Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

cette

dré, nous sommes corrompus, injustes, CHAP. I. pleins d'orgueil & d'amour propre, & au inilieu de nos miseres , impénitens encore plus que malheureux.

3. C'est ainsi qu'Adam vit en nous jusqu'à J. C. c'est ainsi que tous les états sont les nôtres. Il en est de inême de nous par rap- 1. Cor.15.450 port à J. C. qui est le second Adam , num visimus Adam : dont saint Paul dit que le Rem. s.145 premier étoit la figure : qui est forma futuri. Nous naissons de lui par le Batême, & nous sommes dès lors associés à tous ses myfteres , & à tous les états. Nous sommes attachés avec lui à la Croix, nous sommes mis avec lui dans le tombeau, nous résufcitons & nous montons au ciel avec lui, enfin nous prenons place avec lui dans le Trône même où il s'est allis , selon auguste expression: Convivificavit ns (Deus) in Chriflo , es conresuscitavit, ego consedere fecit in cæleftibus in Christo Jesu. Nous portons pendant cette vie un heureux més lange de tout ce qui est arrivé à notre chef. Nous sommes immolés, fouffrons , nous mourons, nous sommes pleins d'espérance, nous nous regardons par 10tre foi comme citoyens du ciel, nous y habitons par ļnos désirs : notre vie est cachée avec J. C. dans le sein de son Pere. C'est fon esprit qui vous anime ; c'est lui-mêine

Gal. 2, qui vit en nous. Vivo autem , jam non ego, vivit verò in me Christus.

4. Comme il y avoit eu une telle union, & une telle conformité entre le premier Adam & nous, que c'etoit lui plutôt que nous qui continuoit en nous la vie, & les états ; aussi depuis notre seconde nillance, il doit y avoir entre le second Adam & nous,

[ocr errors]

nous

B

Ckz.. une telle union, que tous ses traits nots

soient cominuns , & que nous soions ce 1. Cor. 15. tout son expression & son image. Le premier 47. 48. 49.

homme, dit saint Paul, qui a été formé
de la terre , eft terrestre ; & le second qui
est décendu du ciel , est céleste Voilà deux
chefs, & deux peres de deux familles ; mais
d'une origine bien différente. Tel qu'à
été l'homme terrestre , tels ont été les ( en.
fans ) terrestres, ( qui font nés ne lui :)
& tel qu'à été l'homme céleste, tels font
aussi les célestes, ( dont il est le pere.) Voilà
deux peres, dont le double caractere fait
celui de leurs familles. L'une cst terrestre,
parce que

Con
pere

l'eft ; & l'autre est cée lefte, parce que son pere vient du ciel. - Comme donc nous avons porté l'image de l'homme terrestre , porenns aasli celle

de l'homme céleste. Voilà de part & d'azztre une entiere conformité entre les peres & les enfans.

5. Mais à l'égard du premier Adam, la conformité est un malheur héréditaire par une naissance où la liberté n'a point de part ; & à l'égard da fecond , la conformité et

grace
aussi-bien

que

la naissance. Elle dépend de la foi de ceux qui sont en état de croire & de choisir; & c'est

pour cela qu'on les exhorte à porter l'image de l'homine céleste. Mais dès qu'ils s'engagent au Batême, ils s'engagent à imiter en toutes choses J. C. dont ils font revêtus , & à ractifier

par

leur consentement l'immola. tion qu'il a faite d'eux à son Pere, en les u. nissant à son facrifice, & en méritant pour eux par cette union toutes les graces depuis le commencement de la foi jusqu'au falut, Chrifto confixus fum cruci,

une

[ocr errors]

Gal grdo

[ocr errors]

CHAP. I. $. V. La Croix du Sauveur est appliquée à

tous les Fidéles d'une maniere intime doi
personnelle , eor comme J. C. a été crucifié
en chacun d'eux , ils ne peuvent trouver
bors de lui l'origine de la justice,

1. Ce que j'ai dit jasqu'ici contribue
beaucoup à expliquer quelques paroles de
S. Paul aux Galates, dont l'obfcurité a ca-
ché à des Interprêtes d'ailleurs très-éclai-
rés, une partie du sens profond qu'elles
renferment. O infenfati Galata , leur dit ce
grand. Apótre, (a) quis vos fafcinavit non
obedire veritati, ante quorum oculos Jesus
Christus prescriptus eft in vobis crucifixus.
Ces paroles qui commencent le troisiéme
chapitre , suivent celles que nous avons
expliquées: Christo confixus sum cruci : & el-
les renferment le même sens,mais avec plus
d'étenduë. Car ce que S. Paul avoit paru
ne dire que de foi-mêine , il le dit de tous
les Galates, & de tons ceux qui avoient
reçâ comme eux le Batême, & le Saint Ef
prit. » Je suis crucifié avec J. C. dit l'Apô.
» tre: ce n'est plus moi qui vis, c'est j. c. Gal. 2.39.23
» qui vit en moi. Je vis dans la foi du Fils
» de Dieu qui m'a aimné, & qui s'est livré
» pour moi. Je n'ai garde de rejetter la
[a ] Les traducteurs de registrossXerotis a

