Imágenes de páginas
PDF
EPUB

D'un idolâtre amas de jeunes Séducteurs,
Sa sagesse jamais ne deviendra folie ?
D'abord tu la verras, ainsi que dans Clélie,

Recevant fes Amans sous le doux nom d'Amis, 160 S'en tenir avec eux aux petits, foins permis:

Puis, bientôt en grande eau sur le fleuve de Tendre
Naviger à souhait, tout dire, & tout entendre.
Et ne présume pas que Vénus, ou Satan,

Souffre qu'elle en demeure aux termes du Roman. 165 Dans le crime il suffit qu'une fois on débute.

Une chûte toûjours attire une autre chûte.
L'Honneur est comme une Ise escarpée & sans bords;
On n'y peut plus rentrer dès qu'on en est dehors.

Peut-être, avant deux ans ardente à te déplaire, 170 Éprise d'un Cadet, ivre d'un Mousquetaire,

dans mon cæur, qu'on ne peut Tendre sur Reconnoiffance. Petitse „jamais faire plus de progrés. Soins est un des Villages représentés „Cependant, ajoûte Clélie, je sur cette Carte: C'est à quoi fait al. ,,diftingue si bien toutes ces sortes lufion le vers précédent. g, d'amitiés que je ne les confonds

VERS 170. Éprise d'un Cader, „point du tout..

ivre d'un Mousquetaire.) Cadet, VERS 161. Sur le fleuve de fignifie ici un jeune Homme , un Tendre, &c.] Dans la premiere jeune Militaire. En l'année 1682. partie du Roman de Clélie, on a fi- le Roi établit en plusieurs Places de guré la Carte du Pays de Tendre, jeunes Gens,' à qui l'on donna le

son Royaume, des Compagnies de dont le dessein est allégorique, pour nom de Cadets : ils étoient inftruits marquer les divers genres de Ten

dans tous les exercices militaires ; dreffe. On peut avoir de la tendresse par trois causes différentes :

& quand on les trouvoit capables L'Eftime, la Reconnoiffance , &

de commander, on les mettoit l'Inclination; c'eft pourquoi cette

dans les Troupes. Carte représente trois Rivieres, qui Mousquçtaire. Les Mousquetaires portent ces trois noms, & sur les du Roi, font deux Compagnies de quelles sont situées crois Villes nom- gens à cheval, composées de jeumées Tendre: favoir , Tendre, fur nes Gens de qualité , ou de bonne Inclination, Tendre sur Eftime, & Maison.

1

Nous la verrons hanter les plus honteux brelans,
Donner chez la Cornu rendez-vous aux Galans;
De Phèdre dédaignant la pudeur enfantine,

Suivre à front découvert Z.... & Meffaline; 175 Compter pour grands exploits vingt Hommes ruinés,

Blessés, battus pour Elle, & quatre affaslinés ;
Trop heureux! fi toûjours Femme désordonnée,
Sans mesure & fans regle au vice abandonnée,

Par cent traits d'impudence aisés à ramaffer,
180 Elle t'acquiert au moins un droit pour la chasser.

Mais que deviendras-tu? si, folle en fon caprice, N'aimant

que

le scandale & l'éclat dans le vice, Bien moins pour son plaisir, que pour t'inquiéter,

Au fond peu vicieuse, elle aime à coqueter? 185 Entre nous, verras-tu, d'un esprit bien tranquille,

Chez ta Femme aborder & la Cour & la Ville? Hormis toi, tout chez toi, rencontre un doux accueil. L'un est payé d'un mot, & l'autre d'un coup d'ail. .

Ce n'est que pour toi seul qu'elle est fiere & chagrine, 190 Aux autres elle est douce, agréable, badine:

VERS 172. Donner chez la Cor- Qui goûtant dans le crime une nu &c.) Une infame, dont le nom

tranquille paix, étoit alors connu de tout le monde,

VERS 173. De Phèdre dédaignant Ont se faire un front qui ne la pudeur enfantine.] C'est cette pudeur fi rare aujourd'hui , que nos

rougit jamais. Coquettes traitent d'enfantine. Le

PHÈDRE, A&. III. Sc. 3. caractère de Phèdre a été heureusement exprimé par Mr. Racine dans ces Vers:

IMIT. Ibid. La pudeur en

fantine.) C'est une traduction de - Je ne suis point de ces s'Infans namque pudor d'Horace ,

femmes hardies, Liv. I. Sat. VI. v. 57.

C'est pour eux qu'elle étale & l'or & le brocard;
Que chez toi se prodigue & le rouge, & le fard,
Et qu'une main savante, avec tant d'artifice,

Bâtit de ses cheveux le galant édifice. 195 Dans sa chambre, crois-moi, n’entre point tout le jour,

Si tu veux posséder ta Lucrece à ton tour,
Attends, discret Mari, que la Belle en cornette
Le soir ait étalé fon teint sur la toilette ;

Et dans quatre mouchoirs, de fa beauté falis, 200 Envoie au Blanchisseur ses roses & ses lis.

Alors tu peux entrer: mais lage en la présence,
Ne va pas murmurer de la folle dépense.
D'abord, l'argent en main, paye & vîte & comptant.

Mais non, fais mine un peu d'en être mécontent, 205 Pour la voir aussi - tôt, de douleur oppressée,

Déplorer sa vertu si mal recompensée.
Un Mari ne veut pas fournir à ses besoins !
Jamais Femme, après tout, a-t-elle coûté moins?

