Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

10.;

PT .

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]

Les Monumens qui paroissent aujourd'hui devant VOTRE MAJESTE', après avoir été dispersez @ cachez depuis tant de fiecles , se sont enfin rassemblez de tous les coins de la terre, pour venir rendre leurs homages à leur Maître légitime ; il y en a MNE

á ij

[ocr errors]

grand nombre parmi eux à qui l'on a jusques ici disputé l'honneur d'être Espagnols , eo qui semblent n'avoir attendu pour se faire rendre leur état certain , que l'occasion du Regne le plus signalé qui fe foit encore dans la Monarchie. Il est vrai qu'il manque à ceux - , on la parole , ou l'usage d'une langue intelligible pour expliquer leur droit : mais ils portent en revanche des marques de nobléffe , & de valeur tellement propres à la Nation dont ils se pretendent originaires , que VOTRE MAJESTE les reconnoîtra facilement à ces cara&teres si beureusement éprouvez dans les cæurs de cette Nation , depuis qu'elle la gouverne avec tant de fagesse-s j' ay tavantage en servant d'interprete à ses Monnoyes , de voir réunies en la personne Auguste de VOTRE MAJESTE', les vertus morales les plus éclatantes des Capitaines des Empereurs payens dont ces Monumens nous ont conservé les portraits , & d'admirer en elle des traits heroiques de pieté qui n'ont point d'exemples parmi les Rois Chrétiens , qui Pont precedée sur le Trône d'Espagne ; heureux si dans ma fon{tion , je puis être parvenu à lui marquer la veneration, le zele , profond respeɛt avec lesquels j'ay l'honneur d'être ,

SIRE,

DE VOTRE MAJESTÉ',

Le très-humble & le très

obéissant serviteur,
MAHUD L,

Leiredo

THEVITTO

VIS

[ocr errors]

DISSERTATION

HISTORIQUE
SUR LES MONNOYES ANTIQUES
D'ESPAGNE.

A connoissance des Monnoyes d'un
pais fait une partie de l'Histoire politi-
que

de la nation qui l'habite; elles sont,

pour la preuve de quantité de faits , des KARADUMA: titres d'autant plus certains, qu'ils sont reconnus de tous les peuples , qu'ils sont multipliez & plus propres à se conserver que ceux dont le papier, le parchemin, & le marbre même font ordinairement depositaires,

On les divise en antiques, en anciennes, & en Diferences des modernes ; les premieres sont celles qui ont été fa- monnoyes, tirées briquées depuis le tems qu'on a commencé à user fabrication, de monnoye, jusques au siecle de la décadence de l'Empire Romain ; on appelle anciennes celles qui

A

[ocr errors]

ont été battuës depuis cette decadence, jusqu'au fiecle qui precede celui où nous vivons ; & les modernes font celles qui ont actuellement cours , ou que les habitans les plus anciens d'un païs peuvent y avoir vûës en ufage.

On a donné le nom de Medailles aux antiques, par excellence fur les autres, à cause de la varieté des sujets historiques qu'elles representent, & du relief de leur gravure , circonstances qui font aujourd'huy le caractere distinctif entre les vrayes medailles modernes & les monnoyes courantes.

C'est à la faveur des pieces de cette premiere classe, dont les gens de Lettres se sont étudiés à faire

des recueils depuis environ deux fiecles , qu’on a Vilité de la porté le flambeau dans les tems les plus obfcurs de

l'antiquité; c'est depuis qu'il a été permis de conport à l'histoire, sulter ces titres qu’on a vû l'histoire Grecque, &

la Romaine éclairées par une infinité de traitez particuliers far ce qu'il y avoir de plus incertain concernant l'origine , la langue , les moeurs , la Theologie, le gouvernement civil & militaire , & la chronologie de ces deux nations ; & c'est à la vûe de ces progrès que les Historiographes recents des autres Monarchies piquez d'une noble émulation, ont recherché dans de pareilles sources de quoy en

richir leurs histoires. Abondance de La nation Espagnole eft , après ces deux ancien.

nes celle des monnoyes de laquelle on peut forques en Espagne.

mer des fuites plus nombreuses ; elle a sur la Françoise l'avantage de compter dans son histoire plus de ces pieces qu’on puiffe feurement lui attribuer, battuës sous les noms de fes villes du tems de la

recherche des Monnoyes parra

ز

monnoyes an in

[ocr errors]

ز

« AnteriorContinuar »