du Citoyen , ou Chronique de l'E/prit national, s'il Nous plaisoit lui accorder pos Lettres de Privilége pour ce nécessaires : A CES CAUSES, voulant favorablement traiter l'Exposant , Nous lui avons pernis & permettons par ces Présentes de faire impr mer ledit Ouvrago autant de fois que bon lui semblera , de le faire vendie & débiter par tout notre Royaume pendant le tems de neuf années, consécutives à compre: du jour de la date des Présentes Faisons défenses à tous Imprimeuis, Libraires & autres personnes, de quelque qualité & condition qu'elles foient, d'en introduire d'impression étrangere dans aucun lieu de notre obéissance ; comme aulli & imprimer, ou faire imprimer, vendre , faire vendre, débiter , ni contrefaire ledit Ouvrage, ni d'en faire aucun extrait fous quelque pretexte que ce puisse être , sans la permission expresse & par écrit dudit Exposant, ou de celui qui aura d'oit de lui, à peine de confiscation des exemplaires contrefaits, de trois mille livres d'amende contre chacun des contrevenants, dont un tiers à Nous, un ciers à l'Hôtel-Dieu de Paris, & l'autre tiers audit exposant, ou à celui qui aura droit de lui; & de tous dépens, dommages & intérêts. A la charge que ces Présentes seront enregistrées tout au long fur le Registre de la Communauté des Imprimcurs & Libraires de Paris, dans trois mois de la date d'icelles ; que l'impression dudit Ouvrage, fera faite dans notre Royaume & non à ailleurs, en bon papier & beaux caracteres, conformément à la feuille imprimée attachée pour modele sous le contre-sel des Présentes, que l'impétrant se conformera en tout aux Réglements de la Librairie, & notament à celui du 10 Avril 1725, qu'avant de l'exposer en vente, le manuscrit qui aura servi de copie à l'impression ludit Ouvrage fera remis dans le même état où l’Approbation y aura é'é donnée, ès mains de notre très cher & féal Chevalier Chancelier de France, le sieur De LAMOIGNON, & qu'il en sera ensuite remis deux Exemplaires dans notre Bibliotheque publique, un dans celle de notre Château du Louvre, on dans celle dudit Sicar De LAMOIGNON, & un dans celle de notre très cher & féal Chevalier Vice-Chancelier & Garde des Sceaux de France , le sieur de MAUPEOU, le tout à peine de nullité des Présentes. Du contenu desquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit exposant & ses ayans caufes pleinement & paisiblement, sans souffrir qu'il leur soit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la copie des Présentes, qui sera imprimée tout au long au commencement ou à la fin dudit Ouvrage soit tenue pour duement signifiée , & qu'aux copies collationnées par un de nos amés & féaux Conseils lers-Secretaires, foi loit ajoutée comme à l'original. Commandons au premier notre Huissier ou Sergent sur ce requis, de faire, pour l'exécution d'icelles, tous Actes requis & nécessaires, sans demander autre permission, & nonobstant clameur de Haro, Charre Norm inde & Lettres à ce contraires : Car tel est notre plaisir. Donné à Fontaibleau le quatorziéme jour du mois de Novembre, l'an de grace mil sept cent soixante • cinq, & de notre Regne le cinquante - unieme.

Par le Roi en son Conseil.

Signé LE BEGUE.

Registré sur le Registre XVI. de la Chambre Royale & Syndicale des Libraires & Imprimeurs de Paris, N°. 735 , fol. 407, conformément au Réglement de 1723 , qui fait défenses articles 41, à toutes personnes de quelques qualités & conditions qu'elles soient, autres que les Libraires & Imprimeurs, de vendre, débiter , faire afficher au

cuns livres pour les vendre en leurs noms, Soit
qu'ils s'en disent les Auteurs ou autrement, &
la charge de fournir à la susdite Chambre neuf
exemplaires, prescrits par l'article 128 du même
Reglement. A Paris ce 24 Décembre 1765.

[merged small][ocr errors]
[ocr errors][merged small]

DU CITOYEN,

OU

BIBLIOTHEQUE RAISONNÉE

DES SCIENCES

MORALES ET POLITIQUES.

Quid pulchrum , quid turpe, quid utile , quid non.

HORACE.

1767. TOME HUITIEME.

A PARIS,
NICOLAS AUGUSTIN DELALAIN , Libraire

rue Saint-Jacques, à S. Jacques.
LACOMBE, Libraire, Quai de Conti.

Chez

M. DCC. LXVIl.
Avec Approbation, & Privilege du Roi

« AnteriorContinuar »