Imágenes de páginas
PDF
EPUB

yerbe. Mais la premiere impression, prelque toujours indélébile, est faite , & on ne parvient pas toujours à faire que l'étude des premieres années soit perdue, malgré tous les efforts que font les maîtres , & toutes les peines que prennent les enfans, pour avoir cette triste consolation. Mais avançons à travers le torrent des abus à corria ger.

4o. Les Latins n'emploient qu'un mot pour chaque pronom personnel, ego, , ille , &c.

Les François en ont deux: je, moi; tu, toi; il, lui , &c.

Les Grammaires latines ne manquent pas de donner la connoissance de ces deux termes dans le françois , en écrivant ainsi. s Ego..... je ou moi

. 3.

Ille

Ille ..... il ou lui. Et les Maîtres de latin ajoutent à cette faute l'injustice de se plaindre quand leurs écoliers traduisent ainsi, lur-tout s'ils font étrangers.

1.

[ocr errors]

Ego illis dico. Veniemus ego & tu. Tu & illi dicitis, &c.

. Moi dis à ils. Nous viendrons , tu & je. Vous dites , tu & il , &c.

Cependant ces enfans écrivent conformément aux principes qu'on leur met

sous les yeux.

Ces fautes des livres élémentaires, & plusieurs autres,

dont nous releverons encore quelques-unes, ne seroient-elles pas une des causes de la lenteur des progrès qu'on fait dans les écoles ? Nous indiquerons bientôt un moyen aisé de les éviter.

5°. Les Modes des verbes Latins, ainsi que des François, ont des temps. Les Latins en ont cinq à l'Indicatif & au Subjonctif, qui font le Présent, l'Imparfait, le Purfait, le Plus - que-parfait & te Futur.

Les François ajoutent, 1o: au parfait simple de l'Indicatif, le parfait antérieur & disent :

Singulier.

[ocr errors]

Singulier.

Pluriel.

AU PARFAIT SIMPLE.
Je suis venu.

Nous sommes venus.
Tu es venu.

Vous étes venus.
Il est venu.

Ils sont venus. ET AU PARFAIT ANTÉRIEUR. Je vins,

Nous vinmes,
Tu vins.

Vous vintes.
Il vint.

Ils vinrent. Les Latins disent simplement au fingulier , veni , venisti , venit.

Au pluriel, venimus , venislis. Et à la troisieme personne, venerunt & venere.

En quoi il est évident qu'ils n'expriment pas une nuance bien marquée entre ces deux idées : je suis venu , je vins. La premiere regarde une a&ion faite dans un temps qui dure encore : la seconde marque un temps entiérement passé.

Les deux terminaisons de la troisieme personne du pluriel des parfaits dans le Latin indiquent, ce semble , qu'il manque quelque chose aux autres personnes. En attendant que quelque habile Grammairien nous donne ses lumieres sur cet objet, nous avons cru pouvoir employer l'accent circonflexe pour marquer en Latin le

parfait antérieur, & nous écrirons ainsi: PARFAIT ANTÉRIEUR. Je vins , yeni.

Nous vinmes , venimus ,
Tu vins , verifli. Vous vinces, veniftis.
Il vint , venit.

Ils vinrent, venére.

singulier.

Pluriel.

PARFAIT SIMPLE.

Je suis venu , Veni.

Venerunt.

Ils sont venus,

[ocr errors]

Nous aurons recours au même signe pour l'Imparfait & le Plus-que-parfait du subjondif, & nous écrirons ,

A L'IMPARFAIT.
Je viendrois , Venirem , &c.

Je vinse, Venirém, &c.
ET AU PLUS-QUE-PARFAIT.

Je serois venu , Veniffem, &c.
Je fuffe venu, Venisem , &c.

Si ces accens avoient eu lieu jusqu'à ce jour, nos Ecoliers, sur-tout ceux qui sont d'un pays étranger, n'auroient pas été exposés à rendre ces mots Latins : Veni heri , feci hodie, utinam veniffem, &c. par ceux-ci, je suis venu hier , je fis aujourd'hui, plue-à-Dieu que je serois venul , &c.

Si dans les Grammaires qu’on imprime tous les jours, on convenoit que egó, , illé , lic. avec un accent circonflexe, signifient, Moi, Toi , Lui , &c. & que

sans accent ils signifient Je, Tu, Il, &c. l'embarras seroit ôté, une grande peine seroit épargnée aux enfans , & beaucoup d'erreurs seroient supprimées. Eh ! n'épargnât-on que quatre fautes par an à un million d'Ecoliers qui apprennent par cæur les Rudimens qu'on dit dans les Colléges, seroit - ce un petit avantage que quatre millions de fautes supprimées tous les ans ? Que ce motif est décifif

pour tout Grammairien qui a un caur !

6°. Pour désigner les Genres des noms Latins , ne pourroit-on pas également subftituer au Pronom hic, hæc, hoc l'accent Grave ['] pour le Masculin, l'accent

« AnteriorContinuar »