A cinq cens Louis d'or, tout au plus, chaque année, 210 Sa dépense en habits n'est-elle pas bornée?

VER $ 174. Suivre à front décou- notre Poëte a exprimé le carađère vert Z... & Mefaline.] Cette lettre d'une femme qui n'est simplement initiale Z. n'est mise ici que pour que débauchée dans les plaisirs. Ici dépayser les Lecteurs. Cependant il ajoûté à ce caractère, celui de malgré cette précaution, on ne laifia ces femmes hardies & dangereuses, pas dans les Provinces d'en faire qui n'aiment leurs débauches que l'application à deux ou trois femmes par l'éclat & le bruit qu'elles font : dont par malheur les noms com Telle étoit une autre Femme de la mençoient par cette lettre. Mesa Cour, que Moliere a repréfentée saline, Femme de l'Empereur Claude, dans son Misanthrope, fous le nom eft fameuse par ses débordemens. de Celimene.

VERS 175. Compter pour grands CHANG. Vers 203. Pour la voir exploits &c.) Dans le vers précédent auffi-tót, de douleur oppressée.) Avant

Que répondre? Je vois, qu'à de fi juftes cris,
Toi-même convaincu déja tu t'attendris,
Tout prêt à la laisser, pourvû qu'elle s'appaise,

Dans ton coffre à pleins sacs puiser tout à fon aise. 215 A quoi bon en effet t'allarmer de fi peu?

Hé que feroit-ce donc, si le Démon du jeu
Versant dans son esprit la ruïneuse rage,
Tous les jours 'mis par elle à deux doigts du naufrage,

Tu voyois tous tes biens au fort abandonnés 220 Devenir le butin d'un Pique ou d'un Sonnés!

Le doux charme pour toi! de voir chaque journée,
De nobles Champions ta Femme environnée,
Sur une table longue & façonnée exprès,

D'ur Tournois de Bassette ordonner les apprêts : 225 Ou , fi par un Arrêt la grossiere Police

D'un jeu fi nécessaire interdit l'exercice,
Ouvrir sur cette table un champ au Lansquenet,
Ou promener trois dés chassés de son cornet:

Puis sur une autre table, avec un air plus sombre, 230 S'en aller méditer une vole au jeu d'Hombre;

l'édition de 1713. on lisoit : Pour la temps qu'elle paffoit hors du jeu. Ele voir aussi - cót fur les deux pieds hauffée. donnoit à jouer chez elle ; & parmi

les Joueurs qui y alloient, M. B.... CHANG. Vers 214. Dans ton étoit un des plus aflidus. Elle avoit coffre à pleins Sacs.) Il y avoit: En ordonné, que ceux qui s'émancipepleins sacs; dans les éditions qui roient en paroles, payeroient un écu ont été faites avant celle de 1713. chaque fois que cela leur arriveroic.

fe trouvant trop gêné VERS 216. Si le Démon du par cette Loi, aima mieux, un jeu, &c.) Le caractère de la Joueuse jour qu'il étoit en colere, acheter a été fait sur Mad. . . . Sa paffion la liberté de jurer tout à fon aise, pour le jeu étoit fi grande, qu'elle par une grosse poignée d'écus qu'il regardoit comme perdu tout le jetta d'avance.

M. B...,

S'écrier sur un As mal à propos jetté;
Se plaindre d'un Garo qu'on n'a point écouté;
Ou, querellant tout bas le Ciel qu'elle regarde,

A la Bête gémir d'un Roi venu fans garde.
235 Chez elle en ces emplois, l'Aube du lendemain

Souvent la trouve encor les cartes à la main.
Alors, pour le coucher, les quittant, non sans peine,
Elle plaint le malheur de la Nature humaine,

Qui veut qu'en un sommeil, où tout s'ensevelit, 240 Tant d'heures, sans jouer, se consument au lit.

Toutefois en partant la Troupe la console,
Et d'un prochain retour chacun dontie parole.
C'est ainfi qu'une femme en doux amusemens

Sait du temps qui s'envole employer les momens; 245 C'est ainsi que souvent par une Forcenée ...)

Une triste Famille à l'hôpital traînée,
Voit ses biens en décret sur tous les murs écrits,
De fa déroute illustre effrayer tout Paris.

Mais que plutót fon jeu mille fois te ruine; 250 Que fi la famélique & honteuse Lézine,

VERS 220. - D'un Pique ou Son Confeffeur lui remontra, qu'eld'un Sonnés.) Pique, terme du jeu le devoit en premier lieu 'considéde Piquet. Sonnés, terme du jeu de rer la perte du temps. Hélas ! Trictrac.

oui mon Pere, dit ia Pénitente, en

l'interrompanr: On perd tant de temps VERS 232. Se plaindré d'un : d mêler les cartes ! no &c.) Terme du jeu d'Hombre.

VERS 245. C'est ainsi que souvent

par une forcenée, &c.Parmi le VER$ 244. Sait du temps qui s'en- grand nombre de gens, que la vole employer les momens.) Une Dé- passion du jeu a précipités dans les vote fe confeffoit du trop grand at- malheurs qui font ici décrits, le tachement qu'elle avoit pour le jeu. Poëte a regardé unie Parenté de l'Il

« AnteriorContinuar »