wego
Mons : aprés que je vous svegen, e spero eolewa
ai fait 'voir 'J ESU S.
CHRI$ I l' vivement sauléos. comme
dépeint devant vous occifié à vos yeux, dit trog
comme crucific à vos ycix. peu, & change le texte
Quibus præ oculis Jesus: Inter vos, n’eit point in
Chriflus ante fuit depi&tus, vobis , & n'a aucun sens
inter zos crucifixus. Eraf- raisonnal le.
Σne. Oις κατ' οφθαλ-

[ocr errors]
[ocr errors]

CYH

[ocr errors]

CHAD. I

» grace de Dieu ; car fi la justice vient de » la Loi, c'est donc en vain que J. C. est s mort. Comment donc , ô insensés Gala» tes, continue S. Paul, quelqu'un a t'il pû » vous ensorceler , de sorte que vous ne » fulliez plus soumis à la vérité ? vous à » qui J. C. a été représenté d'une maniere - sensible & dont vos yeux ont été témoins dans le tems ou vous avez été plongés trois fois dans les eaux du Batême, pour marquer la mort & fa sépulture: vous qui avez été crucifiés , & ensevelis. avec lui par un sacrement qui est l'image & l'expression, auffi-bien que le fruit de ces deux mysteres : vous en qui J. C. a été crucifié, puisque vous avez été revêtus de lui;

que vous êtes devenus ce qu'il est, que La Croix est devenue votre croix en vous étant appliquée d'une maniere intime & personnelle.

2. L'instruction qui a précédé le Batéme, ne vous a-t-elle pas appris toutes ces vérités? N'a-t-on pas éxigé de vous que vous en fisliez une profession solemnelle? Avez-vous pu vous séparer de J. C. en vous revêtant de lui ? Eft - il venu à vous autrement que crucifié pour vous ? Avez-vous pa devenir une même chose avec lui , sans qu'il fût crucifié en vous, & que vous fusliez crucifiés en lui ? L'une de ces choses n'est-elle pas une suite nécessaire de l'autre ? Com. ment donc ces importantes

vérités vous ont-elles écé enlevées par les prestiges & les enchantemens de l'erreur ? Et comment , après que J. C. a été crucifié dans vous, & que vous avez pu en recevoir autant de graces, que s'il voit été crucifié

pour vous Teuls, étes-vous assez insensés pour chers

cher hors de lui, & dans les céremonies Chap. 1.
stériles de la Loi, une autre origine de la
justice ? O insensati Galata , quis vos fascia
navit non obedire veritati, ante quorum oct-
los fesus Christus prafcriptus eft,in vobis cru-
cifixus?

S. VI. Comme JESUS - CHRIST, qui est

résuscité pour ne plus mourir , ne peut être crucifié une seconde fois dans les Fidéles, les pécheurs ne peuvent plus être renouvellés par un second Batéme.

Hc6 6.407

[ocr errors]

1. CETTE explication qui me paroît la seule vraie, & la feule littérale, peut donner beaucoup de lumiere à ce que dit saint Paul dans l'Epître aux Hébreux, contre ceux qui tombent dans le crime après le Batême. » Il est impossible , dit-il, que » ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don du ciel, qui ont été cc rendus participans du faint Esprit ... & Co qui après cela font tombés : il est, dis-je, » impossible qu'ils soient renouvellés par la » pénitence , en crucifiant de nouveau dans ce eux-mêmes, ( ou, pour eux-mêmes ) lea Fils de Dieu , & l'exposant à une publi- » que ignominie. « Rurfum crucifigentes fibia met ipsis Filium Dei , do ostentui habentes, Il est visible que c'est du Batême que parle saint Paul, qui selon l'usage de l'ancienne Eglise, étoit immédiatement suivi de la Confirmation & de l'Eucharistie , & que c'est par rapport au Batême qu'il ajoute qu'il est impossible que ceux qui sont combés, c'est-à-dire , qui ont perdu la justice & l'innocence qu'ils

y avoient reçûe, soient renouvellés par la pénitence. Cette expref:

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »